Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Mythologie grecque dans la culture occidentale

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).



La Renaissance est celle de la culture gréco-latine. Des poètes antiques, comme Ovide (43 avant notre ère-17/18 après), ont influencé poètes et artistes et permit la diffusion et la perception de la mythologie grecque pendant de nombreux siècles[1].
Grâce au latin et aux œuvres d'Ovide, la mythologie grecque a influencé des poètes pendant le Moyen Âge et la Renaissance tels que Pétrarque, Boccace and Dante en Italie[2].

Moyen Âge et Renaissance italienne[modifier]

On dit souvent que La Naissance de Vénus de Botticelli (vers 1485-1486, huile sur toile, Galerie des Offices, Florence) — une Vénus pudique ressuscitée pour une nouvelle vision de l’Antiquité païenne – incarne parfaitement l’esprit de la Renaissance selon les observateurs contemporains[2].

Dès les premières années de la Renaissance, des artistes italiens ont mis en scène des sujets de la mythologie grecque :

  • Dante Alighieri (1265-1321) ;
  • Pétrarque (1304-1374) ;
  • Boccace (1313-1375) ;
  • Botticelli (1445-1510) : La Naissance de Vénus et Pallas et le Centaure ;
  • Léonard de Vinci (1452-1519) : Leda et le Cygne;
  • Michel-Ange (1475-1564) : Leda et le Cygne;
  • Raphaël (1483-1520) : Le Triomphe de Galatée[1].

Grande-Bretagne[modifier]

La mythologie grecque n'a pas eu la même influence dans les arts plastiques mais sa présence est évidente dans la littérature.

  • Chaucer (vers 1340-1400) ;
  • les Elisabéthains (1558-1603) ;
  • Shakespeare (1564-1616)
  • John Milton (1608-1674) ;

France[modifier]

  • Jean Racine (1639-1699) : Iphigénie, Phèdre, Andromaque, Les fils d'Œdipe[3].

Allemagne[modifier]

  • Goethe (1749-1832) en Allemagne[1].

XVIIIe siècle[modifier]

La révolution philosophique des Lumières s'est répandue dans toute l'Europe et insista souvent sur les prouesses scientifiques et philosophiques de la Grèce et de Rome.
Les légendes continuèrent à être une source d'inspiration pour les dramaturges :

  • opéra de Handel : Admeto et Semele ;
  • opéra de Mozart : Idomeneo, re di Creta ;
  • opéra de Gluck : Iphigénie en Aulide[3].

XIXe siècle[modifier]

À la fin du XVIIIe siècle puis au XIXe siècle, le Romantisme a valorisé tout ce qui se rapportait à la Grèce, dont la mythologie.
En Grande-Bretagne, les nouvelles traductions des tragédies grecques et des œuvres d'Homère inspirèrent les poètes contemporains tels que Keats, Lord Byron et Shelley[4].
L'hellénisme du poète lauréat de la reine Victoria, Alfred Tennyson, était tel que même ses reconstitutions de la cour du roi Arthur étaient remplies de références homériques.
Les arts visuels suivirent, stimulés par l'acquisition des marbres du Parthénon en 1816.
La transmission de l'idéal hellénique se manifesta dans les peintures « grecques » de Lord Leighton et de Lawrence Alma-Tadema[5].

Des auteurs américains, tels que Thomas Bulfinch (1796-1867) et Nathaniel Hawthorne (1804-1864), croyaient que les mythes devaient procurer du plaisir. Ils soutenaient que l'étude des mythes classiques était essentielle à la compréhension de la littérature anglaise et américaine[6]. Selon Bulfinch :
« Les prétendues divinités de l'Olympe n'ont pas un seul fidèle parmi les hommes. Elles n'appartiennent désormais plus au domaine de la théologie mais à ceux de la littérature et du goût[7]. »

Le musicien Jacques Offenbach (1819-1880) s'est inspiré des mythes grecs[2].

XXe siècle[modifier]

Les thèmes classiques ont été réinterprétés par des dramaturges célèbres tels que Jean Giraudoux (1882-1944), Jean Cocteau (1889-1963) et Jean Anouilh (1910-1987) en France ; Eugene O'Neill (1888-1953) en Amérique et T. S. Eliot (1888-1965) en Angleterre.
Il a été de même pour les grands romanciers, tels que le français André Gide (1869-1951) et l'irlandais James Joyce (1882-1941).

Le poète Robert Bridges (1844-1930).

Le musicien Richard Strauss (1864-1949) s'est inspiré des mythes grecs[2].

Annexes[modifier]

Bibliographie[modifier]

Articles connexes[modifier]

  • Mythologie grecque

Liens externes[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

Références[modifier]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Greek mythology », dans Encyclopaedia Britannica, , L. Burn, Greek Myths, 75
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « Greek Mythology », dans Encyclopaedia Britannica,
  3. 3,0 et 3,1 L. Burn, Greek Myths, 75
  4. L. Burn, Greek Myths, 75-76
  5. L. Burn, Greek Myths, 76
  6. Klatt-Brazouski, Ancient Greek and Roman Mythology, 4
  7. T. Bulfinch (1855). The Age of Fable: Or, Stories of Gods and Heroes, p. 11. Sanborn, Carter, and Bazin.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Arts arts ET Culture culture : École EAC

Autres articles du thème Mythologie grecque mythologie grecque : Mythologie grecque de Troade, Paon d'Hera

Autres articles du thème Arts arts : Prix Keith Kelly pour le leadership culturel, Albert Weber (artiste), Campus caraïbéen des arts, Art42, Agostino Mario Comanducci, Sebastian Bieniek, Grégoire Guillemin

Autres articles du thème Culture culture : Estelle Francès, Pop Pop Pop, Violence culturelle, L'Indic magazine, Festival 7ème Lune, Ouvroir de catastrophe potentielle, ScholaVie


Cet Article wiki "Mythologie grecque dans la culture occidentale" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Mythologie grecque dans la culture occidentale.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.