Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Fabien Escalona

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Fabien Escalona est un politologue français né en 1987 à Grenoble[1].

Il est rattaché au laboratoire Pacte (unité mixte de recherche entre CNRS et université de Grenoble), à l'Institut d'études politiques de Grenoble et à l'UPMF[2]. C'est un politologue français spécialiste de la social-démocratie en Europe. Il se définit par ailleurs comme politiste selon ses mots[3].

Domaines de recherche[modifier]

Domaines de recherche : Partis politiques, Élections, Systèmes de clivages, Pensées critiques. Thème principal de recherche : La social-démocratie en Europe. Thèmes secondaires: La gauche radicale et les « dissidents sociaux-démocrates », Les évolutions électorales dans les idéopôles en France et en Europe.

Biographie[modifier]

Née le 18 avril 1987 à Grenoble. Il obtient son Master de « Politiques publiques et changement social » (spécialité recherche « Sciences de gouvernement comparées » à Sciences Po Grenoble en 2010. Il obtient son doctorat en science politique en 2016 à l'Université de Grenoble[1], en soutenant sa thèse intitulée « La reconversion partisane de la social-démocratie européenne. Du régime social-démocrate keynésien au régime social-démocrate de marché »[4]. C'est un intervenant régulier de différent médias tels que Slate.fr[5] et Mémoire des luttes[6]. Contributeur régulier à Mediapart, il a rejoint la rédaction entre janvier et juillet 2017, pour couvrir la séquence électorale de la présidentielle et des législatives françaises[7]. Il intègre à nouveau la rédaction en février 2018.

Analyses[modifier]

Pendant l’élection présidentielle française de 2017, le chercheur Fabien Escalona souligne qu'En marche ! figure parmi les rares partis d'Europe occidentale créés « ex nihilo » en suivant le modèle de « la professionnalisation des organisations partisanes et [de] l’importation des techniques managériales »[8]. Il a aussi interprété la défaite du PS comme relevant d'un cas d'effondrement partisan[9], notion définie à l'aide du chercheur Charles S. Mack.

Avec Mathieu Vieira, il a importé le concept d'« idéopôle », des métropoles particulièrement insérées dans la mondialisation, dont il a observé les évolutions électorales [10].

Dans le résumé de sa thèse[11], il définit la « reconversion partisane » comme « une modalité particulière de changement partisan, qui seule pouvait permettre à la social-démocratie de surmonter l’obsolescence (plus ou moins avancée) de son projet, de sa coalition électorale et de son modèle organisationnel ».

Ouvrages[modifier]

  • La reconversion partisane de la social-démocratie européenne. Du régime social-démocrate keynésien au régime social-démocrate de marché, Dalloz, 2018.
  • European Social Democracy During the Global Economic Crisis: Renovation or Resignation? (en co-direction avec David Bailey, Jean-Michel De Waele et Mathieu Vieira), Manchester University Press, 2014.
  • The Palgrave Handbook of Social Democracy in the European Union (en co-direction avec Jean-Michel De Waele et Mathieu Vieira), Palgrave Macmillan, 2013.
  • La social-démocratie entre crises et mutations, Fondation Jean Jaurès, collection « Les Essais », 2011.

Sélection d'articles[modifier]

  • « Le "moment Macron" », Cités, n°72, 2017, pp. 175-185[12].
  • « La social-démocratie en Europe : crise terminale ou nouveau “champ de bataille” ? », Mouvements, n°89, 2017, pp. 99-111[13].
  • « The heritage of Eurocommunism in the contemporary radical left », Socialist Register, vol. 53, 2016, pp. 102-119[14].
  • « Le sens et le rôle de l’opposition à l’UE du Parti de Gauche » (co-auteur), Politique européenne, n°43, 2014, pp. 31-54[15].

