Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Lion El'Jonson

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Lion El'Jonson est un personnage fictif de l'univers de Warhammer 40,000. C'est le primarque de la légion des Dark Angels. Son nom est une référence à Lionel Pigot Johnson, auteur d'un poème nommé 'The Dark Angel'.

Origines[modifier]

Quand les primarques furent dispersés dans le temps et l'espace, Lion El'Jonson atterrit sur Caliban. C'était une planète inhospitalière peuplée de créatures chaotiques et de monstres contre lesquels luttaient les humains qui y vivaient. Lion vécut les dix premières années de sa vie seul sans rencontrer personne dans une région loin de tout[1]. Il finit par rencontrer un groupe de chevaliers de l'Ordre. L'Ordre était un groupe de nobles chevaliers qui ignoraient la peur. Néanmoins lorsque les chevaliers virent le primarque pour la première fois une peur primaires les saisit et il commandèrent à Luther de le tuer. Pour les chevalier il ne pouvait être normal car les bois étaient remplis de bête, mais lorsque Luther compris ce qu'il était sur le point de faire la honte le saisi et il abaissa son arme et adopta l'enfant[2]. Le ramenant chez eux, ils lui apprirent à être humain, ce qu'il réussit à une vitesse surprenante. Ils lui donnèrent le nom de Lion El'Jonson, ce qui signifie Lion, le fils de la forêt. Il est d'ailleurs un de seul à avoir vaincu un lion calibanite, le second étant un membre de l'ordre du nom de zahariel qui possédait des talents latent de psyker[3]. Parfaitement complémentaires en caractères, Lion et Luther devinrent amis et progressèrent dans la hiérarchie. Ensemble ils réussirent à unifier la planète et à la nettoyer des monstres qui l'infestaient. Le conflit qu'il engage avec les Chevaliers de Lupus marque la dernière étape de son plan visant à libérer Caliban de l'influence des bêtes. Néanmoins si c'est du Lion que provient l'idée de la Croisade contre les bêtes[4], il semble qu'il n'avait pas le talent de diplomate dont Luther a du faire preuve pour rendre possible l'ambition du primarque[5]. À la suite de leur victoire contre les Chevaliers Dissidents, le Lion devient le grand maître de l'Ordre et de Caliban[6].

La Grande Croisade[modifier]

Quand l'Empereur arriva sur Caliban, il plaça Lion El'Jonson à la tête de la Légion des Dark Angels, légion créé à partir des données génétiques du primarque. Caliban devint le monde de recrutement du chapitre et les membres de l'Ordre qui étaient suffisamment jeunes devinrent des Dark Angels. Les autres, dont Luther, reçurent des implants qui les rendaient surhumains mais inférieurs aux Space Marines. Lion El'Jonson participa alors à la grande croisade et laissant Caliban à son ami. Luther, qui avait déjà mal vécu la nomination de Lion à la tête de l'ordre, vécut très mal le fait d'être reclus loin des batailles et de la gloire.

Plus tard, lors de la purge des Mondes Boucliers pendant la Grande Croisade, Le Lion El'Jonson se querelle avec Leman Russ à la suite d'une mésentente stratégique qui a couté la vie à beaucoup de Space Wolves. Leman Russ entre dans une colère noire contre son frère et tous les deux s'affrontèrent dans un combat singulier. Lors de ce combat le Lion El'Jonson passe son épée au travers du cœur de Leman Russ ce qui met fin au combat, heureusement l'organisme de son frère lui permet de rapidement récupérer.

Lorsque le Lion El'Jonson apprend l'hérésie de son frère, il ne perd pas un seul instant et se dirige avec une petite partie de sa flotte en direction du système Gehinnom. Aux yeux du Lion ce système est vital à l'effort de guerre logistique dont Horus aura besoin pour faire plier les défenseurs de Terra. À la suite d'une attaque spatiale contre les forces rebelles menées par le primarque lui-même, la maîtrise spatiale est vite acquise[7]. L'objectif réel de l'attaque du système aux yeux du Lion est en réalité tout autre que le potentiel des forges de la planète. En effet Horus avait passé une commande secrète de 6 engins d'attaque terrestre d'un genre nouveau pour briser les murs de Terra et le Lion comptait bien les ravir à son frère. La contre attaque manquée des Sons of Horus et la trahison déjouée du mechanicium noir, lui assure la possession des engins de siège. Cependant l'ambition du primarque de devenir le second maitre de guerre après la victoire sur les rebelles, le pousse à céder les armes à Perturabo, dont la trahison n'est pas encore révélée, en échange d'un futur soutien de son frère [8].

Le Traitre de Caliban[modifier]

Lors de l'Hérésie d'Horus, Lion El'Jonson parti vers Terra pour combattre aux côtés de l'Empereur, fut retardé par les dieux Chaos et arriva après la défaite d'Horus. De retour sur Caliban, Lion eut la désagréable surprise d'être accueilli par les armes laser. Un navire marchand lui apprit que Luther avait suivi le Chaos.

En colère, le Lion décida d'attaquer directement Luther en un seul coup décisif. Leur affrontement fut titanesque, un primarque contre un homme amélioré par la chirurgie et par les pouvoirs des dieux du Chaos. Lion ne put porter le coup fatal à Luther, ce dernier, sous l'influence des dieux sombres porta une terrible attaque psychique au primarque. Mais quand il le vit ainsi, il comprit sa triple trahison, envers son ami, son chapitre et envers l'empereur. Les dieux du chaos comprirent qu'ils ne gagneraient pas ce combat, et poussèrent un hurlement de rage qui disloqua la planète déjà abîmée par les bombardements incessants des Dark Angels. Le Lion disparut dans le Warp. À noter qu'il semble qu'un de ceux qui ont suivi Luther, un des déchus nommé Cypher, est censé posséder l'épée brisée du primarque.

Le secret enfoui[modifier]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Seul le grand maître de ce chapitre sait que Luther est enfermé au sein du Roc (bien qu'un roman affirme que d'autres le savent) et chaque grand maître a essayé de le faire se repentir. Mais ce dernier affirme que le Lion reviendra et lui pardonnera. Mais il y a un secret qu'aucun grand maître ne connaît. Seul l'Empereur, peut-être, est au courant. Au sein du Roc, le Lion "dort". Avec Ceux qui Regardent dans les Ténèbres, il reste dans une crypte inaccessible. L'Inquisition ayant entendu parler du combat du Lion pour ne pas attaquer Horus, pris l'initiative et arrêta le Lion pour corruption et traîtrise. La rapidité de l'action permit de diffuser que le Lion avait disparu. Mais la vérité est que le Lion fut fut emprisonné dans une crypte secrète. Après avoir arrêté le Lion et Luther, l'Inquisition décida (au nom de la sécurité de la légion) de proclamer Armaros maître du chapitre des Dark Angel. Armaros et l'Inquisition seuls connurent la vraie version. Avec le temps et les changements de maître du chapitre, des rumeurs commencèrent à se promener comme quoi le Lion reviendrait un jour au moments venu. Alors au cours du M41 Azrael maître suprême sut (lorsque qu'il pris pars a un combat contre entité du warp étant plus jeune) que le Lion était un corrompu du Chaos. Cette révélation devin alors une partie de HUNT OF THE FALLEN. Ayant le grade maître de chapitre Azrael alla personnellement dans la cellule du Lion et... Coupa la tête du primarque. Azrael laissa la rumeur que le Lion vivait encore pour le courage et la droiture de son chapitre.

Loyauté[modifier]

Lors des évènements de l'hérésie d'Horus tous les primarques choisirent leur camp, mais de tous ses frères loyaux envers l'Empereur, Le Lion El'Jonson est celui dont la loyauté a été la plus questionné.

Peu de temps après le massacre d'Isstvan V les Dark Angels se retrouvent aux prises avec les Night Lords dans secteur de Thramas. Ce conflit a mobilisé les deux légions pendant 2 ans, une durée bien trop longue aux yeux du Lion qui n'arrivait pas a vaincre définitivement la légion de son frère, les deux faisant jeu égal. Cependant Konrad Curze envoya un message à son frère dans le but de se donner rendez-vous sur une planète déserte pour entamer des pourparlers et le lion accepta. Le but de Konrad Curze était d'essayer une dernière fois de rallier son frère à la cause des traîtres en lui disant que dorénavant l'Imperium douterait de sa loyauté. Bloqué trop longtemps dans une partie de la galaxie par son frère, il ne pourrait arriver que trop tard aider à la défense de Terra et serait dès lors toujours perçu comme un opportuniste attendant le dénouement final pour choisir son camp. Le lion refusa de rejoindre son frère et tous deux se combattirent, aucun des deux ne parvint réellement a terrasser l'autre et les combat repartirent de plus belle[9].

