Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Orchestre d'Harmonie Montpellier-Jacou

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Orchestre d'Harmonie Montpellier-Jacou
Image illustrative de l’article Orchestre d'Harmonie Montpellier-Jacou
Pays de résidence Drapeau de la France France
Ville de résidence Jacou
Années d'activité Depuis 1993
Type de formation Orchestre d'harmonie
Style Multiples
Direction Valéry Viné
(depuis 2017)
Fondateur Jean Rouquairol
Création 2000
Prend la succession de l'« Harmonie de Jacou »
Structure de rattachement Ville de Jacou
Statut Actif
Effectif 50 musiciens bénévoles (2019)[1]
Distinctions honorifiques 2e prix du challenge d'harmonie de Palavas-les-Flots (2012)[2]
2e prix du concours CMF de Mâcon (2016)
Site web www.harmonie-jacou.fr

L'Orchestre d'Harmonie Montpellier-Jacou est un orchestre d'harmonie français regroupant des musiciens bénévoles de l'agglomération de Montpellier et ses environs.

Histoire[modifier]

L'orchestre est créé en sous le nom d'« Harmonie de Jacou », par Jean Rouquairol et six amis musiciens. Jean Rouquairol en est alors le président et Bernard Spadi le premier chef d'orchestre.

En avril, la nouvelle harmonie effectue sa première prestation officielle dans le cadre du carnaval de Jacou.

Deux ans plus tard, l'harmonie donne des bals et soirées dansantes (jusqu'à une vingtaine de sorties par an). Elle assure également les cérémonies officielles jacoumardes de façon régulière (trois fois par an au minimum).

En 1998 s'amorce la transition de l'orchestre vers un répertoire consacré à la musique d'harmonie, en abandonnant progressivement la musique de danse. En novembre de la même année a lieu le 5e Concert de la Sainte-Cécile à Jacou ; c'est aussi le 1er ouvert au public.

À partir de janvier 2000, c'est avec le nouveau président Stéphane Grulois et son équipe que le choix de passer de la musique d'animation à la musique de concert est confirmé.

En septembre 2000, l'Harmonie de Jacou devient l'Orchestre d'Harmonie de Montpellier-Jacou et participe pour la première fois à la foire des associations de Montpellier sous ce nom.

En novembre 2001 a lieu un 8e concert de Sainte-Cécile à Jacou avec la chorale La Ribeyrolle.

Début 2002, l'OHMJ commence à s'exporter, d'abord dans le Gard, puis en Haute-Savoie.

En novembre 2009, l'orchestre participe au 1er concours d'harmonie de La Grande-Motte.

Trois ans plus tard, l'orchestre est honoré d'un 2e prix au challenge d'harmonie de Palavas-les-Flots[2].

En participant au concours CMF de Mâcon le dimanche , l'OHMJ obtient aussi un 2e prix avec la note de 15,8 dans la catégorie « Harmonie 1re division »[3].

En avril 2020, les répétitions physiques ne pouvant avoir lieu à cause du confinement, l'orchestre publie une vidéo comportant l'interprétation à distance de September d'Earth, Wind and Fire par les 57 musiciens de l'harmonie de Jacou, mais aussi par 19 « amis »[4].

Organisation[modifier]

Logo (2019).

L’orchestre est placé sous la tutelle des affaires culturelles de la ville de Jacou et sous la responsabilité du maire de la ville.

Le conseil d'administration qui s'occupe de la gestion courante de l'association et met en œuvre les objectifs définis lors de l'assemblée générale est élu pour une durée d'un an. Le maire de Jacou est président d'honneur.

Il existe une association des musiciens de l'orchestre. C'est une association sans but lucratif régie par la loi de 1901. Les frais de fonctionnement sont couverts par des indemnités versées pour les prestations (concerts et autres animations) et des subventions des collectivités locales. Une petite cotisation est demandée chaque année aux membres de l'association.

Les partitions sont prêtées gracieusement aux musiciens le temps que l’œuvre reste au programme. Un archiviste est responsable de la gestion des partitions et de leur distribution aux musiciens.

Les répétitions ont lieu tous les jeudis de 20 h 30 à 22 h 30, à la salle Prévert de Jacou, de septembre à juillet. La saison s'interrompt généralement après la journée de fin de saison (fin juin ou début juillet)[5].

Concerts[modifier]

L'Orchestre d'Harmonie de Montpellier-Jacou effectue une quinzaine de prestations par an, dont deux officielles (11 novembre et 8 mai) à Jacou, et le traditionnel concert de la Sainte-Cécile (sainte patronne des musiciens).

En France, l’orchestre se déplace régulièrement lors d’échanges avec d’autres formations comme celles de Mâcon et de Barcelonnette.

Répertoire[modifier]

Le programme musical évolue tout au long de la saison en fonction des sorties prévues et selon les orientations décidées par les musiciens lors de l'assemblée générale au début de l'année. Les morceaux proposés par le chef ou tout autre musicien sont auditionnés par le conseil d'administration qui donne son accord pour l'inscrire au programme.

L'Orchestre d'Harmonie de Montpellier-Jacou présente un répertoire très varié comprenant :

  • de la musique originale pour orchestre d'harmonie ;
  • de la musique classique ;
  • de la musique de film et de comédie musicale ;
  • des musiques traditionnelles ;
  • des chansons de variétés française et internationale ;
  • du middle jazz[6].

Historique des chefs d'orchestre[modifier]

Début Fin Identité
1993 1995 Bernard Spadi
1995 1998 Frédéric Sabatier
1998 2003 Sylvain Alberteau
2003 2008 Magalie Bailly
2008 2011 Sonia Lescène
2011 2014 Rodrick Barillot
2014 2017 Pierre Bordes
2017 Valéry Viné[3]

Discographie[modifier]

  • 2001 : Compilation des concerts 2001

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Musique musique ET Musique classique musique classique : Compositeur, Orchestre d'harmonie d'Épinal, Romain Gandillet, Rivergrove (compositeur), Bourse Hans-Jürgen-Greif, Bob Wander, Alain Guélis

Autres articles des thèmes Musique classique musique classique ET Hérault Hérault : Vilega

Autres articles des thèmes musique ET Hérault Hérault : Un piano sous les arbres, Harmonie La Jeune France

Autres articles du thème Musique musique : Glenn Max, Espace Paul Jargot, Modogo Gian Franco, Aven Savore, LB (rappeur), Trombone à pointes fines, Pop Box - 25 Five Years in Pop

Autres articles du thème Musique classique musique classique : Natalia Grima, Christian Jean, Jean-Luc Kandyoti, Compositeur, Jean Charmoille, 1996 en musique classique, Vilega

Autres articles du thème Hérault Hérault : Montpel'libre, Vilega, Henri Ballester-Colonna, Un piano sous les arbres, Vivre ou mourir, Hérault (département), Max Brunel