Welcome to EverybodyWiki 😃 ! Nuvola apps kgpg.png Log in or ➕👤 create an account to improve, watchlist or create an article like a 🏭 company page or a 👨👩 bio (yours ?)...

Rémy Jaquier

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Rémy Jaquier, né le , est une personnalité politique suisse du canton de Vaud, membre du Parti Libéral-Radical.

Biographie[modifier]

Rémy Jaquier naît à Démoret en 1952[1].

Titulaire d'un diplôme de géomètre de l'École polytechnique fédérale de Lausanne ainsi qu'un brevet de géomètre, il fonde son bureau de géomètre en 1979.

Membre du parti radical-démocratique, il est élu en 1998 au conseil communal d'Yverdon-les-Bains[2].

En 2001, il est élu à la Municipalité d'Yverdon-les-Bains et devient syndic de la ville[3], fonction à plein temps qui le contraint à abandonner son bureau de géomètre. Après sa réélection à la Municipalité en 2006, il est reconduit tacitement à ce poste.

Il est élu député au Grand Conseil vaudois en 2007 sur la liste du parti radical-démocratique. Il obtient 5 682 suffrages dans le sous-arrondissement d'Yverdon, où il est le 2e candidat le mieux classé, derrière son collègue de parti le conseiller d'État Pascal Broulis[4].

Le 15 novembre 2008, Rémy Jaquier annonce qu'il démissionne de son mandat de syndic d'Yverdon-les-Bains pour l'été 2009. Le décès soudain de son ex-associé Jean-Luc Pointet, cofondateur du bureau de géomètre Jaquier-Pointet, l'incite à reprendre la direction de la société anonyme[5]. Jean-Claude Ruchet lui succède à la Municipalité et Daniel von Siebenthal au poste de syndic.

En 2012, il est réélu au Grand Conseil vaudois sur la liste du Parti Libéral-Radical. Il obtient 7 862 suffrages dans le sous-arrondissement d'Yverdon, qui font de lui le candidat le mieux classé de cette élection[6].

En 2014, il renonce à se porter candidat à la Municipalité d'Yverdon-les-Bains après la démission du syndic Daniel von Siebenthal[7].

Le 3 juillet 2018, il est élu président du Grand Conseil avec 133 voix sur 136[8],[9].

Notes et références[modifier]

  1. «Rémy Jaquier n’oublie pas d’où il vient», sur La Région, (consulté le 9 septembre 2021)
  2. « Le syndic d'Yverdon suspendu au «Nuage» », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le 9 septembre 2021)
  3. « Avec un nouveau campus, Yverdon vit son coup de jeune », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le 9 septembre 2021)
  4. « Résultat des élections au Grand Conseil Vaudois 2007 », sur www.elections.vd.ch (consulté le 10 juin 2015)
  5. « Procès-verbal de la séance du conseil communal du 4 décembre 2008 », sur www.yverdon-les-bains.ch (consulté le 10 juin 2015)
  6. « Canton de Vaud: Résultat officiel votation / élection », sur www.elections.vd.ch (consulté le 10 juin 2015)
  7. « Pierrette Roulet-Grin et Rémy Jaquier ne seront pas candidats à l'élection », sur 24heures.ch/ (consulté le 10 juin 2015)
  8. « Rémy Jaquier élu à la présidence du Grand Conseil », sur www.vd.ch (consulté le 7 avril 2019)
  9. Vincent Maendly, « «Notre ami Rémy» porté au perchoir sous les éloges », 24 heures,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne, consulté le 9 septembre 2021)

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Politique suisse politique suisse ET Vaud Vaud : François Pointet, François de Siebenthal, Philippe Glatz

Autres articles du thème Politique suisse politique suisse : John Clerc, Législature 2007-2011 du Grand Conseil du canton de Fribourg, Élection présidentielle suisse de 2019, Olga Baranova, Robert Iselin, Thomas Barth (homme politique), Gaël Bourgeois

Autres articles du thème Vaud Vaud : Grand Bastard Deluxe, Centurions La Côte, Niki Lehikoinen, Rio (Penthaz), Affaire Mia, Forward Rowing Club Morges, De Bethune (entreprise)


Cet Article wiki "Rémy Jaquier" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Rémy Jaquier.