Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Patrick Malek-Asghar

De EverybodyWiki Bios & Wiki


 Modifier cette InfoBox
Patrick Malek-Asghar
Defaut.svg


Nom Patrick Malek-Asghar
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Genève (Suisse)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
👔 Profession [[profession::Avocat]]
Fonction1 Député suppléant au Grand Conseil du canton de Genève
Depuis Le Fonction1
(1 an, 9 mois et 4 jours)
Législature 1 2e (2018-2023)
Parti PRD (jusqu'en 2011)
PLR (depuis 2011)

Patrick Malek-Asghar, né le à Genève, est un avocat et un homme politique genevois, président de la section cantonale du parti radical-démocratique entre 2010 et 2011, conseiller administratif de Versoix de 2003 à 2020 et député suppléant au Grand Conseil de Genève de 2015 à 2018, puis à nouveau en novembre 2019.

Formation et vie professionnelle[modifier]

Avocat ayant une double formation en droit et en sciences économiques, il a étudié aux universités de Genève et de Boston.

Il obtient son admission au barreau en 1987 et est assistant à l’Université de Genève entre 1993 et 1999. Il a aussi été juré suppléant durant 23 ans[1],[2].

Carrière politique[modifier]

Carrière communale[modifier]

Son engagement politique se déroule à Versoix. Tout d'abord membre du conseil municipal de 1994 à 2003, qu'il présidera de 1999 à 2000, sous les couleurs du Parti radical-démocratique[3].

Puis, en 2003, il est élu à l'exécutif de la ville, arrivant en deuxième position[4]. Il a occupé les dicastères des Finances, de l'Économie, des Bâtiments et de la Gérance[3].

Sous sa direction, il mène une politique de réduction de la dette et de baisse des impôts communaux. Spécialisé dans les questions financières, ses contacts sont ainsi très utiles pour faire avancer les dossiers à Versoix. Son bilan financier est jugé unanimement très bon. Il a aussi été l'initiateur du Festival du chocolat, qui depuis, a lieu chaque année[3].

On lui reconnaît également un rôle important dans le nouvel aménagement de plusieurs quartiers et la transition de la ville, (notamment les 40 millions de francs pour le quartier de la gare[5]) qui s'est fortement développée depuis le début des années 2000[3].

Patrick Malek-Asghar a été six fois maire de Versoix, en 2006, 2007, 2010, 2013, 2015 et 2018[6]. Il est successivement réélu à l'exécutif de la ville en 2007 (1re position[7]), 2011 (2e position[8]) et en 2015 (2e position[9]).

En mai 2019, il annonce au conseil municipal qu'il ne se représentera pas pour un nouveau mandat lors des élections de mars 2020[10].

Gestion de l'administration communale[modifier]

Début 2015, à quelques mois des élections municipales, une série de scandales éclaboussant la mairie de Versoix sont publiés dans la presse. Un rapport accablant de la Cour des comptes pointe le rôle du Conseil administratif.

En effet, sa gestion de la commune et ses méthodes de fonctionnement avec l'administration sont fortement critiquées[11],[12]. Le manque de communication et le flou entretenu par l'exécutif sont également mis en cause[13].

La commune se voit condamnée par la Chambre administrative de la Cour de justice. Cette affaire n'aura pourtant pas d'influence sur le sort politique des élus, puisque les deux sortants qui se représentaient (lui-même et son collègue Cédric Lambert (PDC)) sont réélus dès le premier tour[9].

En septembre 2015, la Cour des comptes émet un certain nombre de recommandations à la commune qu'elle doit respecter depuis lors[14].

Carrière cantonale[modifier]

Parlement cantonal[modifier]

Patrick Malek-Asghar est député suppléant au Grand Conseil du canton de Genève de novembre 2015 à mai 2018 et le redevient à nouveau en novembre 2019[15],[16].

Parti radical genevois[modifier]

Il est également très engagé dans son parti cantonal, notamment en tant qu’ancien et dernier président central du Parti radical genevois, jusqu'au , date de la fusion avec le Parti libéral pour former le Parti libéral-radical[17].

Il aura activement participé à la campagne en faveur de cette fusion, acceptée à 95% du côté libéral, et 88% du côté radical[18].

Sa présidence aura donc servie à préparer la transition avec le nouveau parti. Il a entre autres préparé la dernière campagne municipale du parti radical genevois en mars 2011, où il s'est fait remarqué en ordonnant l’exclusion d’un candidat à Vernier à cause d'une alliance avec le MCG et l'UDC[19].

PLR genevois[modifier]

Malgré le fait qu'il n'ait plus un rôle central dans le nouveau parti cantonal, il est membre du comité directeur (qu'on surnomme « Codir ») du PLR genevois[20].

Il a entre autre participé au vote de l’exclusion de Pierre Maudet en juillet 2020, exclusion approuvée par 22 voix pour, une abstention et une contre[21],[22].

Affaire Maudet et Cercle Fazy-Favon[modifier]

En octobre 2018, à la suite de l'affaire Maudet, des soupçons sont émis quand au système de fonctionnement du cercle Fazy-Favon, une association reliée au Parti libéral-radical, qui a soutenu financièrement une campagne de Pierre Maudet.

En janvier 2020, Pierre Maudet affirme que l'ancien conseiller d'État PLR François Longchamp aurait aussi utilisé le Cercle Fazy-Favon pour y déposer une somme de 25'000 francs, somme qu'il aurait reçue du groupe hôtelier Manotel pour sa campagne de réélection en 2013[23].

Patrick Malek-Asghar, comme Pierre Maudet et deux autres anciens président du Parti radical genevois (François Longchamp et Hugues Hitpold), est entendu par son parti, mais la justice n'ouvre pas d'enquête[24].

Autre[modifier]

Il est également membre du conseil d'administration des Services industriels de Genève (SIG)[25] et préside la société des forces motrices de Chancy-Pougny SA[26].

De plus, il fait partie de l'ordre des avocats de Genève et de la fédération suisse des avocats[1].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Mentha Avocat, « Patrick Malek-Asghar », new.mentha.ch,‎ date inconnue (lire en ligne)
  2. Linkedin, « Patrick Malek-Asghar », ch.linkedim.com,‎ date inconnue (lire en ligne)
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Xavier Lafargue, « Un grand défenseur du patrimoine », Tribune de Genève,‎ (ISSN 1010-2248, lire en ligne)
  4. « Résultats de l'élection du 4 mai 2003 », sur www.ge.ch (consulté le 12 septembre 2020)
  5. Céline Garcin, « Versoix a inauguré son nouveau centre-ville », Tribune de Genève,‎ (ISSN 1010-2248, lire en ligne)
  6. Ville de Versoix, « Liste des Maires de la Commune de Versoix de 1963 à 2030 », Versoix.ch,‎ (lire en ligne)
  7. « Résultats de l'élection du 29 avril 2007 », sur www.ge.ch (consulté le 12 septembre 2020)
  8. « Résultats de l'élection du 17 avril 2011 », sur www.ge.ch (consulté le 12 septembre 2020)
  9. 9,0 et 9,1 « Résultats de l'élection du 19 avril 2015 », sur www.ge.ch (consulté le 12 septembre 2020)
  10. Ville de Versoix, « Procès-verbal du Conseil municipal du lundi 20 mai 2019 », Versoix.ch,‎ (lire en ligne)
  11. Isabel Jean-Hess, « Conflits larvés à la mairie de Versoix », Tribune de Genève,‎ (ISSN 1010-2248, lire en ligne)
  12. Isabel Jean-Hess, « Le malaise persiste à la Mairie de Versoix », Tribune de Genève,‎ (ISSN 1010-2248, lire en ligne)
  13. Isabel Jean-Hess, « Versoix lave son linge sale lors d'un débat public », Tribune de Genève,‎ (ISSN 1010-2248, lire en ligne)
  14. Isabel Jean-Hess, « La Cour des comptes tance la ville de Versoix », Tribune de Genève,‎ (ISSN 1010-2248, lire en ligne)
  15. « Résultats de MALEK-ASGHAR Patrick », sur www.ge.ch (consulté le 12 septembre 2020)
  16. Grand Conseil, « M. MALEK-ASGHAR Patrick », ge.ch/grandconseil,‎ (lire en ligne)
  17. PLR Genève, « Le Parti Libéral-Radical de Genève », plr-ge.ch,‎ date inconnue (lire en ligne)
  18. « À Genève, libéraux et radicaux se disent "oui" », sur rts.ch, (consulté le 12 septembre 2020)
  19. www lemanbleu ch, Léman Bleu, « Le Journal 23/03/2011: «Le parti radical genevois va virer son candidat en lice pour l'élection au conseil administratif de Vernier » - Léman Bleu Télévision », sur www.lemanbleu.ch (consulté le 12 septembre 2020)
  20. PLR Genève, « Patrick Malek-Asghar », plr-ge.ch,‎ date inconnue (lire en ligne)
  21. « Le comité directeur du PLR genevois exclut Pierre Maudet du parti », sur rts.ch, (consulté le 12 septembre 2020)
  22. www lemanbleu ch, Léman Bleu, « Le Journal 06/07/2020: « PIERRE MAUDET VIRÉ DU PLR » - Léman Bleu Télévision », sur www.lemanbleu.ch (consulté le 12 septembre 2020)
  23. Olivier Francey, « Selon Pierre Maudet, François Longchamp aurait aussi perçu de l'argent de Manotel », Tribune de Genève,‎ (ISSN 1010-2248, lire en ligne)
  24. Laure Lugon, « Le PLR genevois analyse la cagnotte qui aurait financé une campagne de Pierre Maudet », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  25. Services Industriels de Genève, « Organisation de SIG », sig-ge.ch,‎ date inconnue (lire en ligne)
  26. Services Industriels de Genève, « Le barrage de Chancy-Pougny », sig-ge.ch,‎ date inconnue (lire en ligne)

Voir aussi[modifier]

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur de script : la fonction « tout » n’existe pas.
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 101 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Articles connexes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Politique suisse Politique suisse ET Genève Genève : Ornella Enhas

Autres articles des thèmes droit ET Genève Genève : Bonnefous & Cie

Autres articles du thème Droit droit : Terrie Hall, Francine Summa, Transports Schiocchet Excursions, Marie-Aimée Peyron, Avocats sans frontières France, Velayat-é- Motlaghé-yé Amr, Tempérament (droit)

Autres articles du thème Politique suisse Politique suisse : Muriel Favre-Torelloz, Ornella Enhas, Thierry Steiert

Autres articles du thème Genève Genève : Hôtel Les Armures, Ornella Enhas, Arthur Brügger, Go Out !, Elisa Gassert, Galerie Bel-Air Fine Art, Le Zoo


Cet Article wiki "Patrick Malek-Asghar" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Patrick Malek-Asghar.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.