Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Animo

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Animaux.

Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Animo est un groupe de musique français composé d'Alain Magallon au chant, d'Yves Mouille à la guitare, de José-Matthias à la basse et de Dadi à la batterie et crée en 1985 à Montpellier[1].

Histoire du groupe[modifier | modifier le wikicode]

Animo était connu avant sa création sous le nom de Veuve Mao, créé en 1981 à Montpellier, pendant qu'Alain Magallon y faisait ses études à l'école des beaux-arts[1],[2], il s'agissait alors d'un groupe parisien à forte tendance punk rock qui parcourait la France par le biais de manifestations et concerts divers et qui assurait, entre autres, la première partie du groupe Opposition.

En 1986, le groupe décide de changer d'orientation musicale et par conséquent de nom de scène, ils optent pour Animo : « Animo » signifie « énergie » en espagnol, anima signifie « âme » en latin.

En 1987, Animo connaît un tube qui passe dans le dans le Top 50 avec Des gens stricts[2],[3], accompagné d'un clip réalisé par Gérard Pullicino qui se passe dans un club où il y a entre autres des jaguars qui miaulent, des crocodiles empaillés, des perroquets qui volent et même des pingouins en papier mâché…

En 1988, Animo sort un second disque, Mannequins de studio passé inaperçu[4].

Après ce gros succès, 2 autres 45 tours intitulés Bandits-bandits et Voyage à l'envers verront le jour ainsi que l'album nommé Animo, qui remporteront un succès bien plus conséquent au Canada et en Belgique qu'en France.

Au début des années 1990, le groupe se sépare à cause de la mode musicale qui s'oriente plus vers le rap et le hip-hop. Alain Magallon sortira un album en solo intitulé À 2 pas du ciel et partira vivre à Londres dès 1998 où il décide de s'orienter vers l'art et plus particulièrement la peinture[2].

Discographie[modifier | modifier le wikicode]

Annexes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 « Animo », sur Laurentpons.com
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Max, « Interview d'Alain Magallon du groupe Animo ! », sur Eighties.fr
  3. « Des gens stricts », sur flash80.com
  4. 4,0 et 4,1 « Mannequins De Studio », sur flash80.com
  5. « Animo - Voyage à l'envers », sur discogs.com
  6. « Animo - Bandit-Bandit », sur discogs.com

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • (en) Animo sur Discogs

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Musique musique ET Années 1980 années 1980 : Goldarock, Paradise Express, 14 romanttista sävelmää

Autres articles du thème Musique musique : Jean-Marie Marrier, Nk.F, Bob Wander, Compagnie TDM, 13+3, 16 chansons, 16 succès - Et ne la ramène pas, Melmax Music, Jacques Vaillant

Autres articles du thème Années 1980 années 1980 : Saison 1986 du casque d'argent, Neêkibo, Match de football Waterschei – Paris Saint-Germain (1983), Bal perdu, Kalkitos, Saison 1983 du casque d'argent, Congrès UNEF-ID de Nanterre de 1980

Cet Article wiki "Animo" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !