Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Nous sommes en guerre

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Événement en cours

Emmanuel Macron aux cérémonies du 11 novembre 2017 à la statue Clemenceau.

« Nous sommes en guerre » est une phrase prononcée par Emmanuel Macron le 16 mars 2020 au soir, lors d'une allocution télévisée, à propos de la crise sanitaire contre le COVID-19, alors en pleine expansion pandémique en France.

Très largement commentée, elle est reprise dans tous les journaux de presse française, et beaucoup à l’international. On rencontre la variante : « La France est en guerre ».

Contexte[modifier]

Emmanuel Macron est alors Président de la République française.

Elle est la formule choc pour annoncer la quarantaine nationale utilisée par le président de la République Emmanuel Macron lors de sa seconde allocution sur les chaînes télévisées françaises au sujet de l'épidémie le au soir.

Au cours de la journée , François Braun, président de Samu-Urgences de France, décrit l'état des services d'urgence et parle du combat des professionnels de santé de la région de Mulhouse (épicentre de l’épidémie en France) contre le coronavirus en déclarant au micro de la radio RTL : « Nous sommes en guerre »[1].

Elle peut aussi rappeler ce qui avait été dit après les attentats terroristes : elle avait déjà été prononcée par Manuel Valls, pour qualifier les attentats en France[2].

Termes employés[modifier]

« guerre »[modifier]

Cette phrase est prononcée à six reprises[3], [4], martelée[4] pour marquer les esprits. Au cours de son allocution, il précise : « Nous sommes en guerre, en guerre sanitaire, certes : nous ne luttons ni contre une armée, ni contre une autre Nation. Mais l'ennemi est là, invisible, insaisissable, qui progresse. Et cela requiert notre mobilisation générale. »

Elle met en relief le paradoxe de devoir prendre des mesures militaires alors même que « jamais la France n'avait eu à prendre de telles décisions par temps de paix » selon le président français. Le caractère exceptionnel de l'utilisation volontaire de cette formule est destinée aussi à laisser trace dans l'histoire, et permet de faire contre-poids aux critiques de manque de vigueur dans les décisions du président.

La notion de guerre donne aussi une idée de durée, avec des efforts de guerres par et pour la population. Le champ lexical choisi est celui de la lutte, qui n’est pas une simple figure de style mais renvoie au déploiement de l’aide de l’armée en renfort des hôpitaux de la région de Mulhouse, plus important foyer épidémique de France, ainsi que pour le contrôle des laissés-passés requis pour tout déplacement fait par la population.

L'emploi de la deuxième personne du pluriel montre que ce n'est pas l'armée qui devrait combattre un ennemi visible, mais chaque habitant qui doit obéir aux mesures de distanciation sociale dans la lutte contre le virus, invisible. Celle-ci est la principale arme à l'encontre du virus en absence de vaccin.

Cette adresse du président aux Français appuie sur l'état de guerre, comme état d'urgence, pour mieux demander l'obéissance à ces mesures vigoureuses en faveur de la santé publique. Elle suscite la responsabilité d'un chacun, la conscience citoyenne et la « mobilisation générale », opposées à l'insouciance ou un manque de rigueur de la part de ses destinataires.

« nous »[modifier]

Cet emploi du « nous » suppose que le président se range du côté de la population, pour susciter une unité nationale avec ses mesures. La phrase du président : « J’appelle tous les Français à s’inscrire dans cette union nationale qui a permis à notre pays de surmonter tant de crises dans le passé » rappellerait la Résistance et serait une posture gaullienne de chef de guerre dans une France attaquée[5].

Réactions[modifier]

Alain Duhamel analyse que le président se positionne à la fois en chef de guerre et en père de famille par les détails donnés concernant les activités possible dans l’espace privé au cours de la période de confinement.

Notes et références[modifier]

  1. RTL, « Coronavirus : "Nous sommes en guerre", dit le président de Samu-Urgences France », sur www.rtl.fr, (consulté le 17 mars 2020)
  2. Lilian Alemagna et Laure Bretton, « Manuel Valls : «Nous sommes en guerre» », sur www.liberation.fr, (consulté le 17 mars 2020)
  3. L’Élysée, « Adresse aux Français », sur www.elysee.fr, (consulté le 17 mars 2020)
  4. 4,0 et 4,1 Patrick Jankielewicz, « Entrer en guerre », sur www.lavoixdunord.fr, (consulté le 17 mars 2020)
  5. Sylvain Courage, « « Nous sommes en guerre » : le verbe gaullien de Macron est-il un antivirus ? », sur www.nouvelobs.com, (consulté le 17 mars 2020)

Voir aussi[modifier]

  • Quarantaine de 2020 en France
  • Positions politiques d'Emmanuel Macron



Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes maladies infectieuses ET Années 2020 années 2020 : Inégalités hommes-femmes face à la pandémie de covid-19, Liste de personnalités mortes de la maladie à coronavirus 2019, Coronavirus party, Aspects genrés de la maladie à coronavirus 2019

Autres articles des thèmes politique française ET Années 2020 années 2020 : Élection présidentielle polynésienne de 2023

Autres articles du thème Politique française politique française : Parti communiste internationaliste (Raymond Molinier), Initiative européenne et sociale, Catherine Picard (femme politique), Le Peuple Président, Aujourd'hui, autrement, Solidarité, écologie, gauche alternative, Club de la Boussole

Autres articles du thème maladies infectieuses : Aspects genrés de la maladie à coronavirus 2019, Liste de personnalités mortes de la maladie à coronavirus 2019, Coronavirus party, Inégalités hommes-femmes face à la pandémie de covid-19

Autres articles du thème Années 2020 années 2020 : 2020 au cinéma, Astérix et Obélix en Chine, Élection présidentielle polynésienne de 2023, 2020 en musique classique, Coronavirus party, Celtic Combat in Five over Four, Pandémie de Covid-19 en France par région


Cet Article wiki "Nous sommes en guerre" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Nous sommes en guerre.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !