Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Violences et dégradations urbaines du nouvel an en France

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Violences et dégradations urbaines du nouvel an en France
Type Violences
Dégradations urbaines
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Date 31 décembre

Les violences et dégradations urbaines du nouvel an sont un phénomène de violence urbaine ayant lieu du au , nuit de la Saint-Sylvestre, en France.

Origine[modifier]

Voiture brulée, décembre 2007.

Le fait est signalé par Jacques Chirac, alors président de la République, en , à un congrès des sapeurs-pompiers, et fait depuis l'objet d'un suivi médiatique, avec un pic des dégradations constaté en 2005[1]. Mais le sociologue Michel Wieviorka parle en 2018 d'un phénomène persistant depuis une trentaine d'années, remontant aux années 1980[2]. Contrairement à certaines émeutes qui surviennent en réaction à des faits divers, ces émeutes ne peuvent être rattachées à un motif clair[3].

Caractérisation[modifier]

Ce phénomène lié à la nuit de la saint-Sylvestre est marqué par :

  • un nombre important de voitures brûlées durant la nuit,
  • des affrontements avec les forces de l'ordre ou des représentants de l’État (pompiers),
  • des vols[4],
  • une inaction intentionnelle des forces de police et de gendarmerie, qui ont ordre de ne pas faire de blessés.

Données brutes[modifier]

Le 1er janvier 1997, douze véhicules sont brûlés à Strasbourg[5]. Cette ville connaît d'ailleurs au cours des années 1990 un nombre considérable de voitures brûlées au point qu'on évoque le « rituel des voitures incendiées »[6].

Par la suite, sur la France entière, 1 193 véhicules sont brûlés le 1er janvier 2013, 1 067 le 1er janvier 2014, 940 le 1er janvier 2015, 804 le 1er janvier 2016, 945 le 1er janvier 2017[7].

Le 1er janvier 2018, 1 031 véhicules sont incendiés[8].

Nombres de véhicules incendiées la nuit de la Saint-Sylvestre[modifier]

Les chiffres sont ceux du ministère de l’intérieur, sauf pour 2019 et 2020 suite à l'arrêt de communication des chiffres[9].

2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
? ? > 1000 1193 1067 940 804 945 1031 1290 1457

Polémiques et réactions des autorités[modifier]

En 2010, 2011 et 2012, le ministère de l'intérieur a fait le choix[réf. nécessaire][9] de ne pas communiquer les bilans de ces violences urbaines[10]. Le nombre des voitures incendiées a été publié à partir de 2013.

Références[modifier]

  1. Luc Bronner, « En une décennie, le phénomène des voitures brûlées s'est étendu et banalisé », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. Thibaut Chevillard et Michel Wieviorka, « Le fait de brûler des voitures lors du Nouvel An n’a pas de dimension politique, c’est avant tout ludique », 20minutes,‎ (lire en ligne)
  3. Sebastian Roché, Le Frisson de l'émeute. Violences urbaines et banlieues, Le Seuil, (lire en ligne)
  4. « Yvelines: Pas invités aux soirées du Nouvel An, ils volaient les téléphones des fêtards », 20minutes,‎ (lire en ligne)
  5. Le Monde, 3 janvier 1997.
  6. Le Monde, 30.12.1997.
  7. Le Monde, 2 janvier 2017.
  8. Le Figaro, 01.01.2018.
  9. 9,0 et 9,1 « INFORMATION EUROPE 1 - Plus de 1.450 voitures ont été brûlées pendant la nuit de la Saint-Sylvestre », sur Europe 1 (consulté le 22 janvier 2020)
  10. « Noël 2010 et Nouvel An 2011 : bilan des émeutes »

Voir aussi[modifier]

Articles connexes[modifier]

  • Violences urbaines
  • Émeutes de 2005 dans les banlieues françaises
  • Émeutes dans les banlieues françaises depuis les années 1970

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Automobile automobile ET Criminologie criminologie : Liste des attaques et attentats à la voiture-bélier

Autres articles des thèmes Criminologie criminologie ET France France : David Hotyat, Attentats de 2015 en France, Affaire Élise André, Bernard Barboux, Émeutes du nouvel an en Europe, Affaire Adama Traoré

Autres articles des thèmes automobile ET France France : Lesage Motors, Fast Club, Grand Prix ACF de la Startup Automobile, Jean-Philippe Collin, Patrice Ratti

Autres articles du thème Automobile automobile : Classic & Modern Racing, VinFast LUX A2.0, Liste des attaques et attentats à la voiture-bélier, Grand Prix ACF de la Startup Automobile, Zamzam Spring Group, Jean-Philippe Collin, Karzoo

Autres articles du thème Criminologie criminologie : Liste d’attaques terroristes d'intégristes chrétiens, John Mc Carthy, Attentats de 2015 en France, La Vérité sur le Dahlia noir, Punition altruiste, Affaire Monique Case, Influence de l'immigration sur la criminalité des pays d'accueil

Autres articles du thème France France : David Hairion, Joseph Pleyber, Maurice Pillet (statisticien), Filthy Dave, Julien Creuzard, Vivapolis, Biscuits et gâteaux de France


Cet Article wiki "Violences et dégradations urbaines du nouvel an en France" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Violences et dégradations urbaines du nouvel an en France.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !