Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...

Vous pouvez maintenant utiliser le même compte utilisateur sur tous les EverybodyWiki !

Samir Amghar

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher




Samir Amghar est franco-algérien (kabyle) issu de l'immigration ouvrière. Il est politologue et sociologue, spécialiste de l'islamisme et du monde arabo-musulman contemporain. Il est responsable de plagiats massifs comportant des centaines d'emprunts non cités et des textes tronqués provenant d'au moins 70 auteurs différents.[1] Un rapport d'expertise académique de 152 pages indique les sources originelles à travers des tableaux comparatifs. Un article détaillé de la directrice de la revue Sciences et Avenir mentionne l'omerta des établissements[2].

L'Institut International de Recherche et d’Action sur la Fraude et le Plagiat Académiques (IRAFPA) indique dans sa lettre du 16 avril 2018[3] que la commission disciplinaire de l'EHESS doit statuer sur la validité de la thèse dont est issue l'ouvrage Salafisme d'aujourd'hui, mouvements sectaires en Occident, Michalon 2011[4].

Un avertissement formel de la Revue scientifique Lectures, après retrait d'une recension, est publiée le 20 mars 2018[5].

Le même mois, la participation de Samir Amghar à un colloque bruxellois est annulée selon le Journal Le Vif/l'Express[6].

Ses candidatures au CNRS ont été rejetées; des affiliations institutionnelles rompues ou suspendues, notamment à European Fondation For Democratie et à La Maison des sciences de l'homme[7].

Le chercheur Romain Caillet, l'une des victimes de Samir Amghar, a pris parole sans équivoque sur le sujet[8].

Un site islamique a réagit sur ce qu'il qualifie de "dérive" d'un "chercheur médiocre aux multiples visages" à la solde des Renseignements Généraux[9].

Dans une lettre d'excuse adressée à la communauté scientifique l'ancien doctorant s'est justifié d'une "erreur de jeunesse" résultants de "difficultés personnelles".

Un second rapport d'expertise a été transmis aux institutions concernés, il compte 300 pages. D'autres publications de Samir Amghar sont mis en cause : 24 articles et deux livres dont L'islam militant en Europe, Gollion, 2013; et Islamisme d'Occident, États des lieux et perspectives, Ligne de Repères, 2006. Le second bilan est de 163 violations de droits d'auteur[10].



Samir Amghar

Nationalité Drapeau : France Française
Domaines sociologie, science politique
Diplôme Doctorat de sociologie politique
Renommé pour sociologie et étude politique de l'Islam et du monde arabo-musulman

 Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Samir Amghar est docteur en sociologie de­ l'École des hautes études en sciences sociales[11]. Il a été chercheur au Centre d'études de la vie politique (C­EVIPOL) de l'Université Libre de Bruxelles et enseignant à l'Université de Strasbourg et à l'Université catholique de Lyon. Il a été également chercheur au Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (2010-2­011) et à la Chaire d'enseignement et de recherche interethniques et interculturels (CERII) de l'Université du Québec à ­Chicoutimi.

Il a été chargé de mission "Maghreb" à la Délégation aux affaires stratégiques du ministère français de la Défense (2012­-2014) et consultant au ministère suisse­ de la Défense (2006-2012). Il a été auditionné par différentes commissions parlementaires[12],[13] françaises et belges portant ­sur les questions de l'islam en Europe et la radicalisation

Samir Amghar était membre du comité éditorial de la revue ''Maghreb-Machrek'' et d­e la ''Revue marocaine de science politi­que''. Il est en outre, l'auteur d'Article scientifique et de vulgarisation da­ns des revues francophones (''Critique i­nternationale, L'Année du Maghreb, Maghr­eb-Machrek, Hommes et Migrations, Le Monde Diplomatique[14]''...) et anglophones (''­Journal of Muslims in Europe, Mediterran­ean Politics'').


Les plagiats massifs l'ont écarté de la vie académique et des postes convoités. Il n'occupe aucun poste au sein des universités.


 Publications[modifier | modifier le wikicode]

Ouvrages[modifier | modifier le wikicode]

  • Le salafisme d'aujourd’hui. Mouvements sectaires en Occident, Michalon, 2011, 280 pages[15].
  • L’islam militant. Réislamisation, prédication et politique, Infolio, 2013, 178 pages.[16]

 Direction d'ouvrages collectifs[modifier | modifier le wikicode]

  • Les islamistes au défi du pouvoir. Évolutions d’une idéologie, Michalon, 2012, 196 pages.[17]
  • Avec Amel Boubekeur et Michael Emerson, European Islam: The Challenges for Society and Policy Public, CEPS éditions, 2007, 220 pages.
  • Islamismes d’Occident : états des lieux et perspectives, Lignes de repères, 2006, 142 pages.[18]

Revues[modifier | modifier le wikicode]

  • L’islam de France, Confluences Méditerranée, 2006.[19]
  • Le salafisme en France : acteurs, enjeux et discours, Sens Dessous, 2011.[20]
  • Le salafisme en France : de la révolution islamique à la révolution conservatrice, Critique internationale, 2008.[21]
  • Acteurs internationaux et islam de France, Politique étrangère, 2005.[22]
  • Le salafisme en Europe : La mouvance polymorphe d’une radicalisation, Politique Étrangère, 2006.[23]
  • Le salafisme au Maghreb : menace pour la sécurité ou facteur de stabilité politique ? Revue internationale et stratégique, 2007.[24]
  • L’Europe, terre d’influence des Frères musulmans, Politique Étrangère, 2009.[25]
  • Logiques conversionnistes et mouvements de réislamisation, Confluences Méditerranée, 2006.[26]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. https://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/un-rapport-d-expertise-revele-le-plagiat-massif-du-sociologue-samir-amghar-specialiste-du-salafisme_121996
  2. https://blog.sciencesetavenir.fr/sciencepourvousetmoi/science/salafisme-revelations-plagiat-massif-sociologue-samir-amghar/
  3. http://responsable.unige.ch/top/newsletter/historique-de-nos-lettres.html#l74
  4. https://www.h2mw.eu/redactionmedicale/plagiat/
  5. https://journals.openedition.org/lectures/8024
  6. https://www.levif.be/actualite/magazine/copier-colle/article-normal-819375.html
  7. https://www.levif.be/actualite/magazine/copier-colle/article-normal-819375.html
  8. https://twitter.com/romaincaillet/status/974429478779805698?lang=fr
  9. https://fr-fr.facebook.com/islamologuesdefrance/posts/samir-amghar-game-over-en-2013-lobservatoire-des-islamologues-de-france-avait-d%C3%A9/2179995108896504/
  10. Echange avec le directeur d'un établissement catholique ayant reçu le second rapport. Information confirmée par le comité pour la probité des sciences sociales (lecom.probite.ss@gmail.com).
  11. « AMGHAR-Samir | EHESS Alumni », sur www.alumni-ehess.fr (consulté le 8 janvier 2016)
  12. « M. Samir AMGHAR, EHESS, et Institut d'études de l'Islam et des sociétés musulmanes », sur videos.senat.fr (consulté le 8 janvier 2016)
  13. « TRAVAUX ASSEMBLEE : audition, ouverte à la presse, de M. Samir Amghar, chercheur en sociologie à l'École des hautes études en sciences sociales, membre de l'Institut d'études de l'Islam et des sociétés du monde musulman. », sur Assemblée nationale (consulté le 8 janvier 2016)
  14. « Résultats de la recherche - Le Monde diplomatique », sur www.monde-diplomatique.fr (consulté le 8 janvier 2016)
  15. « LE SALAFISME D'AUJOURD'HUI - Mouvements sectaires en Occident, Samir Amghar », sur www.michalon.fr (consulté le 7 janvier 2016)
  16. « illico n° 33 - L' Islam militant en Europe - Fiche d'un ouvrage - Les Éditions Infolio », sur www.infolio.ch (consulté le 7 janvier 2016)
  17. « LES ISLAMISTES AU DÉFI DU POUVOIR - Évolutions d'une idéologie, Samir Amghar », sur www.michalon.fr (consulté le 7 janvier 2016)
  18. Samir Amghar, Islamismes d'Occident: état des lieux et perspectives, Lignes de Repères Editions, (ISBN 9782915752151, lire en ligne)
  19. Olivier Roy 5581 et Samir Amghar 22727, « L'islam de France », Confluences Méditerranée, vol. N°57,‎ , p. 49-55 (ISSN 1148-2664, lire en ligne)
  20. Samir Amghar, « Le salafisme en France : acteurs, enjeux et discours », Sens-Dessous, vol. N° 9,‎ , p. 35-48 (ISSN 1951-0519, lire en ligne)
  21. Samir Amghar, « Le salafisme en France : de la révolution islamique à la révolution conservatrice », Critique internationale, vol. n° 40,‎ , p. 95-113 (ISSN 1290-7839, lire en ligne)
  22. Samir Amghar, « Acteurs internationaux et islam de France », Politique étrangère, vol. Printemps,‎ , p. 21-34 (ISSN 0032-342X, lire en ligne)
  23. Samir Amghar, « Le salafisme en Europe », Politique étrangère, vol. Printemps,‎ , p. 65-78 (ISSN 0032-342X, lire en ligne)
  24. Samir Amghar, « Le salafisme au Maghreb : menace pour la sécurité ou facteur de stabilité politique ? », Revue internationale et stratégique, vol. N°67,‎ , p. 41-52 (ISSN 1287-1672, lire en ligne)
  25. Samir Amghar, « L'Europe, terre d'influence des Frères musulmans », Politique étrangère, vol. Eté,‎ , p. 377-388 (ISSN 0032-342X, lire en ligne)
  26. Samir Amghar, « Logiques conversionnistes et mouvements de réislamisation », Confluences Méditerranée, vol. N°57,‎ , p. 57-67 (ISSN 1148-2664, lire en ligne)

 Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Autres articles du thème sociologie : Nicolas Jounin, Michel Freitag, Velléité de pouvoir, Hominisme, Jean-Samuel Beuscart, Éric Goulard, Microminorité


Cet Article wiki "Samir Amghar" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.