Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Olivier Dubuquoy

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Olivier Dubuquoy, né en 1974[1], est un géographe, documentariste et lanceur d'alerte[2] engagé dans différentes luttes non violentes et écologiques. Il est connu pour ses actions militantes contre la pollution de la Méditerranée par les boues rouges et en faveur d’une sortie de la dépendance aux énergies fossiles. Il est à l'origine du mouvement citoyen Nation Océan et de l'association de défense du milieu marin ZEA[3].

Biographie[modifier]

Études universitaires[modifier]

Olivier Dubuquoy suit un cursus d'études en histoire et géographie à l'université d'Aix-Marseille. En 1999-2000, il participe à des recherches sur les paléoenvironnements antiques de Sidon au Liban [4], puis rédige un mémoire de géographie sur le thème de la sédentarisation des Tsiganes en France (2000)[5], il obtient un doctorat en géographie en 2004 avec la thèse L'apprenti nomade : entre représentation et imagination[6].

Enseignement et recherche[modifier]

Il devient ensuite enseignant chercheur en géographie à l'université de Provence[7].

Entre 2008 et 2009, il participe à une expédition scientifique au Mozambique et à Madagascar, intitulée « La Planète Revisitée » et organisée par le Muséum national d'histoire naturelle (Paris) et l'Institut de recherche pour le développement (IRD) afin d'inventorier les espèces des points chauds de biodiversité avant qu'elles ne disparaissent[8].

En 2009, il est sélectionné pour une résidence artistique dans le cadre du projet photographique « Salvador/ Hambourg / Marseille : passé et présent de la mondialisation », organisé par l'Institut Goethe et l'Alliance française[9].

Fin 2013, il devient ingénieur de recherche[10] à l’université de Toulon[11].

Depuis décembre 2016, il est membre correspondant du Centre Norbert Elias - UMR 8562, centre de recherche pluridisciplinaire (anthropologie, sociologie, histoire)[12].

Engagements[modifier]

Ses engagements dès 2011 portent sur la protection de l'océan et du climat et plus précisément sur la mise en lumière des pratiques de lobbying et de désinformation propres à l’industrie de l’alumine, aux lobbies de la valorisation des déchets toxiques et à l’industrie pétrolière et gazière[13].

Lanceur d'alerte sur les pollutions de boues rouges[modifier]

Lanceur d'alerte[14] sur les pollutions de boues rouges, il rend publique en 2011 une étude d’impact confidentielle du groupe industriel Pechiney datant de 1993, indiquant une forte toxicité des boues rouges, chargées de métaux lourds, produites par l'usine d'alumine de Gardanne dans les Bouches-du-Rhône[15].

Depuis, il milite activement contre les boues rouges de l'usine de Gardanne, rejetées à terre et/ou en mer depuis 1893[16],[17],[18],[19],[20],[21],[22]. Il gère notamment une pétition demandant au gouvernement d'interdire le rejet ou la dissémination de ces déchets en mer ou à terre, pétition qui a reçu près de 400 000 signatures[23].

En 2014, il coordonne des analyses scientifiques prouvant la dangerosité du site d'entreposage des déchets solides d'Alteo à Mange-Garri sur la commune de Bouc-Bel-Air. En attente de « valorisation », ces boues sont rebaptisées du nom commercial de « bauxaline » par l'entreprise Alteo[24]. À partir de la même année, il intente des actions en justice contre Alteo par le biais de Me Hélène Bras, avocate au barreau de Montpellier, spécialiste en droit public et en droit de l'environnement et représentant les pêcheurs et riverains proches du site [25],[26],[27],[28].

En 2016, il co-réalise avec Laetitia Moreau le documentaire Zone rouge – histoire d’une désinformation toxique, dans lequel sont abordées les stratégies et les techniques de désinformation développées par les industriels de l’alumine pour minimiser leurs pollutions[29],[30]. En 2017, Zone rouge obtient la mention spéciale du jury au Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société (FIGRA)[31] ainsi qu'au festival Mémoires de la mer.

