You can edit almost every page by Creating an account. Otherwise, see the FAQ.

Les Lanternes de la résistance

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher

Les Lanternes de la résistance
Description de cette image, également commentée ci-après
Affiche officielle de la série.
Type de série Web-série
Genre Drame
Création Henri Ballester-Colonna
Emma GP
Édouard Darrousez
Romane Wicker
Nicolas Girouard
Production Henri Ballester-Colonna
Acteurs principaux Nina Bricard
Alban André
Clémentine Auer
Sacha Durand
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine The Dream Manufactory
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 3
Durée 137 min (50 + 36 + 51)
Diff. originale

Les Lanternes de la résistance est une mini-série dramatique française réalisée par Henri Ballester-Colonna et diffusée en 2022 sur la chaîne YouTube The Dream Manufactory.

Cette trilogie, d'une durée totale de h 20, confirme le tournant engagé que prend la filmographie de Ballester-Colonna à partir de DUIS : L'École de la normalité (2020), notamment contre l'homophobie et la transphobie.

Synopsis[modifier]

Dans les années 2050, la France est gouvernée par un régime autoritaire, réactionnaire, homophobe et transphobe. Les « hommes » et les « femmes » sont contraints de vivre dans des quartiers séparés. Un étroit contrôle de la population est mis en œuvre. Un groupe de jeunes adultes révoltés par cette politique se lance dans un acte périlleux de résistance.

Fiche technique[modifier]

 Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de fin de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.

Distribution[modifier]

Réalisation[modifier]

Logo de la série.

Depuis 2020 et la très bonne réception publique de DUIS : L'École de la normalité, Henri Ballester-Colonna dit travailler sur des projets « innovants de par leur création scénaristique »[1]. À partir d'avril 2020, le cinéaste s'entoure de 5 personnes pour écrire un scénario en plusieurs épisodes.

Dans l'un des premiers communiqués officiels sur la série, Ballester-Colonna informe que cette dernière — alors déjà envisagée comme une trilogie — « mettra en évidence les faiblesses du capitalisme ainsi que le processus de fragmentation sociale »[1].

Une série de 3 épisodes, donc, est censée voir le jour en 2022. L'écriture du scénario est terminée en . Les castings devraient débuter dès , et se terminer en , pour un tournage prévu au mois de juillet[1].

Le , le titre du projet, Les Lanternes de la résistance, est dévoilé sur Instagram et le site officiel de The Dream Manufactory[2]. Cinq jours plus tard sont présentés les six scénaristes : Emma GP, Édouard Darrousez, Romane Wicker, Nicolas Girouard et Henri Ballester-Colonna[3].

Scénario[modifier]

Henri Ballester-Colonna en 2018.

Le projet débute officiellement le , lorsqu'Henri Ballester-Colonna publie une story sur Instagram dans laquelle il invite toutes les personnes « aimant l'histoire, la sociologie et les sciences politiques » à se joindre à lui pour écrire le scénario d'une future production de The Dream Manufactory.

Le recrutement des scénaristes est effectué sur la base du volontariat. Le réalisateur ne fixe aucune limite au nombre de scénaristes, voulant « tester une manière innovante d'écrire un scénario ».

On apprend plus tard que le projet en préparation est celui d'une série de trois moyens-métrages d'une quarantaine de minutes chacun. Dans une interview accordée à Midi libre le , Ballester-Colonna apporte des précisions sur l'organisation de l'écriture : « on s'est réuni avec des amis en visioconférence pour produire une mini-série de 3 épisodes, cela toutes les semaines et on a écrit le scénario ensemble comme ça »[4].

L'écriture du scénario se fait entièrement en ligne, sur un Padlet[5], en raison de la pandémie de Covid-19 et de l'interdiction totale des rassemblements en France depuis mars. Les scénaristes se réunissent une fois par semaine[6].

L'essentiel du scénario est rédigé pendant le premier confinement total de la population française, entre le et le . Pourtant, le texte est encore modifié de nombreuses fois jusqu'en août avant la phase de bêta-lecture.

Castings[modifier]

Le début des castings, initialement prévu en , est reporté en raison du deuxième confinement total en France. La phase de relecture du scénario est alors allongée jusqu'en novembre.

Le , The Dream Manufactory dévoile les modalités du casting sur Instagram : les annonces de casting seront publiées le et les candidatures seront examinées jusqu'en janvier. Les profils repérés durant l'écriture du scénario seront contactés dès décembre. Les candidats retenus passeront les castings en février, en présentiel ou sur Internet selon la réglementation en vigueur.

Comme prévu, les annonces de casting sont publiées le à 18 h sur le site officiel et le compte Instagram de The Dream Manufactory[7],[8]. La période d'envoi des candidatures se termine le . Les castings, d'abord prévus à la faculté de Montpellier Paul-Valéry les 19, 20 et [9], sont effectués le 19 avril en présentiel et le reste de la semaine à distance via Google Meet. Sarah Belarbi, chargée de casting, et le réalisateur accueillent les candidat.e.s sur les créneaux horaires convenus avec eux/elles par téléphone.

Les résultats des castings sont annoncés le à 21 h 0 dans un direct sur le compte Instagram de The Dream Manufactory.

Tournage[modifier]

Tournage d'une scène de l'épisode 2.

Conformément à la définition d'une mini-série[10], les trois épisodes sont tournés en une seule fois, en , dans le département de l'Hérault, principalement à Assas et Saint-Vincent-de-Barbeyrargues.

Une photographie publiée sur le compte Instagram de The Dream Manufactory atteste que le tournage débute le , dans les temps malgré le report des castings en raison de la troisième vague de Covid-19.

