Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Guillaume Langlois

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Guillaume Langlois ( à Montréal dans la province de Québec au Canada) est un entrepreneur technologique québécois.

Il est le fondateur et président de Space & Dream qu'il dirige en tant que directeur de la technologie et de la création depuis 2007. Il est aussi actionnaire et fondateur au sein des entreprises Mégapode et Appligogiques, dédiées respectivement à l'immobilier et aux applications éducatives.

Biographie[modifier]

Guillaume Langlois est diplômé de l'École polytechnique de Montréal d'où il détient un baccalauréat en génie informatique. Il quitte Montréal pour un stage de fin d'études à Lausanne à la fin de son baccalauréat.

À son retour au Québec, il travaille à titre de chercheur au Laboratoire de NanoRobotique dirigé par Sylvain Martel à l'École Polytechnique de Montréal, son alma mater, de 2001 à 2005. Il réalisera par la suite différents mandats à titre de consultant en génie logiciel, notamment pour Dassault Systèmes ainsi que pour la Société des arts technologiques de Montréal]. À la Société des arts technologiques, il a contribué au développement du Panoscope 360 degrés[1] de Luc Courchesne[2].

Sa contribution à la recherche scientifique ainsi que ses différents mandats visant à créer des expériences multimédias immersives ne sont pas étrangers à sa volonté d'avoir un impact social positif. Il croit à la valeur de l'éducation pour créer un meilleur futur; c'est pourquoi il est chargé de cours au campus montréalais du Champlain College depuis 2007. Il y enseigne le design et la programmation de jeu vidéo. C'est aussi sa façon de rester connecté aux dernières avancées technologiques ainsi qu'à leur utilisation par les générations montantes.

Il crée Space & Dream en 2008 afin de combiner son expertise en génie logiciel et son esprit créatif.

Space & Dream[modifier]

L'historique et le parcours de Space & Dream sont riches en projets immersifs 3D. L'entreprise a notamment développé la plateforme technologique Réactour exploitant l'expérience Montréal en histoire / Cité Mémoire. « L'application mobile Montréal en Histoires propose un parcours historique sur la base d'une carte interactive, où des capsules de réalité augmentée et des fiches instructives offrent aux technophiles une visite guidée virtuelle - avec narration et images d'époque[3] ». Depuis 2016, l'application Cité Mémoire permet aux utilisateurs de déclencher des projections interactives sur les murs de la ville.

En 2017, la plateforme a été déclinée sous une mouture différente pour Muralis, expérience multimédia interactive qui rend vie aux murales de la ville de Sherbrooke[4]. « En s'inspirant d'expériences antérieures, dont Montréal en histoires, Space & Dream a choisi à certains moments de prêter vie à quelques personnages historiques en faisant appel à des comédiens qui sont ensuite intégrés à des décors 3D. »[5]. Cette plateforme technologique nommée Réactour, est vouée à nombre d'autres projets techno-créatifs ici et ailleurs dans le monde.

Appligogiques[modifier]

En collaboration avec des partenaires, Guillaume Langlois a contribué au lancement des premières applications pédagogiques de la compagnie à l'été 2016. Ces applications sont conçues par des professionnels et des spécialistes visant à trouver des solutions aux difficultés d'apprentissage pour les enfants de plus de cinq ans. Brigitte Stanké est la contributrice principale à ce jour. Les applications Mots sans maux et Madame Mo sont en constante évolution tant au niveau des approches pédagogiques[6], de l'interactivité et des langues dans lesquelles elles sont offertes.

Implications dans la communauté d'affaires[modifier]

  • Administrateur au conseil d'administration de la Société de Développement Commercial District Central (depuis )
  • Co-Président de la campagne Prospérité Québec du Conseil du Patronat du Québec (2015)[7]
  • Membre de la Tournée des entrepreneurs (depuis 2014)
  • Groupement des Chefs d’Entreprises du Québec (2013-2016)

Honneurs et distinctions[modifier]

  • Médaille de Bravoure du Gouverneur Général du Canada (M.B.)[8]
  • Boursier de la Fondation du Maire de Montréal pour la jeunesse
  • Lauréat de la Bourse Jeune Promoteur du SAJE
  • Lauréat, volet innovation technologique au local et au régional, Concours Québécois en Entrepreneuriat (2008). Prix de l’OFQJ au National
  • Lauréat du profil De Vinci de l’École Polytechnique de Montréal, pour l’année de graduation 2004
  • Lauréat du profil International de l’École Polytechnique de Montréal, pour l’année 2004
  • Chef de la délégation de Polytechnique, premier prix au concours « Virtual Dancer », lors des rencontres de la réalité virtuelle Laval Virtual 2004, en France
  • Bourse de mobilité pour études à l’étranger (Suisse), hiver 2004
  • Bourse UPIR * pour la participation et l’initiation à la recherche au baccalauréat, dans le cadre d’un projet sur l’intégration en microélectronique et en microfluidique de bactéries magnétotactiques
  • Bourse des laboratoires Bell pour la valorisation de l’innovation pour un PFÉ (Projet de fin d’études) innovant et une étude de marché, sur un système de positionnement micrométrique par lumière infrarouge pour le robot Nanowalker (Laboratoire de Nanorobotique, Polytechnique)
  • Bourse CRSNG ** 2003 – Nanorobotique
  • Bourse CRSNG 2002 – Robotique et vision artificielle
  • Bourse CRSNG 2001 – Optoélectronique
  • Unité de Participation et d’Initiation à la Recherche
  • Conseil de Recherches en Sciences Naturelles et en Génie du Canada

Notes et références[modifier]

  1. « Luc Courchesne: champion du 360 degrés », sur www.lapresse.ca, (consulté le 21 février 2009)
  2. (en) « USEFUL SYMBIOSIS: SCIENCE, TECHNOLOGY, ART & ART EDUCATION », sur https://issuu.com/, (consulté le 19 septembre 2016)
  3. « Montréal en histoire se matérialise dans le Vieux Montréal », sur www.lapresse.ca, (consulté le 30 juillet 2015)
  4. « Les murales de Sherbrooke prennent vie », sur www.radio-canada.ca, (consulté le 10 août 2017)
  5. « Encore plus de vie dans les murales », sur www.latribune.ca, (consulté le 4 août 2017)
  6. « DÉVELOPPER LES HABILETÉS À LIRE ET À ÉCRIRE », sur https://precocedysetserein.com/, (consulté le 15 avril 2016)
  7. « Campagne Prospérité Québec », sur http://prosperite.quebec/, (consulté le 1er février 2015)
  8. Bureau du secrétaire du gouverneur général, « Le gouverneur général du canada » (consulté le 8 octobre 2017)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Informatique informatique ET Entreprises entreprises : Sinequa, SaM Solutions, KFA2, Twimm, Sylob, Codra, Ordiges

Autres articles des thèmes Entreprises entreprises ET Québec Québec : Kai Conveni Global, Isabelle Quentin éditeur, Généralys Assurance, Gaétan Desroches, Liste de microbrasseries québécoises, Marcel Curodeau, Réseau juridique du Québec

Autres articles du thème Informatique informatique : Medsys, Ilya Sachkov, FreeMiNT, L'Atelier numérique, Nokia Lumia 1520, Apimo, MDPro

Autres articles du thème Entreprises entreprises : Clyde & Co, ViaQuatro, Stéphanie Fontugne, Studiosante, CSD Ingénieurs, GoProposal, Intersnack France

Autres articles du thème Québec Québec : Rideau (album), Club des ornithologues de l'Outaouais, École de la Montagne Rouge, Les Dessins animés du samedi matin, Ectropion (revue), Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, Continents et pays d'Amos Daragon


Cet Article wiki "Guillaume Langlois" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Guillaume Langlois.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !