Welcome to EverybodyWiki 😃 ! Nuvola apps kgpg.png Log in or ➕👤 create an account to improve, watchlist or create an article like a 🏭 company page or a 👨👩 bio (yours ?)...

L'Enfant aux musiques

De EverybodyWiki Bios & Wiki
L'Enfant aux musiques
Réalisation Henri Ballester-Colonna
Scénario Henri Ballester-Colonna, d'après Méto d'Yves Grevet
Acteurs principaux

Henri Ballester-Colonna
Benjamin Cavilla
Salomé Jousset-Gélabert
Noé Nathan-Hudson

Sociétés de production The Dream Manufactory
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Science-fiction
Durée 23 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Enfant aux musiques est un film français de science-fiction écrit et réalisé par Henri Ballester-Colonna, sorti en 2017 sur la chaîne YouTube The Dream Manufactory[1].

Synopsis[modifier]

En juin 2048, des néonazis, sous l'impulsion d'un certain M. Klapove, décident d'entrer de nouveau en guerre contre la France. Tous les enfants juifs sont alors déportés sur une île gouvernée par un chef. À leur arrivée, les enfants sont répartis en deux catégories : les esclaves et les soldats. Pour les surveiller et les empêcher de s'unir, ils ne disposent que de 4 minutes 30 de parole par jour. Un adolescent, Ulysse, décide de se révolter en déjouant cette règle.

Fiche technique[modifier]

Distribution[modifier]

  • Henri Ballester-Colonna : Ulysse
  • Benjamin Cavilla : George
  • Noé Nathan-Hudson : Victor
  • Salomé Jousset-Gélabert : Salomé
  • Romain Véry : Octave
  • Tess Poblador : Alicia (hors champ)

Réalisation[modifier]

La réalisation de L'Enfant aux musiques dure un an[2].

Tournage[modifier]

Le film est tourné à Saint-Vincent-de-Barbeyrargues (village d'origine du réalisateur) et à Assas, dans le département de l'Hérault[2]. Le tournage dure cinq jours[3].

Accueil[modifier]

Notation des critiques

Compilation des critiques
PériodiqueNote
YouTube4.9 étoiles sur 5

Le , L'Enfant aux musiques est présenté au quotidien Midi libre ainsi qu'à un comité majoritairement composé de proches de l'équipe du film. Ce dernier y est très bien reçu. Cette projection permet à Henri Ballester-Colonna de se faire connaître plus largement, tout autant que sa société The Dream Manufactory[3].

En , le film comptabilise 599 vues, 31 mentions « J'aime » et 1 mention « Je n'aime pas » sur YouTube[2].

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]

Articles connexes[modifier]

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Cinéma français cinéma français ET Années 2010 années 2010 : Existe en blanc, Vivre ou mourir, La Ferme du crime, Catedral (film), Victory's Short, Ton temps, ton énergie, Taupes (film)

Autres articles du thème Cinéma français cinéma français : Tea Time, Raymond Lewin, Cédric D'Oliveira, Un Festival C'est Trop Court !, Lunaire (court métrage), MNP Entreprise, Julien d'Arsan

Autres articles du thème Années 2010 années 2010 : Détails des votes du Concours Eurovision de la chanson 2016, 2018 au théâtre, Bethlehem (film, 2014), Le Chat du rabbin (film, 2018), Septembre 2017, All Things Pass, Villepin : La verticale du fou


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.