Sélection de chapitres d'ouvrages collectifs[modifier]

  • « L’émergence d’une nouvelle gauche radicale », in B. Badie et D. Vidal (dir.), L’Etat du monde 2018, Paris, La Découverte, 2017, pp. 181-188.
  • « France: Who Wants to be a Social Democrat? », in I. Schmidt (dir.), The Three Worlds of Social Democracy, Londres, Pluto Press, 2016, pp. 29-45.
  • « La gauche et la droite face au Front National » (avec Gaël Brustier), in S. Crépon, A. Dézé, N. Mayer (dir.), Les faux-semblants du Front National, Paris, Presses de Sciences Po, 2015, pp. 505-527.
  • « La France » (avec Christophe Bouillaud), in N. Brack, J.-M. De Waele, J.-B. Pilet, Les démocraties européennes, Paris, Armand Colin, 2015, pp. 165-176.

Contributions[2][modifier]

Contributions sur Mediapart[modifier]

Contributions sur France Culture[modifier]

Autres contributions[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 (fr)Science Po Grenoble, « Fabien Escalona Curriculum Vitae », sur sciencespo-grenoble.academia.edu, (consulté le 30 avril 2017)
  2. 2,0 et 2,1 (fr)PACTE Grenoble, « Escalona Fabien Membre », sur pacte-grenoble.fr, (consulté le 30 avril 2017)
  3. (fr)France Inter, « Il était une fois la sociale démocratie européenne », sur franceinter.fr, (consulté le 30 avril 2017)
  4. (fr)Tibaut Rioufreyt, « Soutenance de thèse: Fabien Escalona, « La reconversion partisane de la social-démocratie européenne », Sciences Po Grenoble, 29 novembre 2016 », sur thibaut.rioufreyt.fr, (consulté le 30 avril 2017)
  5. (fr)Slate.fr, « Slate.fr Profil Fabien Escalona », sur slate.fr (consulté le 30 avril 2017)
  6. « Fabien Escalona - Mémoire des luttes », sur www.medelu.org (consulté le 20 août 2017)
  7. « Fabien Escalona », sur Mediapart (consulté le 20 août 2017)
  8. (fr)Fabien Escalona, « Macron, tel César dans sa start-up », sur Mediapart, (consulté le 21 février 2017)
  9. Fabien Escalona, "PS: un cas rare d’effondrement partisan", Mediapart.fr, 12 juin 2017.
  10. (fr)Fabien Escalona et Mathieu Vieira, « Les idéopôles, laboratoires de la recomposition de l'électorat socialiste », Notes de la Fondation Jean Jaurès, 6 février 2015 : https://jean-jaures.org/nos-productions/Les-ideopoles-laboratoires-de-la-recomposition-de-l-electorat-socialiste
  11. http://fabien-escalona.blogspot.fr/2016/12/docteur-en-science-politique.html
  12. Fabien Escalona, « Le « moment Macron » », Cités, no 72,‎ , p. 175–185 (ISSN 1299-5495, DOI 10.3917/cite.072.0175, lire en ligne, consulté le 3 janvier 2018)
  13. Fabien Escalona, « La social-démocratie en Europe : crise terminale ou nouveau « champ de bataille » ? », Mouvements, no 89,‎ , p. 99–111 (ISSN 1291-6412, lire en ligne, consulté le 20 août 2017)
  14. http://socialistregister.com/index.php/srv/article/view/27130#.WZndVVVJbIU
  15. Fabien Escalona et Mathieu Vieira, « Le sens et le rôle de la résistance à l'UE pour le Parti de gauche, The meaning and the role of the resistance to the EU for the Left Party », Politique européenne, no 43,‎ , p. 68–92 (ISSN 1623-6297, lire en ligne, consulté le 20 août 2017)

Annexes[modifier]

Articles connexes[modifier]

  • Science politique
  • Université de Grenoble

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur de script : le module « Bases recherche » n’existe pas.
  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Politique française politique française : Daniel Conversano, Ronan Leprohon, Claude Gobin, Rassemblement des contribuables français, Christine Roimier, Association France-Afrique-Orient, Aude de Castet

Autres articles du thème Grenoble Métropole Grenoble : Snowboard Garden Festival, Photoweb.fr, Grenoble Université Club Bando-Kickboxing, Conservatoire observatoire laboratoire des Jeux olympiques de Grenoble, Place Gre'net, Journées mobilité durable, Laboratoire Jean Kuntzmann


Cet Article wiki "Fabien Escalona" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Fabien Escalona.