La scène finale est tournée dans la nuit du 30 au , dans l'avenue des Cévennes de Saint-Vincent-de-Barbeyrargues. La voie est barrée du 30 juillet à 22 h 30 au 31 juillet à h par un arrêté municipal[11].

La dernière scène tournée (celle de l'arrivée de Jonathan à la frontière espagnole) est réalisée au Mont Aigoual.

Post-production[modifier]

Le dérushage a lieu du au . Le 21, Henri Ballester-Colonna fait état de 2 200 rushs pour une durée totale de 147 heures de pellicule[12].

Le montage de la série commence le par celui du générique de début. La série est montée dans l'ordre des épisodes[13].

Diffusion[modifier]

Avant-première publique, le à Saint-Aunès. De g. à d. : Dorian Pâquet (2e ingénieur son), Alban André, Alexis Destours, Lola Consolin, Enzo Menconi, Max Domenech, Nina Bricard, Hugo Ginavez (assistant réalisateur), Heimy Grail-Lavernède, Baptiste Arnaud (scripte), Marilou Roch (trésorière de TDM) et Henri Ballester-Colonna.

Un partenariat de diffusion avec Arte ou France.tv Slash est envisagé dès les débuts de la réalisation, mais ce projet est rapidement abandonné.

Les dates de mise en ligne des trois épisodes sur la chaîne YouTube de The Dream Manufactory sont annoncées de manière définitive le [14]. La bande-annonce est dévoilée le à 19 h (CET) sur la chaîne YouTube de The Dream Manufactory[15].

Une première privée est organisée le à 18 h, à la salle Eugénie-Dubois de Saint-Vincent-de-Barbeyrargues, par des étudiants de Sup' de Com[6]. La deuxième et dernière projection, publique cette fois-ci, a lieu le à 18 h à la salle polyvalente de Saint-Aunès[16]. L'entrée est à 5 [17].

Le premier épisode, Se réunir, sort le . Le deuxième, Résister, sort le . Le troisième, Se lancer, sort le . Les épisodes sortent toujours à la même heure : 18 h (CET).

Accueil[modifier]

Réception critique[modifier]

Les Lanternes de la résistance

Compilation des critiques
PériodiqueNote
Entre Terre et LuneMoy. : 2.3 étoiles sur 5
Se réunir : 2 étoiles sur 5
Résister : 1 étoiles sur 5
Se lancer : 4 étoiles sur 5

Entre Terre et Lune fait un bilan contrasté : il attribue une note de 2/5 au premier épisode, 1/5 au deuxième et 4/5 au troisième. La moyenne de ces trois critiques est donc de 2,33/5.

Annick Ballester remarque que « les résistants ont [...] trouvé leur unité dans leur diversité », un « exercice difficile mais parfaitement réussi[18] ».

Box-office[modifier]

En , la série comptabilise :

Critique politique[modifier]

La série a reçu des critiques d'ordre politique par plusieurs penseurs libéraux. Ceux-ci pointent notamment la double incohérence des propos de Lucie dans le deuxième épisode : la jeune femme qualifie d'« ultralibéral » un mode de gouvernement fondé, au contraire, sur la coercition (le capitalisme de connivence)[19], puis elle demande la « nationalisation des services de santé », qui rétablirait le système coercitif précédent[20].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Henri Ballester-Colonna, Le prochain projet, sur the-dream-manufactory.webnode.fr, avril 2020 (consulté le 28 avril 2020)
  2. https://www.instagram.com/p/CBQkPZwK0Cg/
  3. https://www.instagram.com/p/CBdJimci1NO/
  4. « Henri Ballester-Colonna : "Avec le cinéma, on fait ce que l’on veut" », Midi libre,‎ (lire en ligne)
  5. « https://padlet.com/the_dream_manufactory/tif0dlf2g7uk »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  6. 6,0 et 6,1 https://www.midilibre.fr/2022/03/23/premiere-projection-des-lanternes-de-la-resistance-10187886.php
  7. Henri Ballester-Colonna, Annonces casting - Les lanternes de la résistance, sur the-dream-manufactory.webnode.fr, 25 novembre 2020 (consulté le 25 novembre 2020).
  8. https://www.instagram.com/the_dream_manufactory/
  9. Henri Ballester-Colonna, Casting Les lanternes de la résistance, sur the-dream-manufactory.webnode.fr, 22 mars 2021 (consulté le 24 mars 2021).
  10. « Au niveau de la production, la mini-série est tournée d'un seul jet, sur plusieurs semaines d'affilée, comme un film de long métrage destiné à la diffusion en salle de cinéma » (Wikipédia en français, Mini-série).
  11. https://saintvincentdebarbeyrargues.fr/2021/07/28/un-tournage-a-st-vincent/
  12. Annonce d'Henri Ballester-Colonna sur le compte Instagram de The Dream Manufactory.
  13. Message d'Henri Ballester-Colonna sur le groupe WhatsApp du tournage, le 24 septembre.
  14. Message du réalisateur sur le groupe WhatsApp de la production.
  15. Henri Ballester-Colonna, Dates de sortie Les Lanternes de la résistance, sur the-dream-manufactory.webnode.fr (consulté le 28 janvier 2022).
  16. https://the-dream-manufactory.webnode.fr/
  17. https://www.billetweb.fr/avant-premiere-les-lanternes-de-la-resistance
  18. https://www.youtube.com/watch?v=eWaILswYCaI
  19. https://wikiberal.org/wiki/Capitalisme_de_connivence
  20. https://youtu.be/BWZMgpoStTc?t=1662

Voir aussi[modifier]

Articles connexes[modifier]

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).