Un des Déchus, Astelan, émet une théorie sur ce qui s'est passé à cette époque. Selon lui, Luther n'a pas été corrompu par le Chaos mais voulait partir affronter Horus, contre l'avis d'une partie des Dark Angels restés sur Caliban. Les deux factions se combattirent et les Space Marines ne voulant pas désobéir au primarque réussirent à envoyer un émissaire au reste de la Légion tandis que Caliban subissait les premiers dégâts important. Astelan affirme alors que c'est lui qui a donné l'ordre d'attaquer la flotte de Lion El'Jonson à vue car lui et Luther savaient que Lion allait les attaquer. De plus Astelan affirme que Lion sacrifiait des milliers de vies humaines contre quelques vies Dark Angels. Et qu'il se méfiait aussi des Dark Angels créés avant la rencontre entre l'Empereur et lui. Il émet aussi l'hypothèse que Lion El'Jonson n'a pas été retardé en allant combattre Horus mais qu'il a attendu de voir qui allait gagner. Pour ça il affirme que les primarques ont absorbé la mentalité de tout ce qui les entourait dans les premiers mois de leur vie. Ce qui pour le Lion signifie qu'il a gardé en lui la mentalité d'une bête sauvage et traquée. Bien entendu ce fut masqué par un vernis de civilisation mais sans plus. Mais en fait, il a toujours été autant un prédateur qu'une proie. Par conséquent il avait lui aussi une part de ténèbres[10].

Articles connexes[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. Games Workshop, Codex DARK ANGELS, Games Workshop, 2007, p.7 (ISBN 9781841548074)
  2. Mike Lee, LES ANGES DÉCHUS, Black Library, 2009, réédition 2012, p.340 (ISBN 9781780300573)
  3. Mitchel Scanlon, LE RETOUR DE ANGES, Black Library, 2008, réédition 2012, p.154 (ISBN 9781780300375)
  4. Mitchel Scanlon, LE RETOUR DE ANGES, Black Library, 2008, réédition 2012 (ISBN 9781780300375)
  5. Mike Lee, LES ANGES DÉCHUS, Black Library, 2009, réédition 2012 (ISBN 9781780300573)
  6. Mitchel Scanlon, LE RETOUR DE ANGES, Black Library, 2008, réédition 2012, p.152-153 (ISBN 9781780300375)
  7. Mike Lee, LES ANGES DÉCHUS, Black Library, 2009, réédition 2012, p.78 (ISBN 9781780300573)
  8. Mike Lee, LES ANGES DÉCHUS, Black Library, 2009, réédition 2012, p.410 (ISBN 9781780300573)
  9. Aron Dembski-Bowden éd. Christian Dunn, L’ÂGE DES TÉNÈBRES Des Armes brutales, Black Library, 2012 (ISBN 9781780300467)
  10. Gav Thorpe, LES ANGES DES TENEBRES, Bibliothèque interdite, 2006 (ISBN 978-2915989182)



Autres articles de l'univers Warhammer 40,000 : Garde impériale (Warhammer 40,000), Guerriers-Aspects, Emperor's Children, Alpha Legion, Leman Russ, Salamanders, Prince Tyranide, Fulgrim, Armageddon (Warhammer 40,000), Raven Guard, Roboute Guilliman, Primarque, Black Legion (Warhammer 40,000), Death Guard, Kroot, Gardes Tyranides, Crimson Fists, Khârn le Félon, Squats (Warhammer 40,000), Moyen Âge technologique (Warhammer 40,000), Lorgar, Inquisition (Warhammer 40,000), Genestealers, Space Marines du Chaos, Sanguinius


Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Warhammer 40,000 : Valhalla (Warhammer 40,000), Lorgar, Armageddon (Warhammer 40,000), Crimson Fists, Alpha Legion, Vaisseaux mondes, Khârn le Félon

Cet Article wiki "Lion El'Jonson" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.