Pour sortir de la dépendance aux énergies fossiles[modifier]

Favorable au développement des énergies renouvelables, Olivier Dubuquoy lutte contre la dépendance aux énergies fossiles en s'attaquant notamment aux permis pétroliers et gaziers, cherchant ainsi à limiter l'impact des energies fossiles sur le réchauffement climatique ainsi que la disparition du vivant[32],[33],[34].

En parallèle au combat contre le permis d'exploration d'hydrocarbures Rhône Maritime auquel il participe en 2012, il s'attaque à un autre « permis caché », présenté sous la forme d'un projet de forage scientifique dans le golfe du Lion : GOLD, initiales de Gulf Of Lion’s Drilling. Le forage devait être en partie financé par cinq compagnies pétrolières qui, sous couvert de recherches scientifiques, auraient ainsi pu poursuivre leurs explorations à des fins commerciales. Le permis est annulé en 2012[35].

En 2013 et 2014, il mène un combat[36] contre le Centre d’essais et d’expertise en mer profonde (Ceemp) de la société Abyssea, plateforme mondiale de tests pour dynamiser l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures en mer profonde qui devait s'ériger au large de l'île du Levant, au cœur du sanctuaire des cétacés Pelagos[37]. Le projet est annulé en 2014 par la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal[38].

De Nation Océan à ZEA, pour que l'océan soit un « commun »[modifier]

Le 17 octobre 2015, à la Seyne-sur-Mer, Olivier Dubuquoy co-fonde, avec le militant écologiste canadien Paul Watson et le pionnier de l'agroécologie Pierre Rabhi[39], le mouvement citoyen Nation Océan[11], qui s’appuie sur la Déclaration universelle de l'océan (DUO)[40], laquelle demande que l'océan soit considéré comme un « commun » et remet en question sa gouvernance internationale. La Déclaration universelle de l'océan a été présentée au Parlement européen et à l'ONU[41]. Le film Océan, naissance d’une nation d'Aurine Crémieu raconte la naissance du mouvement « en suivant le lanceur d'alerte dans sa campagne pour informer les responsables politiques des risques liés à une surexploitation des zones économiques exclusives au large des côtes. Il fait halte à Bruxelles (rencontre avec José Bové), puis à la COP 21 (Ségolène Royal). »[42].

En 2016, Olivier Dubuquoy participe au blocage citoyen et non violent du sommet pétrolier et gazier MCEDD[43],[44],[45], projet dont l’objectif était d’accélérer l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures en mer profonde. Dans la foulée les militants obtiennent en 2016 et 2017 des moratoires sur la recherche et l’exploitation des hydrocarbures en Méditerranée française ainsi que sur la façade Atlantique française[46],[47].

La même année, Olivier Dubuquoy s’attaque à un permis italien de prospection d’hydrocarbures dit de la Zone E, en Méditerranée, au large de la Corse et de la Sardaigne, permis qui est abrogé fin 2017[48].

Afin de structurer le mouvement citoyen Nation Océan, il fonde en 2017[49] l'association de défense du milieu marin ZEA (initiales de « zone écologique autonome » et apocope de Zealandia, littéralement « pays de la mer »)[28].

Médiagraphie[modifier]

Publications[modifier]

Documentaires[modifier]

  • avec Laëtitia Moreau (réalisatrice), Zone rouge – histoire d’une désinformation toxique (visuel), Les films d'ici, 2016 (critique de François Ekchajzer en date du 21 octobre 2016 dans Télérama)
  • avec Aurine Crémieu (réalisatrice), Océan, naissance d'une nation (visuel), 2016 (critique de Xavier Thomann en date du 10 juin 2016 dans Télérama)

Notes et références[modifier]

  1. Catalogue BnF
  2. Collectif, Vestiges de la Corderie à Marseille : non au carnage patrimonial !, sur liberation.fr, 11 août 2017 : « Olivier DUBUQUOY, géographe, documentariste, lanceur d’alerte sur les boues rouges . »
  3. André Guigot, 12 bonnes raisons de se révolter, Bayard, 2017 :« Olivier Dubuquoy, géographe altermondialiste, dénonce les pratiques systématiques de désinformation de l'industrie pétrolière et gazière, s'attaque frontalement aux pollutions catastrophiques des Océans et crée en 2015 une association (Nation Océan) soutenue par Pierre Rabhi et José Bové. »
  4. Olivier Dubuquoy et al., Étude paléoenvironnementale du port antique de Sidon. Premiers résultats du programme CEDRE, Méditerranée, tome 94, 1-2-2000, Ports antiques et paléoenvironnements littoraux, sous la direction de Christophe Morhange, pp. 91-100.
  5. Olivier Dubuquoy, Brigitte Bertoncello, La sédentarisation des Tsiganes en France : l'exemple de Marseille, mémoire de géographie, Aix-en-Provence, 2000, 136 p.
  6. Olivier Dubuquoy et Jean-Paul Ferrier (directeur de thèse), L'apprenti nomade : entre représentation et imagination (thèse de doctorat en Géographie), Université d'Aix-Marseille I, , 518 p. (présentation en ligne).
  7. « UFR des Sciences Géographiques et de l'Aménagement » [PDF], sur Université d'Aix-Marseille I.
  8. « Expédition scientifique, La Planète Revisitée, au Mozambique. ».
  9. Salvador/Hamburgo: Passado e Presente da Globalização, Exposição fotográfica, Institut Goethe.
  10. Annuaire U.Toulon Personnel, Affectation: IUT MMI -NC-NC.
  11. 11,0 et 11,1 Martine Valo, Les défenseurs du milieu marin lancent la nation de l’océan, lemonde.fr, 16 octobre 16, 2015.
  12. Chercheurs correspondants du Centre Norbert Elias.
  13. Olivier Dubuquoy. Géographe, lanceur d'alerte, auteur, Des livres et l'alerte, 2017 : « En 2011, il rend publique une étude d’impact confidentielle de Pechiney datant de 1993, confirmant la toxicité des boues rouges. Ses travaux s’orientent dès lors sur la mise en lumière des pratiques de lobbying et de désinformation propres à l’industrie de l’alumine, aux lobbies de la valorisation des déchets toxiques et à l’industrie pétrolière et gazière. »
  14. Forum des lanceurs d'alerte en 2018, Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée : « Olivier Dubuquoy est géographe, universitaire et auteur. Lanceur d'alerte sur les pollutions de boues rouges, il se mobilise avec l'association ZEA (qu'il a fondée) pour que l'océan devienne un commun. »
  15. Julien Vinzent, Un rapport confidentiel relance le débat sur les boues rouges, Marsactu, 19 juillet 2012 : « "Faire tomber le premier domino de la communication" sur les boues rouges, c'est-à-dire leur absence de toxicité : c'est l'objectif visé Olivier Dubuquoy, du collectif Non aux boues rouges en mer, qui comprend notamment des opposants varois à l'exploitation des hydrocarbures. Celui-ci a rendu public une étude d'impact réalisée en 1993 pour le compte de Pechiney, propriétaire d'alors de l'usine d'alumine de Gardanne qui a rejeté en mer des millions de tonnes de ces résidus industriels. »
  16. « France Culture, émission de cause à effets, Olivier Dubuquoy invité dans « Les Echos de la terre ». », 2018 »
  17. « Public Sénat, Boues rouges : Économie ou écologie, faut-il choisir ? Avec Olivier Dubuquoy », 2016 »
  18. Martine Valo, le dossier noir des boues rouges de Gardanne, lemonde.fr, 22 juin 2014.
  19. Martine Valo, Boues rouges : la justice ordonne à Valls de s'expliquer sur les rejets d'Alteo, sur lemonde.fr, 10 janvier 2017.
