Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Joseph Collard (personnalité politique)

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



 Modifier cette InfoBox
Joseph Collard (personnalité politique)
Joseph Collard, maire d'Alma (Québec, Canada) de 1932 à 1938.jpg
Joseph Collard, maire d'Alma

Nom Joseph Collard
Date de naissance
Lieu de naissance Alma, Québec, (Canada)
Nationalité Canadienne
👔 Profession Homme d'affaires
Fonction1 2e Maire d'Alma
À Partir Du Fonction1 1932
Jusqu'Au Fonction1 1938
(6 ans)
Prédécesseur 1 Liguori Harvey
Successeur 1 J.-Léo Duguay
Conjoint Emma Harvey


Joseph Collard (Alma, - Québec, 1946) est un homme d'affaires et un politicien canadien. Il fait partie du cercle des grands visionnaires et des bâtisseurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean, au Québec[passage promotionnel]. Il fut maire de la ville d'Alma pendant dix ans, soit de 1932 à 1938, puis, entre 1940 et 1944.

Biographie[modifier]

Joseph Collard[1] est né le 22 janvier 1886 à Alma, au Saguenay–Lac-Saint-Jean (Québec, Canada). Fils de l'entrepreneur forestier et industriel Louis Collard et de Malvina Gauthier, il épousa le 21 août 1921 Emma Harvey, petite-fille de Joseph Boulianne[2], issu de la plus ancienne noblesse du Dauphiné[3], en France. Emma Harvey est l'arrière-petite-nièce de Louis-Joseph Boulianne, l’un des 21 fondateurs de la Société des vingt-et-un, qui ouvrit la région du Saguenay à la colonisation au printemps de 1838.

Joseph Collard effectua des études commerciales à Alma, avant de se lancer en politique[4]. En 1932, il fut élu une première fois maire de la ville d'Alma pour un mandat de six ans, puis élu une seconde fois en 1940. Deux ans après sa réélection, le maire et les membres de son conseil exercent des pressions répétées auprès du ministère de la Défense et de la compagnie Alcan pour la construction d'une aluminerie à Alma afin d'atténuer le chômage élevé provoqué par la paralysie de deux machines à papier chez Price Brothers and Company. Le 25 février 1943. le maire Collard reçoit une réponse favorable du directeur général d'Alcan. M. A.-W. Whitaker jr[travail inédit ?][réf. nécessaire].

Le maire Collard est reconnu[Par qui ?] comme étant le pionnier du regroupement municipal des villes d'Alma, de Naudville, de d'Isle-Maligne et de Riverbend en 1962[non neutre][réf. nécessaire]. Fruit du hasard[pas clair], ce fut son neveu, M. Lucien Collard, alors député dans l'équipe du premier ministre du Québec, Jean Lesage, qui réalisa cette fusion par un projet de loi privé[réf. nécessaire].

Joseph Collard et sa famille

À plusieurs reprises, lors de sa carrière publique, Joseph Collard obtint l'aide financière des gouvernements supérieurs afin d'aider ses concitoyens à travailler pour subsister[non neutre][réf. nécessaire]. Dès les années 1930, quand la crise économique sévissait, il donnait du bois de chauffage aux personnes défavorisées[travail inédit ?]. Il est décédé en 1946, laissant une longue descendance constituée de 24 petits-enfants et de 21 arrière-petits-enfants[5]. Ses concitoyens ont tenu à exprimer leur fierté envers cet homme bon et dévoué[non neutre], en donnant son nom[6] à une des grandes artères au cœur de la ville d'Alma[7].

Localisation de la municipalité d'Alma au Saguenay-Lac-Saint-Jean[modifier]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en.
Localisation de la municipalité d'Alma au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Notes et références[modifier]

  1. « Les Collard d'Alma | Le Québec, une histoire de famille », sur lequebecunehistoiredefamille.com (consulté le 11 août 2016)
  2. La famille de Bouillanne sur geneanet.org.
  3. Gustave de Auteur du texte Rivoire de La Bâtie, L'armorial de Dauphiné : contenant les armoiries figurées de toutes les familles nobles & notables de cette province, accompagnées de notices généalogiques complétant jusqu'à nos jours les nobiliaires de Chorier et de Guy Allard, / par G. de Rivoire de La Bâtie..., 1er janvier 1867.
  4. Catalogue CUBIQ : Hommage à nos bâtisseurs, 694 pages. (ISBN 2980565202). Jonquière, Québec : Distributions OM, 1997.
  5. « Famille Collard », sur dralloc.chez.com (consulté le 11 août 2016)
  6. YouScribe, « Origine du nom de famille COLLARD » (consulté le 11 août 2016)
  7. « Fiche descriptive », sur www.toponymie.gouv.qc.ca (consulté le 11 août 2016)

Liens externes[modifier]

Articles connexes[modifier]

  • Saguenay–Lac-Saint-Jean
  • Société des vingt-et-un

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Saguenay–Lac-Saint-Jean Saguenay–Lac-Saint-Jean : Gilles Tremblay (homme politique), Le Téléjournal Saguenay-Lac-Saint-Jean, Drôle de week-end

Autres articles du thème Québec Québec : Jean-Charles Lajoie, Richter (entreprise), Luc Langlois, Karine Ledoyen, Les Grands Succès Barclay Vol. 20, Michel Lambert (activiste), Dany Lavoie

Cet Article wiki "Joseph Collard (personnalité politique)" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !