Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Luke Darko

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Luke Darko, de son véritable nom Luc Mura-Lamotte, est un artiste français, principalement spécialisé dans la photographie et la peinture, résidant et exposant à Paris. Il a été publié dans bon nombre de magazines et est exposé dans de nombreuses capitales, de Paris à Montréal, en passant par Tallinn , Barcelone, San Francisco, ou Stockholm.

Peinture[modifier]

Né le 3 octobre 1978 dans le Nord de la France, il suit un chemin atypique qui le conduit à explorer l'expression picturale dès l'âge de 16 ans[1].

Il part vivre à Londres quelques années . Il y .

.

L'effondrement des tours du World Trade center à Manhattan et la seconde guerre du Golfe .

Photographie[modifier]

En 2006, à la faveur de la rencontre d'un meilleur portraitiste de France, il décide d'explorer des horizons complémentaires et s'attache à la photographie. Autodidacte en peinture, cette fois, il décide d'avancer guidé et entre aux Gobelins, la célèbre école de l'Image de Paris. Erreur de script : le module « Fix » n’existe pas..

Il décide d'explorer plusieurs directions simultanément, montant un studio de fortune, se lançant dans la composition de fresques, mais aussi dans le travail de portraits ou encore dans des pack-shots[2][réf. insuffisante],[3][réf. insuffisante],[4][réf. insuffisante] ou des photos pour des campagnes publicitaires[5] de créateurs[6][réf. à confirmer],[7][réf. à confirmer] et .

Petit à petit, son style s'affirme et les expositions s’enchaînent. La plupart sont accompagnées d'un court métrage[8][réf. insuffisante] d'illustration[9] de l'inspiration de l’œuvre présentée[10][réf. insuffisante].

En 2010, ils lance le concept « Bear Rupture »[11][réf. insuffisante],[12] ; un ensemble de travaux voués à prendre un parti pris sociétal : révéler la beauté non conventionnelle[13][réf. insuffisante] et présenter des créations oniriques éloignées des stéréotypes censés incarner la masculinité traditionnelle[12]. Interrogeant les publics gays et lesbiens, mais aussi hétérosexuels sur la représentation habituelle des genres, de leurs codes, de leurs limites[14][réf. insuffisante], il joue à faire voltiger les usages en juxtaposant et en superposant les modèles. Ses créations sont, selon le moment, rafraîchissantes ou dérangeantes[15][réf. insuffisante].

Elles donnent à voir des femmes top-modèles concomitamment à des Ours[16] (homosexuels masculins à la pilosité exacerbée et en surpoids), le tout sur des fonds aux teintes acidulées comme dans la série « Beauty and the beast »[17],[18] qui font le tour de l'Europe[19].

Elles proposent de renvoyer chacun devant un miroir en mettant les spectateurs face à d'immenses portraits d'hommes en pleur[20][réf. insuffisante], d'hommes posant nus dans des positions d'abandon, voire de faiblesse ou encore d'hommes mûrs en train de s'embrasser[21][réf. insuffisante] comme dans la série "To Blaise" [22],[23][réf. insuffisante] avec pour objectif de susciter une réflexion et une remise en cause chez celui qui regarde[21][réf. insuffisante]. Les séries "Mascarade" ou "In-visible"[24] proposent de prolonger cette réflexion.

Depuis 2016, il travaille à de nouveaux processus créatifs et renoue avec la peinture en rééditant certains tirages de ses photos et en les altérant comme il l'avait fait dans le passé avec ses toiles. Erreur de script : le module « Fix » n’existe pas..

Expositions et séries[modifier]

Publications[modifier]

Références[modifier]

  1. « Interview de Luke Darko, l'artiste qui sublime le corps de l'homme rond ! », BARNAB Paris,‎ (lire en ligne)
  2. « Terre Saharienne Yves Saint Laurent Poudre de Soleil #3 »
  3. « Dior Diorskin Nude Air - Poudre de Soleil #2 »
  4. « M.A.C ( By Gareth Pugh ) »
  5. MrDarko75, « Shooting Yanina par Luc Lamotte » [vidéo], (consulté le 14 mars 2018)
  6. (es) Juan D. Zamora, « Campagne publicitaire Marc-Antoine Barrois », sur exclama
  7. (en) « Collection Barrois 2012 », sur www.fashionstudiomagazine.com,
  8. (en) « Bear-Rupture », sur Vimeo (consulté le 5 mars 2018)
  9. 9,0 et 9,1 « Exposition : Luke DARKO, Beauty and Beast à la galerie Jamault (Paris 4) - QWEEK Le Blog Magazine Gay Gratuit », QWEEK Le Blog Magazine Gay Gratuit,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Bear-Rupture » [vidéo], sur Vimeo (consulté le 5 mars 2018)
  11. [image] (en) « Bear Rupture », sur bearrupture.myportfolio.com (consulté le 5 mars 2018)
  12. 12,0 et 12,1 « «Beauty & Beast» par Bear Rupture: Ours en liberté - Yagg », Yagg,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « fURvor Magazine // fURvorMag.com », sur furvormag.tumblr.com,
  14. (en) « The Tenderness of Bears: Gay, Bearded Men in Luke Darko’s Project — Bird In Flight », Bird In Flight,‎ (lire en ligne)
  15. (ru) « Медвежьи нежности: Геи-бородачи в фотопроекте Луки Дарко — Bird In Flight », Bird In Flight,‎ (lire en ligne)
  16. « Interview de Luke Darko, l'artiste qui sublime le corps de l'homme rond ! », BARNAB Paris,‎ (lire en ligne)
  17. « Publications - claire64 », sur cargocollective.com (consulté le 16 mars 2018)
  18. (en) « The Tenderness of Bears: Gay, Bearded Men in Luke Darko’s Project — Bird In Flight », Bird In Flight,‎ (lire en ligne)
  19. (grk) « Οι Πεντάμορφες και οι Αρκούδοι », Athens Voice,‎ (lire en ligne)
  20. « Project #43; chaine bear rupture » [vidéo] (consulté le 5 mars 2018)
  21. 21,0 et 21,1 « Luke Darko : l'art de magnifier nos amours sans âge - Garcon Magazine », sur garcon-magazine.com (consulté le 5 mars 2018)
  22. (en) « Making Of To: Blaise project BEAR-RUPTURE » [vidéo], sur Vimeo (consulté le 5 mars 2018)
  23. (en) « Teaser To:Blaise » [vidéo], sur Vimeo (consulté le 5 mars 2018)
  24. « Tribu 194 », Tribu Move,‎ , p38 (lire en ligne)
  25. (en) « Project #43 teaser », sur Vimeo (consulté le 5 mars 2018)
  26. (en) « Project #43 extended teaser », sur Vimeo (consulté le 5 mars 2018)
  27. « Exposition de Luke Darko « Beauty & Beast » », sur Centre LGBT Paris-ÎdF, le Centre Lesbien, Gai, Bi et Trans de Paris et Île-de-France (consulté le 14 mars 2018)
  28. (en) « Vernissage de l'exposition de Luke Darko « Beauty & Beast » - Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Île-de-France - Centre LGBT Paris-ÎdF - Paris - Germain Pire », sur agenda.germainpire.info (consulté le 14 mars 2018)
  29. « catalogue de l'exposition "Déconstruction(s)" », , p. 10
  30. « D-Construction(s) »
  31. « #p43 Archives - Galerie Jamault », sur Galerie Jamault (consulté le 14 mars 2018)
  32. « IN-VISIBLE | NARCISSUS MAGAZINE », sur narcissusmagazine.com,
  33. « Tribu 194 », calameo.com,‎ , p. 38 (lire en ligne)
  34. « Luke Darko Beauty & Beast – Galería Alonso Vidal », sur www.alonsovidal.com (consulté le 14 mars 2018)
  35. (es) « Affiche de l'exposition "Art LGTBI Barcelona" à la Galería Alonso Vidal », sur www.alonsovidal.com,
  36. (en) « "Tallinn Bearty gave me motivation" interview Luke Darko », sur Tallinn Bearty - Best of bearculture,
  37. (en) « Luke Darko | Saatchi Art », Saatchi Art,‎ (lire en ligne)
  38. Gay News, « Het blote oog en de naakte man », sur www.gaynews.nl (consulté le 14 mars 2018)
  39. (nl) « Het blote oog en de naakte man » [« L’œil nu et l'homme nu »], Gay News, no 299,‎ , p. 41 ([reportage%20sur%20l'exposition%20"My%20naked%20eye" résumé], lire en ligne)
  40. 40,0 et 40,1 « Galerie MooiMan », sur www.mooi-man.nl (consulté le 14 mars 2018)
  41. « Luke Darko 01 », sur www.mooi-man.nl (consulté le 14 mars 2018)
  42. 42,0 et 42,1 (en) « programme of the First Nordic Rainbow History & Art Month October, 2016 », LGL,‎ (lire en ligne)
  43. (en) « First Nordic Rainbow History & Art Month October, 2016 - LGL », LGL,‎ (lire en ligne)
  44. « LE COUVENT DES RÉCOLLETS ACCUEILLE PARISARTISTES # 2016 », site,‎ (lire en ligne)
  45. « Luke Darko », parisartistes,‎ (lire en ligne)
  46. « Exposition Beauty and the beast », sur Bastille Design Center,
  47. « Bastille Design Center * Choisissez votre langue / Choose your language », sur www.bastille-design-center.com (consulté le 14 mars 2018)
  48. (en) « EVO in San Francisco on October 2nd 2017 (After-Work Gay Bear) - Actu-Gay.com », Actu-Gay.com,‎ (lire en ligne)
  49. (nl) « Roze Kunstroute », sur www.rozezaterdag2017.nl (consulté le 14 mars 2018)
  50. (en) « Teaser Mådriz », sur Vimeo (consulté le 5 mars 2018)
  51. « Teaser Brūsel* Bear Rupture » (consulté le 5 mars 2018)
  52. L'Express, « L'objet du jour: Fashizblack Magazine », Café Mode, l'oeil d'une parisienne (presque) à la page - Lexpress Styles,‎ (lire en ligne)
  53. « FASHIZBLACK, March/April 2012 », sur Magpile (consulté le 14 mars 2018)
  54. « FASHIZBLACK, May/June 2012 », sur Magpile (consulté le 14 mars 2018)
  55. « FASHIZBLACK MAGAZINE : AISSA MAIGA », sur whozblabla.blogspot.fr,
  56. (en) « Daily Male », Reportage sur le calendrier "Daily Male", sur Gay News, Pays-bas, , p. 38

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes art contemporain ET photographie : Sylvie Bonnot, Achraf Baznani, Face2Face, Elga Heinzen, Daniel Desmedt, Alexandre Castonguay

Autres articles des thèmes photographie ET mode : Cesar Love Alexandre

Autres articles des thèmes art contemporain ET mode : Museo del gioiello di Vicenza

Autres articles du thème art contemporain : Poro (collectif artistique), Zokatos (artiste), Loïc Jugue, Museo del gioiello di Vicenza, Iaroslav Levtchenko, Javier Jaén Benavides, Philippe Boisnard

Autres articles du thème photographie : Marlène Kuhn-Osius, Paola Ghirotti, Philip Delos, Olympus Camedia, Photophiles, Daniel Desmedt, Roger Ferragallo

Autres articles du thème mode : Gil Zetbase, Sophie Saint-Laurent, Christina Economou, Maison Ullens, David-Alexandre Detilleux, Aux États-Unis (malletier), Machine à remailler les bas Vitos


Cet Article wiki "Luke Darko" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Luke Darko.