Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Wanda Capeller

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Wanda Capeller est professeure de sociologie du droit à Sciences-Po Toulouse et chercheuse au Centre de théorie du droit de l’Université de Paris X-Nanterre.

Ses domaines de spécialité scientifique sont la sociologie du droit, la sociologie du champ pénal, les théories sociologiques, l’épistémologie des sciences sociales, la sociologie criminelle et de la déviance, la sociologie de la violence, la sociologie du contrôle.

Elle est experte auprès du Programme des Nations unies pour le développement (Amérique latine et Caraïbes).

Biographie[modifier]

De 1974 à 1986 : le Brésil[modifier]

Wanda Capeller a commencé sa carrière au Brésil, à l’Université pontificale catholique de Rio de Janeiro (PUC-RJ), où elle a enseigné depuis 1974. Elle a été l’organisatrice du 1er cycle d’analyse sur le droit (Rio de Janeiro, 1980), des 6es Journées de l'Association latino-américaine de méthodologie et enseignement du droit (ALMED, Rio de Janeiro, 1981), du premier séminaire sur la méthodologie et la recherche en droit (PUC, 1984). En 1981, elle assurait la coordination du « secteur Rio de Janeiro » de l’Association latino-américaine de méthodologie et d’enseignement du droit.

Membre fondateur et coordinatrice du secteur juridique du Centre d'études sur la femme (Núcleo de Estudos sobre a Mulher – Département de sociologie et politique, Université catholique de Rio de Janeiro), elle y collabora de 1980 à 1985. Elle avait présenté en 1982 un mastère « Droit et Sociologie - spécialisation Droit et développement » sur La marginalité sociale et la criminalité dans une société dépendante (en portugais), avec mention « très honorable » et félicitations du jury. Elle a été coordinatrice du secteur de publications du NEM/P.U.C./R.J., de 1982 à 84, puis la coordinatrice au niveau national du GT Direito e Sociedade de l’Association nationale de recherche en sciences sociales (ANPOCS, Brésil), en 1984 et 1985.

S’étant inscrite comme avocate, elle devient membre de l'Ordre des avocats du Brésil, section de Rio de Janeiro, et est nommée membre de la Commission des droits de l’homme de cette même section. Elle entre alors à l'Institut des avocats du Brésil et est désignée comme membre de la Commission des droits de l’homme de l'Instituto de Arquitetos do Brasil – Departamento Rio de Janeiro (IAB-RJ).

À la fin de la dictature militaire, elle fut nommée par Leonel Brizola, alors gouverneur de l’État de Rio de Janeiro, comme assistante-chef du secteur des enquêtes internes du DESIPE (Département du système pénitentiaire de l'État de Rio de Janeiro) en 1985-1986, et coordonna un accord PUC/DESIPE entre son université et ce département du système pénitentiaire. Ces mêmes années, elle était membre de la Commission générale de la Faculté de droit (1985-1986) et représentante du corps enseignant au Conseil départemental du Centre des sciences sociales (1984-1986).

En 1985 et 1986, outre ses enseignements à la PUC-RJ, elle a été chargée de cours à l’Université Estácio de Sá (coordination de la filière et enseignement de droit pénal), à l’Université Candido Mendes (en) de Rio de Janeiro (cours d'introduction à la science juridique ; cours de logique juridique), et à l’ESFO (École de formation des officiers de l’académie de la police militaire), Rio de Janeiro (cours de criminologie).

, elle entreprend alors une thèse de doctorat « droit - science politique » à l’Université d'Amiens, qu’elle soutiendra en 1991 sur le thème « Les politiques criminelles au Brésil : réception et adaptation de modèles occidentaux ».

À partir de 1986 : de la France à l'international[modifier]

Enseignante et membre du conseil scientifique du mastère « sociologie du droit » à l’Institut international de sociologie juridique (Oñati IISJ, Espagne) de 1988 à 1993, elle donne des cours à l’étranger (Belgique, Brésil, Canada, Espagne, Pays-Bas), puis dans des écoles thématiques du CNRS, avant d’être maître de conférences (sociologie) à l'Université des sciences sociales de Toulouse (Université Toulouse 1 Capitole, 1994-2003), puis professeure des universités à Sciences-Po Toulouse où ses enseignements portent sur la sociologie, la méthodologie des sciences sociales, la psychologie sociale, l’épistémologie, la sociologie du droit, la sociologie du champ pénal.

Élue en 1996 membre du conseil scientifique du GEDIM (Programa Interdisciplinar Globalização Econômica e Direitos no Mercosul, Rio de Janeiro) programme MOST/UNESCO, elle intègre en 2000 le conseil d'administration de l'IPEALT (Amérique latine), Université de Toulouse-Le Mirail. Elle est également membre du bureau de l’Association pour la Recherche européenne sur le droit et la société (RED&S), du comité éditorial de la revue Droit et Société (LGDJ-Lextenso, Paris), et a été nommée à l’editorial board ou au conseil scientifique de plusieurs revues internationales – Social and Legal Studies (Sage Publ., Londres), FIDES - Direito e Humanidades (Université de Porto, Portugal), Direito e Democracia (ULBRA, Porto Alegre, Brésil), Revista Internacional de Estudos Políticos (NUSEG, Rio de Janeiro), Revista Jurídica da Faculdade de Direito da UFRJ (Université fédérale de Rio de Janeiro), Revista Brasileira de Sociologia do Direito (Association brésilienne de Recherche en Sociologie du droit), Croatian Law Review (Zagreb) –, et collections d’ouvrages Anuário Direito e Globalização (Rio de Janeiro).

De 2001 à 2008, elle est élue membre titulaire de la Commission de spécialistes de Sciences-Po Toulouse. Responsable scientifique, depuis 2004, du volet cyberdata du Cybercentre (SUDOE) du Programme Interreg III (France-Espagne-Portugal), elle assure la coordination scientifique du projet de Banque de données du P.I.C. INTERREG IIIB – Réseau FEDERES (Réseau pour la formation et le développement de l’expertise des ressources en Europe du sud), ainsi que la co-direction du Mastère « Éthique de la décision et gestion du risque appliquées au vivant » (Sciences-Po et Université du Mirail, 2004-2008).

Elle est membre de plusieurs associations scientifiques et sociétés savantes : International Sociological Association (Comité de Recherche en Sociologie du Droit et du Comité de recherche pour l’Étude de la Déviance et du Contrôle social), Association de Recherche Pénale Européenne (Université de Paris I), Groupe Européen de Recherche sur les Normativités (GERN), Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF), American Law and Society Association (GT CONGLASS - The Consortium on Globalization, Law and the Social Sciences), Association française Droit et Société (FMSH, Paris), et, en Amérique latine, Associação Brasileira dos Pesquisadores em Sociologia do Direito, CLACSO (Comité latino-américain en sciences sociales), ALMED (Association latino-américaine de méthodologie et enseignement du droit), ANPOCS (Association Nationale de Post-Graduation et Recherche en Sciences sociales), SBPC (Société brésilienne pour le progrès de la science). Elle a été l’organisatrice du Congrès international du Comité de Recherche en Sociologie Juridique de l’Association Internationale de Sociologie (Sciences-Po Toulouse, 3-5 septembre 2013).

Distinctions[modifier]

  • 2015 – Comendadora da Universidade Unilasalle (Rio Grande do Sul, Brésil).
  • 2014 – Palmes Académiques (France).
  • 1996 – Honorary Fellow of the Global Studies Research Program (American Law and Society Association).
  • 1996 – Honorary Fellow of the Institute for Legal Studies (University of Wisconsin, Madison).
  • 1993 – Honorary Fellow, Institut International de Sociologie Juridique (Oñati, Espagne).

Publications[modifier]

Livres[modifier]

  • Relire Giddens : entre Sociologie et Politique, Paris LGDJ-LEXTENSO, 2011.
  • Une introduction aux cultures juridiques non occidentales (dir. avec Takanori Kitamura), Bruylant, Bruxelles, 1999.
  • L'engrenage de la répression. Stratégies sécuritaires et politiques criminelles. L'exemple du Brésil (1890-1990), Paris, LGDJ-LEXTENSO, 1995.

Articles[modifier]

  • « De que lugar falamos? Retomando um velho papo sobre o Direito e a Sociologia », dans Revista Empirica em Direito, janvier 2015.
  • « As mutações do direito. O Estado face à Economia Ilicita », in Angelina Peralva et Vera Telles (eds.), Ilegalismos na Mundialização, Rio de Janeiro : EDUFRJ, 2014.
  • « Giddens, Bourdieu, Boudon : un face à face », Cahiers européens de Sciences Sociales, n° 2, 2e semestre 2011, p. 11-30.
  • « La constitution du système Schengen : son impact sur les acteurs locaux du contrôle », dans Justice 2000, Droit et Société 42/43, 1999, p. 265-285.

Filmographie[modifier]

  • Sociologie du droit à Sciences Po Toulouse, 6 novembre 2013, vidéo incorporée, Educational animated series.

Notes et références[modifier]

Persée - Google News -Google Books - Google Scholar -Archives de l'Etat de Rio de Janeiro 1981 et s. - Archives de l'UNIVERSIT2 PUC-RJ Rio de Janeiro, 1974 et s. - Archives de l'Oñati IISL 1989 et s. - Archives de l'Université Toulouse-Capitole 199 et s. - Archives de Sciences-Po Toulouse 2004 et s. - Archives personnelles Wanda Capeller = Archives de l'Etat de Rio de Janeiro 1981 et s. - Archives de l'Université PUC-RJ Rio de Janeiro, 1974 et s. - Archives de l'Oñati IISL 1989 et s. - Archives de l'Université Toulouse-Capitole 199 et s. - Archives de Sciences-Po Toulouse 2004 et s. - Archives personnelles Wanda Capeller - Archives de l'Etat de Rio de Janeiro 1981 et s. - Archives de l'Université PUC-RJ Rio de Janeiro, 1974 et s. - Archives de l'Oñati IISL 1989 et s. - Archives de l'Université Toulouse-Capitole 199 et s. - Archives de Sciences-Po Toulouse 2004 et s. - Archives personnelles Wanda CapellerArchives de l'Etat de Rio de Janeiro 1981 et s. - Archives de l'UNIVERSIT2 PUC-RJ Rio de Janeiro, 1974 et s. - Archives de l'Oñati IISL 1989 et s. - Archives de l'Université Toulouse-Capitole 199 et s. - Archives de Sciences-Po Toulouse 2004 et s. - Archives personnelles Wanda Capeller

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes université ET droit : Soliman Morcos

Autres articles des thèmes sociologie ET droit : Influence de l'immigration sur la criminalité des pays d'accueil, Microminorité

Autres articles du thème sociologie : Sociologues par année de naissance, Laurent Puech (assistant de service social), Daniel Verba, Caractère sectaire des Témoins de Jéhovah, Pierre-Antoine Fabre, Revue d'histoire de l'enfance « irrégulière », Socialisme traditionaliste

Autres articles du thème université : École supérieure d'informatique de gestion, Christophe Schmitt, Faculté des sciences de Gafsa, David Cumin, Centre SDEWES, Alain Redslob, ESM - École de management et de communication

Autres articles du thème droit : The European Law Students' Association, Carine Seiler, Linkage & Mind, Marcel Vervloesem, Christian Genest (juge), Hedi Chouchane, Philippe Kenel

Cet Article wiki "Wanda Capeller" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.