Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Olga Baranova

De EverybodyWiki Bios & Wiki


 Modifier cette InfoBox
Olga Baranova
Nom Olga Baranova
Date de naissance (29 ans)
Lieu de naissance Doubna
Nationalité Suisse
👔 Profession [[profession::Conseillère municipale]]
Fonction1 Conseillère municipale
Depuis Le Fonction1
suisse
Parti Parti socialiste suisse


Olga Baranova, née le à Doubna en Russie, est une personnalité politique suisse, membre du parti socialiste suisse.

Biographie[modifier]

Olga Baranova est née d'un père physicien russe et d'une mère de profession secrétaire à l'Institut unifié de recherches nucléaires. Ses parents ont immigré à Munich lorsqu'elle avait 6 ans[1].

Ayant suivi sa scolarité à Munich puis à Fribourg-en-Brisgau, elle arrive à Genève en 2006 où elle fait sa maturité au Collège Calvin. Titulaire d'un Bachelor en Sciences politiques en 2014 à l'Université de Genève [2], elle y poursuit actuellement un master en Management Public (MAP).

Ancienne co-présidente de la jeunesse socialise genevoise et membre du comité directeur du Parti socialiste Genevois (PSG) antenne locale du Parti socialiste Suisse (PS), Olga Baranova est élue [3] pour la toute première fois le 13 mars 2011 au conseil municipal[4] de la ville de Genève, devenant la plus jeune femme élue de ce parlement[5]. Elle est réélue [6] le 19 avril 2015 à l'âge de 24 ans pour un second mandat[1],[7], où elle est membre de la commission de la sécurité du domaine public de l'information et de la communication et à celle des arts et de la culture.

Olga Baranova est graphiste et collaboratrice administrative au sein du Parti socialiste genevois[8],[9].

Les thèmes de prédilection d'Olga Baranova sont la politique d'asile, l'immigration et l'égalité des chances. Elle est connue pour son franc parler et ses prises de positions marquées[10],[11],[12]. Engagée dans le mouvement féministe, elle est l'une des organisatrices de la première Marche des Salopes ou Slutwalk qui s'est tenue à genève en 2012[13].Elle soutient également la pérennisation des lieux de culture alternatifs[14].

Vie associative[modifier]

Olga Baranova est membre d'associations telles que Dialogai [15] pour la défense des droits de la communauté gay à Genève; présidente de l'ONG Solidar Suisse Genève [16] pour défendre les plus démunis contre l'exploitation dans les pays en voie de développement. De plus, elle est membre du comité de Droits politiques pour les résident-e-s à Genéve [17]. En outre, la plus jeune municipale au législatif de la Ville de Genève est membre du conseil de Fondation du Centre International de Genève(FCIG)[18].

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 « Olga Baranova, benjamine (bis) en Ville de Genève », sur www.letemps.ch (consulté le 15 décembre 2015)
  2. « Blog Olga Baranova = https://ballymag.files.wordpress.com/2014/03/ob_cv_pol.pdf blog Olga Baranova » (consulté le 7 décembre 2015)
  3. « Election des Conseils Municipaux du 13 mars 2011 = » (consulté le 15 décembre 2015)
  4. « Ольга Баранова: «Тем, чем ты хочешь зажечь других, должен гореть ты сам!» », sur Наша газета (consulté le 15 décembre 2015)
  5. « Can – and should – immigrants participate in Swiss politics? - SWI swissinfo.ch », sur SWI swissinfo.ch, https://plus.google.com/109662290510747547191 (consulté le 15 décembre 2015)
  6. « Election des Conseils Municipaux du 19 avril 2015 = » (consulté le 15 décembre 2015)
  7. www.lemanbleu.ch, Léman Bleu, « Les yeux dans les yeux », sur Léman Bleu Télévision (consulté le 13 mars 2016)
  8. « Secrétariat Parti socialiste genevois » (consulté le 16 décembre 2015)
  9. www.20minutes.ch, 20 Minutes, 20 Min, www.20min.ch, « 20 minutes - Le PS copie à son insu une pub pour berlines de luxe - Geneve », sur 20 Minutes (consulté le 13 mars 2016)
  10. « Le Temps promeut la jeunesse socialiste », sur Les Observateurs (consulté le 13 mars 2016)
  11. « Olga Baranova, socialiste, au sujet des émeutes à Genève: «Tu récoltes ce que tu sèmes.» », sur Les Observateurs (consulté le 13 mars 2016)
  12. 2 Années, « Olga Baranova à Patek: «casse toi pauvre con» », sur Politeia (consulté le 13 mars 2016)
  13. « Vidéo: Olga Baranova: "Tout le monde est une salope, à partir du moment où on s’assume" », sur Play RTS (consulté le 13 mars 2016)
  14. Carlos Serra, « Trois jeunes candidats aux dents longues », Gauchebdo, no 8,‎ (lire en ligne)
  15. « Association Dialogai » (consulté le 7 décembre 2015)
  16. « Solidar Suisse = » (consulté le 14 décembre 2015)
  17. « DPGE = » (consulté le 14 décembre 2015)
  18. « Genève internationale: la fin des loyers à bas prix pour les ONG? », sur www.letemps.ch (consulté le 15 décembre 2015)

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Politique suisse politique suisse : Élection présidentielle suisse de 2019, Jacques Knoepfler, François de Siebenthal, François Pointet, Alpenparlament, Élection présidentielle suisse de 2016, Élection présidentielle suisse de 2017

Autres articles du thème Genève Genève : École supérieure d'informatique de gestion, Jérémy Seydoux, Graines de paix, Elga Heinzen, Ornella Enhas, Jean-Claude Pittard, Go Out !

Cet Article wiki "Olga Baranova" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.