Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


IPaidThat

De EverybodyWiki Bios & Wiki


IPaidThat
logo de IPaidThat
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de IPaidThat|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 6 juin 2017
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Sebastien Claeys, Hugo Allary, Jean-Pierre Ocalan
Forme juridique SAS
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Sebastien Claeys
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Programmation informatique
Produits Éditeur Saas
Secteur financier
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
BCE Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
CVR Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
SIREN 829 997 451
Entreprise hongroise Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation norvégienne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Companies House Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
OKPO Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
TVA européenne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web ipaidthat.io/fr/
Budget Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d'affaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

iPaidThat est une startup française de la catégorie des fintech[1],[2] développant un Software as a service (Saas) qui permet l’automatisation de la pré-comptabilité[3]. La solution est commercialisée principalement auprès des professionnels et experts-comptables français[4].

iPaidThat est une marque appartenant à Hugo Allary un des fondateurs[5]. La société porte le nom de IPT Technologies[6].

Historique[modifier]

En juin 2017 et après une année de recherche & développement, Sebastien Claeys, Hugo Allary et Jean-Pierre Ocalan créent iPaidThat[7],[8].

Le même mois l’entreprise participe et remporte l'événement du « Train de la French Tech[9],[10],[11] ».

En août 2017, la start-up annonce une première levée de fonds de 175 000 euros  auprès de la BPIfrance et de plusieurs business angels[12],[13],[14]. Cette étape de développement a permis une amélioration technique de la solution au vu de l’augmentation de ses utilisateurs[2].

Rapidement iPaidThat propose son offre aux cabinets d’experts-comptables[15] se positionnant comme un outil d’automatisation de la saisie comptable et en septembre 2017, l’interface compte déjà 250 abonnés réguliers[9].

En mai 2018 l’entreprise fait partie des 10 finalistes du prix Next’Step by Maddyness et Banque Populaire[16].

Au début de l’année 2019 l’entreprise quitte l’Espagne et installe ses bureaux à Paris[17].

En avril 2019 iPaidthat boucle une deuxième levée de fonds d’1,5 millions d’euros auprès de Truffle Capital. Deux mois plus tard, 2500 clients utilisent déjà le service[2].

Offre et service[modifier]

Récupération des factures[modifier]

À l’origine conçu pour automatiser l’importation des factures professionnelles à destination des chefs d’entreprise, le logiciel Saas s’est enrichi de plusieurs fonctionnalités[2] liées à la simplification de la comptabilité de gestion.

Ipaidthat propose à ses clients l’importation automatisée de leurs pièces comptables depuis différents canaux tels que les boites mails et les espaces clients[18].

L’entreprise propose également une application mobile permettant de scanner les notes de frais[19].

Analyse financière[modifier]

Grâce à un OCR et à l’intelligence artificielle, le logiciel reconnaît et importe les données de la facture afin d’en extraire les informations comptables. L’interface permet également de catégoriser une facture selon différentes catégories comptables[18].

Enfin, le logiciel propose l’édition de rapports d’activités mettant en avant la situation financière de l’entreprise et visualisable directement depuis un dashboard[3].

Contrôle des impayés[modifier]

En connectant un compte bancaire à la plateforme, iPaidThat compare les opérations de trésorerie aux informations collectées sur les factures. Grâce à ce rapprochement, l’utilisateur est notifié lorsqu’un justificatif est manquant[3].

Cette fonctionnalité permet également l’édition de factures ainsi que la relance des clients[3].

Transmission de la comptabilité[modifier]

iPaidThat s’inscrit dans une stratégie de simplification financière allant de la saisie à l’export comptable. L’interface propose donc une fonctionnalité d’exportation des écritures comptables vers le comptable compatible avec de nombreux logiciels de comptabilité[3].

Développement[modifier]

Technique[modifier]

Grâce à la reconnaissance de mots clés, iPaidThat reconnaît et importe les factures reçues dans la boîte mail ou sur les sites clients de ses utilisateurs[20]. L’interface utilise des programmes d’intelligence artificielle afin de reconnaître, extraire et trier les informations lues sur les factures importées[20]. Grâce à des automatisations, la solution catégorise chaque facture sans l’intervention de réglages manuels pour lui attribuer une catégorie comptable[3].

Perspectives de développement[modifier]

L’entreprise souhaite développer, à terme une solution complète permettant de révolutionner la gestion comptable traditionnelle en intégrant un outil de conseil pour ses différents utilisateurs, ainsi qu’un moyen de paiement.

Références[modifier]

  1. « Devialet, Qare, IpaidThat... les startups françaises frôlent les 100 millions d'euros cette semaine », sur Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises, (consulté le 27 mai 2019)
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 (en-US) Thomas Ohr, « 10 French startups to watch in 2018 | EU-Startups » (consulté le 27 mai 2019)
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 3,4 et 3,5 « Ipaidthat lève 1,5 million d'euros pour simplifier la comptabilité des TPE/PME », sur La Tribune (consulté le 27 mai 2019)
  4. Grégory, « iPaidThat: un atout comptable pour tous - Test Outil Collaboratif », sur Réussir son projet: le blog de la Gestion de Projet efficace et collaborative, (consulté le 27 mai 2019)
  5. consultation du registre INPI le 14 janvier 2020 marque numéro 4467224 déposée le 9 juillet 2018
  6. « IPT TECHNOLOGIE : identité », sur www.societe.com (consulté le 14 janvier 2020)
  7. « Ipaidthat lève 1,5 million d'euros pour simplifier la comptabilité des TPE/PME », sur Ipaidthat lève 1,5 million d'euros pour simplifier la comptabilité des TPE/PME (consulté le 27 mai 2019)
  8. Aurélie Noblet, « IPaidThat simplifie et automatise la comptabilité des startups et PME », sur Startup.info, (consulté le 27 mai 2019)
  9. 9,0 et 9,1 « 20 start-ups régionales et espagnoles à bord du Train de la French Tech », sur La Tribune (consulté le 27 mai 2019)
  10. « [DIRECT] Le Train de la French Tech en route vers l'innovation », sur lindependant.fr (consulté le 27 mai 2019)
  11. « Hugo Allary (IPAIDTHAT), "serial entrepreneur" à Barcelone », sur lepetitjournal.com (consulté le 27 mai 2019)
  12. Next Finance, « Marchés Privés - La start-up iPaidThat boucle une levée de fonds de 1.5 million d’euros », sur Next Finance (consulté le 27 mai 2019)
  13. « IPaidThat simplifie et automatise la comptabilité des startups et TPE », sur communiques.categorynet.com (consulté le 27 mai 2019)
  14. « Les levées de fonds dans l'expertise comptable », sur Compta Online, (consulté le 27 mai 2019)
  15. Sébastien de Bourgies, « Découvrez la startup IPaidThat », sur J'aime les startups, (consulté le 27 mai 2019)
  16. « Votez pour l'une des 10 startups finalistes du prix Maddyness x Banque Populaire », sur Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises, (consulté le 27 mai 2019)
  17. « PARIS : La start-up iPaidThat boucle une levée de fonds de 1.5 million d'euros », sur La lettre économique et politique de PACA, (consulté le 27 mai 2019)
  18. 18,0 et 18,1 « IPaidThat, l'outil pour la comptabilité des startup et des PME », sur Coup Franc, (consulté le 27 mai 2019)
  19. « Vidéo - IPaidThat : « Récupérer automatiquement les données et factures des clients» - 02/05/2019 09:10:00 - Boursorama », sur www.boursorama.com (consulté le 27 mai 2019)
  20. 20,0 et 20,1 Célia Garcia-Montero, « IpaidThat, un assistant comptable par intelligence artificielle », sur www.alliancy.fr (consulté le 27 mai 2019)

Lien externe[modifier]

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Entreprises entreprises ET Finance finance : Servisen, Louis Thannberger, Look&Fin, Bc finance, Daniel Karyotis, Silca (entreprise), Société française d'assurances multirisques

Autres articles du thème Entreprises entreprises : Le Chat qui fume, Vivapolis, Charles Cabillic, Matwatches, JAS éditions, Isabelle Rouhan, Ball Watch

Autres articles du thème Finance finance : Investing.com, Naïm Abou-Jaoudé, Banques régionales et caisses d'épargne, SQL Ledger, Louis Thannberger, Isabelle Gougenheim, Pire AM


Cet Article wiki "IPaidThat" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:IPaidThat.