Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Cette page est concernée par la règle R3R

Achraf Baznani

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Achraf Baznani (norme DIN 31635 : Ašraf Baznānī, en arabe : أشرف بزناني), est un artiste, réalisateur et photographe marocain, né à Marrakech en 1979[1],[2],[3].

Biographie[modifier]

Achraf Baznani est né le 1er janvier 1979 à Marrakech[4]. Il a commencé la photographie par hasard et il est autodidacte[2]. Il a reçu un appareil compact EKTRA 250 pour son anniversaire, puis il est devenu accro à l’objectif. Il a réalisé ensuite plusieurs courts métrages et documentaires, dont « Marche » en 2006, « Les oubliés » en 2007 ou encore « L’immigrant » en 2007 pour lequel il a reçu plusieurs prix nationaux[5],[1], avant d’opter encore une fois pour la photographie, mais cette fois ci la photographie surréaliste[6],[7],[8].

La série Inside my dreams, où le photographe se met en scène dans un monde gigantesque à travers des auto-portraits surréalistes et poétiques, lui a permis d'être connu au Maroc[9] et dans le reste du monde[10].

Achraf Baznani est en couverture de plusieurs magazines. Il est aussi présent dans l'Internationale Kunst Heute 2015[11] et 2016[12].

Accusations de plagiat[modifier]

Fin avril 2015, le photographe canadien Joel Robinson, publie sur son site Internet[13] et sur plusieurs sites[14], des preuves qu'Achraf Baznani a copié certaines de ses photographies, allant au-delà de la simple inspiration. Ceci peut être considéré comme un plagiat.

Prix[modifier]

  • Prix du meilleur réalisateur: au festival national du film éducatif à Casablanca, Maroc en 2006 [3]
  • Prix du meilleur réalisateur: au festival national du film pédagogique à Casablanca, Maroc en 2007 [2]
  • Prix du meilleur réalisateur: au festival national du court métrage amateur à Settat, Maroc en 2008 [2]
  • Prix du meilleur réalisateur: au festival national des créateurs du court métrage à Casablanca, Maroc en 2008 [3]
  • Prix du meilleur réalisateur: au festival du court métrage à Nador, Maroc en 2008 [3]
  • Prix du meilleur réalisateur: au festival national du film éducatif à Fes, Maroc en 2009 [3]
  • Prix du Jury : au festival international du film court et documentaire à Casablanca, Maroc en 2009 [15]
  • Premier prix au festival du court métrage à la ligue arabe en 2009 [2],[16],[17]
  • 2015: Deuxième Prix au Park Arts Fair d’Allemagne [18]
  • 2015 : prix de mérite d’or au Salon international de la photographie de Sidney en Australie[19]. Le palmarès officiel lui attribue seulement l'une des vingt mentions SIEP: commended de la catégorie PDI Creative Award[20].
  • 2015 : Golden Orchid International Art Festival[21]
  • 2016 : prix Colosseo qui récompense la meilleure photo rendant hommage à la ville de Rome[4]

Films[modifier]

  • 2006: Marche (court-métrage)
  • 2007: Emigrant (court-métrage)
  • 2009: Eyes (court-métrage)

Expositions[modifier]

Ouvrages[modifier]

Artbooks[modifier]

Magazines[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Contra Doc magazine, Numéro 6, p. 67-93, ISSN 2299-2855
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 et 2,4 (fr) Ghizlaine Tazi. Achraf Baznani: Surrealisme quand tu me tiens
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 et 3,4 Famille Actuelle, Numéro 19, p. 32-35, (ISSN 1114-3525)
  4. 4,0 et 4,1 Mohamed AKAZZAHOU, « Achraf Baznani remporte le prestigieux Colosseo award en Italie », sur themeltingpost.com, (consulté le 20 juillet 2016).
  5. Jalil Laaboudi. L’attentat de Marrakech au cinéma
  6. (ar) Sayidaty Magazine – July 2014 – Issue 1741 - Pages 52,53 - Dubai Emirate (ISSN 1319-0857)
  7. (en) Master photography magazine UK Pages 38-39-40 – May/June 2014 – Volume 11 Issue 1 - (ISSN 2042-0234)
  8. (ar) Alhayat – 23 août 2014 – numéro 18768 - p. 17 (ISSN 0967-5590)
  9. Mohamed Nait Youssef, « De l’étrangeté de la création…L’expérience photographique d’Achraf Baznani », Al Bayane,‎ , p. 14 (lire en ligne)
  10. Mustapha Elouizi, « Achraf Baznani présent en force dans les magazines internationaux », Libération (Maroc), 29 janvier 2015.
  11. Kawtar Firdaous, « Photographie : Un marocain élu meilleur artiste dans Internationale Kunst Heute 2015 », sur lobservateurdumaroc.info, (consulté le 20 juillet 2016).
  12. (de) Internationale Kunst Heute 2016, http://www.internationalekunstheute2016.de/#52,
  13. (en) Joel Robinson, « When Imitation Stops Being Flattering », (consulté le 20 mai 2015)
  14. (en) Joel Robison, « When Imitation Stops Being Flattering », sur Petapixel, (consulté le 24 mai 2015)
  15. (ar) http://www.alkhaleej.ae/alkhaleej/page/c40ef1ea-b0c7-4a37-a395-bfc7fb4aa8fd
  16. (ar) Achraf Baznani reçoit le premier prix au concours de la Ligue arabe pour le court-métrage à Assilah
  17. (ar) Le réalisateur marocain Achraf Baznani reçoit le premier prix
  18. Mohamed Elouizi, « Achraf Baznani remporte le deuxième Prix au Park Arts Fair d’Allemagne », Libération (Maroc),‎ (lire en ligne)
  19. Mustapha Elouizi, « Enième distinction du photographe marocain Achraf Baznani en Australie », sur libe.ma, (consulté le 20 juillet 2016).
  20. « SYDNEY INTERNATIONAL EXHIBITION OF PHOTOGRAPHY - 2015 PDI Creative Awards »
  21. (ar) « الفنان أشرف بزناني يفوز بالجائزة الكبرى لمسابقة الأوركيدية الذهبية », sur tacafacafe.com.
  22. Mustapha Elouizi, « Le photographe Achraf Baznani à Budapest », Libération (Maroc),‎ (lire en ligne)
  23. « Exposition photographique d’Achraf Baznani à la galerie 127, à Marrakech », sur Maroc Hebdo, (consulté le 19 juillet 2016)
  24. « Un seul Arabo-africain au « International Surrealism Now » », sur afriquepresse.net, (consulté le 20 juillet 2016).
  25. « Vernissage zur Ausstellung "Männer" des Kunstkreises Gräfelfing im neuen und alten Rathaus »
  26. « Beau livre », id prestige, no 27,‎ , p. 30 (ISSN 2028-4330, lire en ligne)
  27. (en) « January Issue of PicsArt Monthly: Light a Creative Fire in your Belly »
  28. (es) « Mambo especial diciembre 2014 »

Liens externes[modifier]

Publications[modifier]

  • Contra Doc Magazine, Numéro 6, p. 67-93, ISSN 2299-2855
  • Arte Fotográfica magazine, Número 69, Setembro 2014, p. 54-62
  • Jalal El Omari, « Achraf Baznani la star cachée », Le temps, no 257,‎ , p. 44-45
  • Mohamed Nait Youssef, « Entretien avec Achraf Baznani, jeune photographe de renommée internationale », Journal Al Bayane, no 12143,‎ , p. 14 (lire en ligne)
  • Photoshop creative UK, « Entretien avec l'artiste photographe Achraf Baznani », numéro 116, page 98, (ISSN 1747-7816)
  • Ingrid Gardill & Martina Kolle, Internationale Kunst Heute 2015 ISBN 978-3981659511, p. 52,53,18,19
  • Tara Francis, Tipping the scale, Collective Hub magazine, Juin 2016, p. 24 (ISSN 2205-0973)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes réalisation audiovisuelle ET photographie : Alexandre Mostras

Autres articles des thèmes art contemporain ET photographie : Face2Face, Elga Heinzen, Daniel Desmedt, Luke Darko, Sylvie Bonnot, Alexandre Castonguay

Autres articles du thème art contemporain : Daniel Desmedt, Thibaut Huchard, Nathalie Dubois, Loïc Jugue, Ulrich von Sidow, Poro (collectif artistique), La Sociologie de l'art

Autres articles du thème réalisation audiovisuelle : Sofia Amara, Alexandre Vallès, Irina Fontaine, Christophe Barbier (réalisateur), Martin Rodolphe Villeneuve, Louch'Bem Films, L'Architecte textile

Autres articles du thème photographie : Panasonic Lumix DMC-FZ45, Viktor Đerek, Luke Darko, Alexandre Castonguay, Social photography, Daniel Desmedt, Bourse du talent

Autres articles du thème Maroc : Mohammed Lamtiri, Conte populaire au Maroc, M'ayache, Ibtissam Tiskat, Université privée de Marrakech, Mohamed Akounad, Tamarakt

Cet Article wiki "Achraf Baznani" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.