  20. Luc Leroux, A Gardanne après les boues rouges les poussières de la discorde, sur lemonde.fr, 25 avril 2018.
  21. « Article Journal de l'Environnement, Boues rouges: les poissons bloquent l’enquête publique »
  22. Adrien Max, Boues rouges : Altéo réduit sa pollution en mer, mais ne règle pas celle sur la terre ferme, 20minutes.fr, 15 mars 2018.
  23. Boues Rouges, ni en mer ni à terre !, sur change.org.
  24. Stéphanie Senet, Déchets : Métaux lourds et éléments radioactifs dans la Bauxaline®, Le journal de l'Environnement, 11 décembre 2014, reproduit sur le site Analytika.
  25. Pierre Isnard-Dupuy, Les boues rouges de Gardanne confrontent Nicolas Hulot à ses engagements passés, sur Reporterre, 29 juin 2017 : « Mercredi 28 juin, Olivier Dubuquoy et son association ZEA / Nation Océan ont tenu une conférence de presse pour annoncer de nouveaux recours en justice. La semaine dernière, Me Hélène Bras a saisi le tribunal administratif de Marseille au nom de trois riverains et de l’association pour faire annuler l’arrêté préfectoral du 21 juin 2016 qui autorise le stockage à Mange-Garri. »
  26. Dorothée Laperche, Pollution métallique : de nouveaux recours déposés contre Alteo, sur Actu environnement, 28 juin 2017 : « Olivier Dubuquoy géographe opposé aux émissions et maître Hélène Bras, spécialiste en droit public et en droit de l'environnement, avocate des pêcheurs et riverains proches du site de stockage des déchets solides d'Alteo (Mange-Gàrri à Bouc-Bel-Air) ont présenté mercredi 28 juin les avancées de leurs recours et leurs nouvelles démarches. »
  27. Mathilde Ceilles, Marseille: Les opposants aux boues rouges attaquent l'Etat en justice, sur 20 minutes, 28 juin 2017.
  28. 28,0 et 28,1 "Boues rouges" près de Marseille, des opposants attaquent au pénal, Géo, April 26, 2018.
  29. François Ekchajzer, compte rendu de Zone Rouge, sur Télérama, 21 octobre 2016 : « Zone rouge dresse la chronique de cette pollution annoncée et hautement évitable, conséquence d'un rapport de force disproportionné entre pouvoirs politique et économique. Olivier Dubuquoy, qui connaît parfaitement le sujet et qui est même à l'origine du mouvement Nation Océan (1), s'est associé à la réalisatrice Laetitia Moreau pour dénoncer la somme de pressions, de mensonges, de campagnes de lobbying et de manigances en tout genre qui ont poussé les gouvernements de gauche comme de droite à proroger les autorisations consenties à l'usine pour répandre, année après année et jusqu'à aujourd'hui, du rouge toxique dans la grande Bleue ».
  30. « Zone Rouge » : scandale au goût d’arsenic au cœur de la France »
  31. Mention spéciale du jury pour Zone Rouge au FIGRA.
  32. Coline Charbonnier, Pour un moratoire des recherches en hydrocarbures en Méditerranée ?, sur 1538mediterranee.com, 28 juin 2017 : « Olivier Dubuquoy, à la tête du mouvement Nation Océan qui se mobilise contre l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures en Méditerranée. ».
  33. 15-38 mediterranée, Où en est la lutte anti pollution en mer Méditerranée ? Réponses avec le ministère de Nicolas Hulot, sur 1538mediterranee.com, 13 décembre 2017.
  34. Le combat pour protéger l'océan se poursuit, propos recueillis par Ly. F., sur Var-Matin, 9 octobre 2017 : « Olivier Dubuquoy, fervent défenseur de l’environnement et du vivant, mène des actions sous forme de collectif depuis 2010. »
  35. Baptiste Giraud, Les compagnies pétrolieres veulent exploiter les océans au mépris du climat, sur Reporterre. Le quotidien de l'écologie, 8 avril 2016 : « En 2012, le projet Gold dans le golfe du Lion et le projet Rhône maritime, à 25 km au large de Marseille, furent annulés après la mobilisation de la société civile. »
  36. Conférence auprès des prudhommies de pêche de Méditerranée : pollutions et menaces qui pèsent sur la mer.
  37. Baptiste Giraud, op. cit. : « En 2013, c’est un centre d’essai et d’expertise en mer profonde (Ceemp) qui est projeté, à 1.300 et 2.400 m de profondeur : « Un projet complètement illégitime, dans le sanctuaire Pelagos des cétacés et le parc de Port-Cros, dans l’objectif de tester du matériel en profondeur et de dynamiser l’offshore dans le monde entier », selon Olivier Dubuquoy. Là encore, il est bloqué après mobilisation. « Mais je pense qu’ils n’ont pas lâché, ils cherchent un autre lieu, estime Dubuquoy. Il faut être vigilant, ils veulent s’implanter partout. » »
  38. Var : Ségolène Royal bloque le centre d’essai en mer profonde Abyssea, Le Marin, 10/12/2014.
  39. La Seyne : un fes­ti­val pour la nou­velle na­tion des océans, Var-Matin, October 17, 2015.
  40. Texte de la Déclaration universelle de l'océan, sur www.zea.earth.
  41. Déclaration universelle de l'océan à l'ONU, sur www.zea.earth, 8 juin 2017.
  42. Xavier Thomann, Critique de Océan, naissance d'une nation, sur Télérama, 10 juin 2016.
  43. Olivier Dubuquoy, géographe : 80 % des ressources fossiles doivent rester dans le sol, propos recueillis par Justine Girondel, media.bask, 2 avril 2016.
  44. Appel au blocage citoyen et non violent du sommet pétrolier et gazier MCEDD, anv-cop21.org, 26 février 2016.
  45. Interview d'Olivier Dubuquoy sur le MCEDD, Francebleu.fr, 5 avril 2016.
  46. Lettre ouverte à Ségolène Royal, Enbata, 25 février 2017.
  47. Ségolène Royal ne veut plus de recherches d'hydrocarbures en Méditerranée, lemonde.fr : « Mme Royal n’a pas évoqué les militants écologistes qui ont tout mis en œuvre pour perturber la rencontre des grandes compagnies pétrolières et gazières à Pau (Pyrénées-Atlantiques), à l’occasion du sommet Marine, Construction and Engineering sur le pétrole offshore et le forage en eau profonde du 5 au 7 avril. Son annonce sonne néanmoins comme une réponse à leurs préoccupations. »
  48. Péril noir au large de la Corse : le cri d'alarme lancé par la CTC, oec.corsica, 30 mai, 2017.
  49. Denis Haye, ZEA, Olivier Dubuquoy, RCF radio, 26 septembre 2017.

Voir aussi[modifier]

Article connexe[modifier]

  • Altermondialisme

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur de script : le module « Bases recherche » n’existe pas.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Environnement environnement ET France France : Federec, Denez L'Hostis, Diagnostiqueur immobilier, Inf'OGM, Comité scientifique et technique des industries climatiques, PRO-SMEn, André Antolini

Autres articles des thèmes Géographie ET France France : Philippe Waniez

Autres articles du thème Géographie Géographie : Salaman Beach, Philippe Waniez, Liste des villes par superficie

Autres articles du thème Environnement environnement : Catastrophes environnementales de l'été 2017, Comité scientifique et technique des industries climatiques, Rassemblement des écologistes pour le vivant, Comburateur, Coral Guardian, Pour un réveil écologique, Pour une écologie de l'attention

Autres articles du thème France France : Philippe Coen, Gilles Dreyfus, Bruno Bayeux, Spie Communications, Alain Duchosal, Léo Le Berre, Grand Prix ACF de la Startup Automobile


Cet Article wiki "Olivier Dubuquoy" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Olivier Dubuquoy.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !