Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Rogal Dorn

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Rogal Dorn est un personnage fictif dans l'univers de fiction de Warhammer 40,000. Il est connu pour être le Primarque des Imperial Fists, une Légion de Spaces Marines. Il est également par extension le Primarque des Chapitres successeurs de cette Légion.

Jeunesse[modifier]

Lorsque les primarques furent dispersés par les dieux du Chaos, Dorn serait arrivé sur la planète glacée d'Inwit, dans le système du même nom. Il fut élevé par le Patriarche d'un clan des cités ruches de la planète. Ce dernier, avec qui il développa des liens de grand-père d'adoption, lui enseigna la stratégie militaire. Dorn restera très attaché au souvenir de ce tuteur. Lorsque l'Empereur retrouva son fils perdu, Dorn avait unifié la planète entière sous la bannière de son clan et contrôlait l'espace interplanétaire environnant. Quarante ans après la mort de son grand-père adoptif, Dorn rencontra son glorieux père. Il fut le septième Primarque à être retrouvé[1]. La rencontre eut lieu en orbite, sur l'immense vaisseau de guerre Phalanx (sorte de planétoïde artificiel capable de voyager dans l'espace et le Warp). Dorn reconnut l'Empereur, et annexa son système à l'Imperium. L'Empereur lui offrit en présent ce terrible vaisseau, et Dorn en fit sa forteresse monastique.

Durant la Grande Croisade, Dorn mena sa flotte expéditionnaire avec dévotion et génie militaire. Il spécialisa sa Légion dans la prise de position et la défense de points stratégiques. Il est dit que Horus lui-même, le Maître de Guerre, aurait loué le talent de Dorn en plaisantant qu'une forteresse tenue par les Fists et attaquée par les Luna Wolves ne mènerait qu'à un conflit stérile et sans fin[2].

Hérésie d'Horus[modifier]

Article détaillé : Hérésie d'Horus.

Sur la fin de la Grande Croisade, alors que l'Empereur confiait à Horus le titre de Maître de Guerre afin de retourner s'occuper d'affaires privées sur Terra, Rogal Dorn fut peu de temps après désigné pour venir installer sa Légion sur Terra. Spécialiste en fortifications, ce Primarque eut la lourde charge de bâtir les fortifications du Palais Impérial, et dut les achever le plus rapidement possible lorsqu'il apprit la trahison d'Horus. C'est lorsque Dorn secourut le vaisseau spatial Eisenstein, à bord duquel quelques loyalistes avaient pu fuir la trahison d'Horus et le massacre d'Istvaan III qu'il fut le premier Primarque loyaliste à apprendre l'étendue de l'Hérésie[3]. D'abord sceptique face aux accusations de trahison portées envers le Maître de Guerre, il dut se résoudre à accepter la terrible vérité. Sur Terra, il fut chargé de défendre le Palais Impérial[4] en vue de l'assaut des légions rénégates. Sous ses ordres et avec l'aide des Imperial Fists, ils fortifièrent lourdement le Palais, situé dans l'Himalaya[5]. Il participa également à un raid sur Mars, destiné à renverser le cours de la guerre civile qui éclata entre le Mechanicum et les partisans d'Horus, mais sans succès.

Durant les dernières heures du siège de Terra, Il fit partie de l'escorte d'élite qui accompagna l'Empereur lorsque ce dernier se téléporta sur la Barge de bataille d'Horus afin de combattre l'archi-traître.

Post-hérésie[modifier]

Dans le Codex Astartes, Roboute Guilliman demandait à ce que chaque Légion soit divisée en chapitres de mille combattants Spaces Marines. Mais Rogal Dorn refusa, arguant que cette proposition était une insulte envers les Astartes. La situation s'envenima, et le croiseur d'attaque Imperial Fists Terrible Angel fut bombardé par des vaisseaux Ultramarines en guise d'avertissement[6]. Dorn plia et accepta le Codex Astartes. Il est cependant dit qu'aucune pression militaire ne fut exercée, et que Dorn accepta le Codex Astartes au bout d'une longue méditation en s'enfermant dans une cage à douleurs, sorte de salle de torture à induction nerveuse de la victime.

Il fonda trois chapitres à partir de sa légion: Imperial Fists, Crimson Fists et Black Templars, ces derniers étant respectivement commandés par Alexis Polux et Sigismund, capitaine de la 1re compagnie des Imperial Fists. Certains textes apocryphes parlent d'un troisième chapitre, les Soul Drinkers.

Références[modifier]

  1. (en) Rogal Dorn - Lexicanum. [1]. Consulté le 21/11/09
  2. (fr) Dan Abnett (2007). L'ascension d'Horus. Bibliothèque Interdite. ISBN 2915989729
  3. (fr) James Swallow (2008). La fuite de l'Eisenstein. Bibliothèque Interdite. ISBN 2915989699
  4. (fr) Graham McNeill (2009). Mechanicum. Bibliothèque Interdite. ISBN 2359610023
  5. (fr) Collectif (2009). Chroniques de l'hérésie. Bibliothèque Interdite. ISBN 2359610104
  6. (fr) Andy Hoare & Adam Troke. La Fondation des Crimson Fists. [2]. Consulté le 22/11/2009



Autres articles de l'univers Warhammer 40,000 : Salamanders, Prince Tyranide, Iron Warriors, White Scars, Lorgar, Word Bearers, Adepta Sororitas, Légion des Damnés, Leman Russ, Horus (Warhammer 40,000), Chronologie de Warhammer 40,000, Ferrus Manus, Chevaliers Gris (Warhammer 40,000), Thousand Sons, Vaisseaux mondes, Moyen Âge technologique (Warhammer 40,000), Angron, Roboute Guilliman, Iron Snakes, Nécron, Adeptus Mechanicus, Squats (Warhammer 40,000), Valhalla (Warhammer 40,000), Emperor's Children, World Eaters

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Warhammer 40,000 : Horus (Warhammer 40,000), Primarque, Codex Astartes, Thousand Sons, Légion des Damnés, Leman Russ, Roboute Guilliman

Cet Article wiki "Rogal Dorn" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.