Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Sébastien Breteau

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Sébastien Breteau est un industriel, investisseur et philanthrope français né en 1971 à Bordeaux, France. Il est le fondateur et PDG actuel de QIMA (anciennement AsiaInspection), une entreprise de contrôle qualité basée à Hong Kong[1]. Il est marié à Caroline Breteau, née Templeton. Il a créé la Breteau Foundation, une organisation à but non lucratif qui vise à promouvoir l'éducation numérique pour les enfants des pays en voie de développement. Il est également Business angel et a investi dans des dizaines de start-up à travers le monde, encadrant et conseillant de jeunes entrepreneurs.

Éducation[modifier]

Sébastien Breteau est né à Bordeaux le 5 septembre 1971. Après des études à l’école des Arts et Métiers à Paris, il intègre HEC Paris dont il ressort diplômé en 1997[2].

Carrière[modifier]

Stagiaire au sein du groupe Safran (ex-Sagem) à Hong Kong, Sébastien Breteau découvre le marché asiatique de l’import-export[3]. En 1997, il crée Sebo, une entreprise spécialisée dans la conception et l'exportation de produits promotionnels et d’emballages[4]. Cette société est la première à importer des tamagotchis en France[5]. En 2006, il vend Sebo[4].

En 2005, il fonde AsiaInspection[6]. La société change de nom en 2018 pour devenir QIMA.[7].

Sébastien Breteau intervient régulièrement sur divers médias internationaux tels que The Wall Street Journal, Forbes et le New York Times comme expert des tendances du commerce international et de la qualité dans les chaines d’approvisionnement[8],[9].

Il est aussi Business angel, et a investi dans une vingtaine de sociétés dont LeCab, Big Mama[10], Klassroom, Black Crows Ski, Elvie et Osper[11],[12].

Engagements[modifier]

En 2012, il se présente aux élections législatives des Français de l’étranger dans la 11e circonscription (Asie) sous l’étiquette divers droite. Il finit 5e avec 4,9% des voix[13].

En 2013, il crée la Breteau Foundation, qui vise à fournir des outils digitaux d’éducation aux enfants défavorisés dans le monde[14]. La Fondation Breteau accompagne des milliers d’enfants dans des écoles du monde entier (Afrique du Sud, Colombie, Chine, Malaisie, Indonésie, Inde, Birmanie)[15],[16].

Sébastien Breteau est mécène du Royal Opera House à Londres[réf. nécessaire] et de l’Arop à Paris[17].

Notes et références[modifier]

  1. « Paroles d'Experts QIMA : Vos yeux dans la chaîne d’approvisionnement », sur latribune.fr,
  2. « Sébastien Breteau », sur http://fracademic.com,
  3. « Certifié entrepreneur français de l’étranger », sur pluris.fr,
  4. 4,0 et 4,1 « Un entrepreneur à Hongkong », sur mag.arts-et-metiers.fr,
  5. « Certifié entrepreneur français de l’étranger », sur pluris.fr,
  6. « AsiaInspection surfe sur les inquiétudes liées au "made in China" », sur lesechos.fr,
  7. « AsiaInspection change de nom et devient QIMA », sur businesswire.com,
  8. « Lessons Learned From A Much-Needed Holiday », sur forbes.com,
  9. « ‘It’s Just a Nightmare.’ Despite Tariff Delay, Toy Makers Are Worried. », sur New York Times,
  10. « Qui se cache derrière la success story Big Mamma? », sur challenges.fr,
  11. « Klassroom lève 500 000 euros pour accélérer son déploiement à l’international », sur maddyness.com,
  12. « 360Learning veut démocratiser la formation en ligne », sur lesechos.fr,
  13. « Législatives : le vote des Français de l'étranger montre une poussée de la gauche », sur nouvelobs.com,
  14. Anne Garrigue, 50 ans, 50 entrepreneurs français en Chine, Pearson, , 219 p. (ISBN 2-7440-6538-2, lire en ligne), pp.39-40
  15. « Inauguration de la salle de classe Sébastien Breteau », sur hec.edu/fr,
  16. « IDI : Assemblée Générale 2019 - Les 16 résolutions ont été adoptées et notamment : Dividende de 1,90 euro par action, en hausse de 8,57 %, Nominations de Gilles BABINET et Sébastien BRETEAU », sur Zonebourse,
  17. « Les mécènes et grands donateurs », sur AROP, les amis de l'Opéra, (consulté le 29 août 2019)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Entreprises entreprises : Chef Express, Perceva, Atlanpack, Strateo, Olivia Allard, Lucasfilm Ltd, Jacques Gaddarkhan


Cet Article wiki "Sébastien Breteau" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Sébastien Breteau.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.