Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Yannick Mireur

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Yannick Mireur
Description de l'image Yannick Mireur.jpg.
Naissance
Nationalité Drapeau de France Français
Pays de résidence
Diplôme
Ph.D. en relations internationales[réf. nécessaire]
Profession
politologue, consultant
Activité principale
Directeur de Nexus forum
Autres activités
Fondateur de la revue Politique américaine
Formation
Institut d'études politiques de Paris
Fletcher School of Law and Diplomacy de l'université Tufts

Yannick Mireur, né en 1971, est un politologue français spécialiste des États-Unis.

Activités[modifier]

Yannick Mireur est l'auteur de deux essais sur la politique et la société américaines[1], Après Bush : pourquoi l'Amérique ne changera pas (préface Hubert Védrine), 2008, et Le monde d’Obama, 2011, il est aussi le fondateur de la revue Politique américaine (2004-2011)[2], auteur d'articles et tribunes dans la presse[3],[4] et intervenant régulier dans les médias sur les questions internationales[5],[6],[7].

Sa principale activité est le développement de Nexus forum[8], plateforme de rencontres internationales sur les enjeux de la transition énergétique et numérique urbaine.

Ancien collaborateur de Cambridge Energy Research Associates (CERA), société américaine de conseil dans le secteur de l’énergie, il a dirigé un centre indépendant de recherches et de publication sur les questions internationales, l’Institut Choiseul, et enseigné les questions internationales aux écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan.

Son premier ouvrage, Après Bush, tente d'offrir une lecture novatrice de l'Amérique; "plus encore qu’un ouvrage qui se fixe uniquement sur l’élection présidentielle, l’auteur s’interroge sur ce qui fait les grandes tendances politiques américaines (…). Plus encore que l’analyse du temps présent dans laquelle Yannick Mireur excelle, c’est la recherche des racines historiques de cette Amérique que nous avons parfois du mal à appréhender qui donne toute la valeur à cet ouvrage."[9] Dans sa préface, l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine écrit que l'auteur, "au lieu de rester à la surface des choses ou de réagir aux événements les plus récents, (…) entreprend de restituer dans sa densité la richesse et la complexité de l'histoire américaine, y compris celle de ses idées politiques." Le livre explique notamment, en effet, la force du mouvement conservateur américain: "Pour Yannick Mireur, l’ère Bush n’est pas un accident historique. L’ancien président républicain a bien incarné l’âme d’une certaine Amérique. Une âme qui ne disparaîtra pas avec le départ de Bush. « Les années “W.” ont dévoilé les excès dont l’Amérique est capable. Et si l’on peut attendre une accalmie, les traits de caractère révélés par Bush Jr. perdureront. »[10] Cette partie aborde les questions de religion qui occupent une place importante dans la formation de la pensée politique et influe aussi sur la politique étrangère: "Les pages sur le mouvement conservateur ou sur la « drôle d’alliance » entre chrétiens et néoconservateurs sont du plus haut intérêt"[11].

L'ouvrage sonde aussi le malaise de la société américaine devant les bouleversements de la technologie et de la mondialisation: "Un peuple qui s’interroge sur la mondialisation et ses méfaits et qui s’inquiète pour un Welfare qui s’épuise et ne propose pas de solution de rechange suffisamment claire et visible. Faudra-t-il lancer une nouvelle version d’un nouveau fédéralisme ? Mireur l’avait bien perçu : l’élection de 2008 sera l’occasion de relever le défi pour un est nouveau projet de société."[10],[12]

Enfin, la relation de l'Amérique au monde est analysée: "Le danger pour Washington n’est pas nouveau. Il se situe entre deux excès : l’isolationnisme ou l’interventionnisme armé. Cette Amérique décrite par l’auteur comme un « empire par inadvertance » évitera ces deux extrêmes en choisissant le retour « à un centre rationnel ».

Après Bush est "Un des meilleurs ouvrages pour comprendre l'évolution de la politique des Etats-Unis. Il examine en profondeur les grands dossiers des affaires américaines (guerres de valeurs, bourbier irakien, malaise économique, etc.)"[13].

Le monde d'Obama porte largement sur les relations sino-américaines[14]. Il a été sélectionné pour le prix Antéios du livre de géopolitique au Festival de Géopolitique et de Géoéconomie de Grenoble en 2012[15] et fut recommandé par le site diploweb[16].

Formation[modifier]

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, il est ancien élève de la Fletcher School of Law and Diplomacy (en) de l'université Tufts à Boston, où il a obtenu un Master of Arts et un Ph.D. en relations internationales et fut récipiendaire d'une bourse Fulbright.[réf. nécessaire]

Il a été auditeur à l'Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN Paris) et enseignant à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr.

Publications[modifier]

  • « La Politique asiatique de l’administration Trump : entre impératif de puissance et coordination stratégique », dans Monde chinois, n°48, Eska Editions, Paris, 2017.
  • Hausser le ton ! Elever le débat français, Éditions Apopsix, Paris, 2014, 278 p.
  • Le monde d’Obama, Choiseul Éditions, Paris, 2011, 224 p.
  • Après Bush : pourquoi l'Amérique ne changera pas (préface de Hubert Védrine), Choiseul Éditions, Paris, 2008, 256 p.
  • « États-Unis/Politique étrangère » dans Ramses 2009, IFRI, Paris, 2008
  • « États-Unis/Politique étrangère » dans Ramses 2008, IFRI, Paris, 2007
  • « En finir avec l'anti-américanisme » dans Géoéconomie, no 40, Choiseul Éditions, Paris, 2007
  • « La politique globale des États-Unis et la sauvergarde du modèle américain » dans Politique américaine, no 3, Choiseul Éditions, Paris, 2006
  • « De Wilson à Bush, l'Amérique à l'heure des choix », Politique Américaine, no 1, Choiseul Éditions, Paris, 2005
  • « Corée du Sud : un nouveau grand ? » dans Géoéconomie, no 34, Choiseul Éditions, Paris, 2005
  • « L'Italie et l'Europe : enjeux et prospective » dans Géoéconomie, no 29, Choiseul Éditions, Paris, 2004

Notes et références[modifier]

  1. « Yannick Mireur | Atlantico.fr », sur www.atlantico.fr (consulté le 4 décembre 2018)
  2. Yannick Mireur, « Politique américaine - Le blog de Yannick Mireur », sur yannick-mireur.blogspot.com (consulté le 12 décembre 2018)
  3. « Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde », sur Le Monde.fr (consulté le 28 novembre 2018)
  4. Le JDD, « 14-Juillet : "Oui, il fallait inviter Trump à Paris" », sur lejdd.fr (consulté le 12 décembre 2018)
  5. « Resultat de la recherche : yannick mireur - Europe 1 », sur Europe 1 (consulté le 28 novembre 2018)
  6. « Syrie, Irak, Ukraine... Obama est-il mauvais en politique étrangère ? », LCI, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2018)
  7. BFM BUSINESS, « Midterms: une « grande victoire » pour Donald Trump ? - 07/11 », BFM BUSINESS (consulté le 28 novembre 2018)
  8. « http://alliance-us.org/en/Page.Culture.Lecture.Mireur.aspx »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
  9. « Après Bush. Pourquoi l’Amérique ne changera pas La Cliothèque », La Cliothèque,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2018)
  10. 10,0 et 10,1 Ali Laïdi, « Yannick Mireur, 2008, Après Bush. Pourquoi l’Amérique ne changera pas, Paris, Choiseul, 232 p. », Études internationales, vol. 41, no 1,‎ , p. 102–103 (ISSN 0014-2123 et 1703-7891, DOI https://doi.org/10.7202/039621ar, lire en ligne, consulté le 4 décembre 2018)
  11. « Revue Catholica | Yannick Mireur : Après Bush. Pourquoi l’Amérique ne changera pas | By Raphael Delavigne », sur www.catholica.presse.fr (consulté le 4 décembre 2018)
  12. « "Le Rêve américain peut-il renaître ?" », sur France Culture (consulté le 12 décembre 2018)
  13. www.asile.org/meyssan, « Après Bush, pourquoi l'Amérique ne changera pas par Yannick Mireur », sur www.bibliomonde.com (consulté le 4 décembre 2018)
  14. « Le monde d'Obama - Yannick Mireur - Babelio », sur www.babelio.com (consulté le 4 décembre 2018)
  15. « 4e édition du Festival de Géopolitique et Géoéconomie de Grenoble - Monde des grandes écoles et universités », Monde des grandes écoles et universités,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2018)
  16. « Sélection des meilleurs livres géopolitiques conseillés par Diploweb en 2011 », sur www.diploweb.com (consulté le 4 décembre 2018)

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Politique politique ET Relations internationales relations internationales : Henry Zipper de Fabiani, Liste de cartes géopolitiques mondiales par thème, Centre d'études diplomatiques et stratégiques, Mahmoud Refaat, Matthieu Chillaud

Autres articles des thèmes Relations internationales relations internationales ET France France : Projet d'invasion de la France par l'URSS, Matthieu Chillaud, Xavier Delamarre, Club Francés de Buenos Aires, Louis Gautier (haut fonctionnaire)

Autres articles des thèmes politique ET France France : Liste de plans de licenciement en France, Matthieu Chillaud, Parti communiste maoïste, Jean-Philippe Moinet, Fondation de service politique

Autres articles du thème Politique politique : Mouvement social républicain, Organisation des Communistes Internationalistes de Grèce, Politique du Grand Fenwick, Front national islandais, Travailleurs, chômeurs, et précaires en colère, Peter Töpfer, Policy Center for the New South

Autres articles du thème Relations internationales relations internationales : Mahmoud Refaat, Nathalie Delapalme, Renéo Lukic, Jacques Guillemin de Monplanet, Centre d'études diplomatiques et stratégiques, Agence de coopération et d'information pour le commerce international, David Cumin

Autres articles du thème France France : Arnaud de l'Estoile, Marendiers, Amstradebdo, Alexandre Margraff, Alexis Loizon, Fréquence ESJ, Syndicat des psychologues de l'Éducation nationale


Cet Article wiki "Yannick Mireur" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Yannick Mireur.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !