Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Nathalie Junod Ponsard

De EverybodyWiki Bios & Wiki




Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Nathalie Junod Ponsard est une artiste visuelle contemporaine française née en 1961 à Compiègne[1].

Biographie[modifier]

Nathalie Junod Ponsard est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris (ENSAD)[2] en 1986 et du premier cycle de l’ École supérieure des Beaux-Arts de Nantes en 1982 où elle a commencé ses études d’art. Elle est basée en Inde de 1989 à 1990 avec une bourse de recherches et création Romain Rolland du ministère des affaires étrangères qui lui permet d’expérimenter à l’échelle monumentale des installations de lumière à New Delhi[3]. Elle retourne en Asie en 1997, pendant deux ans elle vit et travaille à Hong Kong et ensuite à Singapour. En 2002 elle revient à Paris.

Elle enseigne actuellement à ENSAD[3] et à l’École spéciale d'architecture de Paris[4]. Elle est co-encadrante du programme de recherche Sciences et Arts des Interactions Lumière-Matière-Couleur (SAIL) à EnsadLab (Laboratoire de recherche de l’ENSAD)[5].

Œuvre[modifier]

Les installations ou dispositifs de lumière de Nathalie Junod Ponsard proposent des espaces dans lesquels s'opèrent des changements dans nos repères visuels, ses installations conduisent les visiteurs à s’immerger dans la lumière et des longueurs d’onde choisies, souvent en mouvement. Les modifications chromatiques agissent sur les sens et apportent de nouvelles perceptions[6].

La lumière place le visiteur dans un espace transformé et comme densifié. Il déambule dans un bain lumineux saturé de chromatisme et, mouvant qui entraîne une perturbation physique des limites spatiales associée à une modification perceptive et rétinienne[7].

L’expérience de l’espace, devenu abstrait (espace théorique de la géométrie) dans cette disposition lumineuse, se transforme en expérience autant physique qu’esthétique[8]. Le dispositif lumineux questionne les limites de l’espace et de sa représentation, et sa porosité entre l’intérieur et l’extérieur, de manière spatiale et met en exergue les questionnements autour de la notion d’espace public ou de l’espace privé. Et, souvent brouille les limites entre le dedans et le dehors[9].

L’artiste élabore son travail sur le site, chaque œuvre est conçue, in situ, spécifiquement pour un lieu d’exposition. Ce dernier se confondant finalement avec l’œuvre.

Les installations de Nathalie Junod Ponsard proposent, aux visiteurs ou aux utilisateurs du lieu, une expérience de l’espace, des sites qu’elles investissent pour en modifier la densité. La lumière, l’immersion monochromatique ou bi-chromatiques et complémentaire, les variations chromatiques et leurs variations en cycle régulier engendrent des sensations d’énergie[7],[10] que l’artiste fait varier selon les espaces et les situations.

Les travaux exploratoires de Nathalie Junod Ponsard la conduisent à faire des recherches, à expérimenter l’influence de la lumière sur nos organes biologiques, à tester les limites de la perception et, les effets psychotropes de la lumière.

L’expérience de l’espace empli de la matière lumière, vu comme infini dans ses cycles réguliers de variations lumineuses, souligne ce qui était d’abord imperceptible mais aussi que ces lieux vides et investis par les ondes lumineuses donnent très souvent au public la liberté de déambuler dans ces environnements[8].


Œuvres permanentes, Commandes publiques, sélection[modifier]

2015

  • Variations silencieuses, Une installation de lumière pérenne entre espace public et espace privé. Ville de Vitry-sur-Seine[11] Les Nouveaux Constructeurs. France

2011

  • Etendues latérales, œuvre de lumière permanente, Galerie des Gobelins, commande du Mobilier National, Paris[12].
  • Horizon flottant, œuvre de lumière permanente dans le musée d'art contemporain MACRO, Rome, Italie[13].
  • Mobilier National, Commande de deux cartons pour la réalisation de tapis. Mobilier national et manufactures nationales des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie, en cours de réalisation[12].

2010

  • Crépuscule persistant, commande du Ministère de la culture et de la communication et du Centre national des arts plastiques. Œuvre lumineuse permanente. Fontaine place André Malraux, Paris[14].
  • FNAC, Dessins. Inventaire du Fonds national d'art contemporain. CNAP à La Défense, Paris

2007

  • L’invisibilité, Cour de la Forge. Commande de l’ENSAV (École nationale supérieure d ‘architecture de Versailles) et du Centre d’art de la Maréchalerie. Versailles
  • Pénétrer l’invisible, Œuvre de lumière permanente au Laboratorio dell’arte, commande du Musée Palazzo delle Exposizioni. Rome, Italie[15].
  • Rayon visuel, Installation de lumière permanente. Gymnase J. Verdier, Montargis. Conseil Régional de la région Centre.

2005

  • Phénoménologie de la lumière, 2005-2010 Espace Polyvalent. Centre Georges Pompidou. Paris[16]
  • En flottement, 2005-2010 Atelier Multimédia, Centre Georges Pompidou. Paris

2004

  • Immersion 1% artistique, Ville de Paris. Installation pérenne. École élémentaire. 63 rue Boileau, PARIS[17]

Expositions personnelles, sélection[modifier]

2015

  • L'espace s'écoule, Œuvre de lumière spécifique au lieu d’exposition. Mai-octobre 2015, Musée LUXELAKE Art Center - A4, Chengdu, Chine

2014

  • La lisière du visible, Œuvre lumineuse, basilique saint-Denis[18]. Commande du Centre des Monuments Nationaux, Paris
  • La nouvelle vague, installation de lumière. The Temple, Pékin, Chine
  • Coulée lumineuse, installation de lumière. The Temple, Pékin, Chine
  • Glissement de la lumière, Exposition personnelle Musée d’art contemporain (MOCA), Chengdu, Chine
  • Exposition rétrospective, Centre Greenland 468, Chengdu, Chine
  • Absorption, Centre Greenland 468, Chengdu, Chine
  • The thickness of the void, Exposition au Centre d’art Omnibus, Clapham Common, Londres, Royaume-Uni

2013

2012

  • Un océan d’air, Château d’Assas, Le Vigan (Gard)[24]

2011

  • Waiting area, Centre Culturel le Moulin des Muses à Breuillet, Essonne. Biennale d’art contemporain la Science de l’Art
  • Refuge, Maison de la Communication de Viry-Chatillon, Essonne. Biennale d’art contemporain la Science de l’Art

2010

  • Paysage électrique, Musée de l’Oural, Modern Art Gallery Yekaterinburg, Russie
  • L’insistance des courants contraires, Galerie Delacroix. Tanger, Maroc
  • La lumière fait cercle, Palais des Institutions Italiennes - Palais Moulay Hafid, Tanger, Maroc

2009

  • Relativité spatiale, Institut des Arts Visuels, Orléans, France

2008

  • Horizon persistant, Hermes, Paris

2007

  • Densité, Mairie du 4° arrondissement, Paris
  • Hommage à Rothko, Laboratorio delle’arte. Musée du Palazzo delle Exposizioni, Rome, Italie
  • Nuage hypnotique, Point Ephémère, Paris

2006

  • Mixage phosphénique, Maison Neyrand, Lyon
  • Arising, Place des Trois Gares, Cergy le Haut, Ville de Cergy

2005/2007

2005

  • TRANS - LIGHT - AIR. Nuit des Musées, Centre Georges Pompidou, Paris
  • Horizon hallucinatoire & Immersion submersive Institut Français, Paris

2004

  • Immersion rotatoire, Jetée des Pâquis Lac Leman. Ville de Genève, Suisse
  • Vertige en apesanteur, Stiftung Bauhaus, Dessau, Allemagne
  • Vertigo, Gaité Lyrique Paris, France

2003/2004

2002

2001/2002

  • To share the landscape No2. Biennale d'Arts Visuels Curator: Ahmad Mashadi. Singapore Art Museum, Singapour
  • To share the landscape, The Open Space, Gallery Evason, Singapour

2000

  • Floating space, Centennial Tower, Singapour
  • Cosmic geometry, The Substation contemporary arts centre, Singapour
  • White days, Galerie de l'Alliance Française, Singapour

1999/2000

  • Flux énergétiques, Alliance Française de Singapour, Singapour

1998

  • Solo exhibition, Galerie Artspace, Aberdeen, Hong Kong
  • Red in circle, Galerie Fringe Club, Hong Kong Fringe Festival 98, Hong Kong

1989

  • Jantar Mantar, Site astronomique Jantar Mantar, New Delhi, Inde

1985

  • Lampes à souder les vagues magnétisées et jointures métalliques sous la fusion d’étincelles bleues. Installation /Peformance, ENSAD, Paris

Expositions collectives, sélection[modifier]

2013

  • Drawing Now, Salon du dessin contemporain, Paris 1955-65. Galerie Spéciale, École Spéciale d’Architecture, Paris

2012

  • Neon, La materia luminosa Musée d'art contemporain (MACRO), Rome
  • Nuit Blanche, Montréal As a Waiting Area. Commissariat Agnès Violeau. ART SOUTERRAIN, Tour 1000 de la Gauchetière. Montréal, Canada
  • Drawing Now, Diagramme(s) Salon du Dessin Contemporain 2012. Galerie Spéciale, École Spéciale d’Architecture, Paris

2011

  • Décor & Installations, Commissaire d’exposition Françoise Ducros. Galerie des Gobelins, Paris
  • Parallaxe Eblouissante, Fondation Napoléon. Paris
  • Settimana delle Cultura Macro, Rome. Italie
  • Notte dei Musei Macro, Rome. Italie
  • Sequence 1, Galerie Artcurial. Paris
  • Diagramme Salon du Dessin Contemporain 2011, Galerie Spéciale École Spéciale d’Architecture. Paris

2010

  • Prémices d'architecture, Salon du Dessin contemporain, Galerie Spéciale École Spéciale d'Architecture, Paris.

2007

  • Luce di Pietra, Déferlante Commissaire d’exposition Henry-Claude Cousseau. Catalogue. Palais Farnèse, Rome, Italie

2005

  • E Motion « Art & cognition » Galerie Arsenal TORUN, Pologne

2003

2002

  • Other Here (There) Deep Imminent Instant, Critique d'art MA Greenstein. Guggenheim Gallery, Orange, Los Angeles, États-Unis
  • Reactions, Red/blurred/blood/passerby. Exit Art Gallery, New York, États-Unis

2001

  • Turn On, a conversation with a space. No 8 Loke Yew Street, Singapour

1999

  • Biennale Nokia Singapore Art 1999 “City/Community: Singapore Art Today” Galerie Orchard Point, Singapour

1998

  • Space in Time Inside, Outside, “Le FRENCH MAY”. Fringe Studio et Gallery, Fringe Club, Hong Kong

1997

  • Visions of Hong Kong, Curator : Geoffrey Dobbs. Taikoo Place, Devon House, Quarry Bay, Hong Kong

1993

  • Presse-Pers. Roularta Research Centre, Bruxelles

1992

  • Les Titans, Projet en collaboration avec G.Berne et A. Astorg. Autoroute A40 (AIN), France

1990

  • Atoms of Time Bharat Bhavan, Bhopal & India International Contemporary Centre, New Delhi, Inde

1987

  • Comètes Synthétiques, Gare terminale des tramways de Zurich, Suisse

1986

  • Observatoire, Les Frigos. Quai de la Gare, PARIS
  • 13 Modules + un, La Fusion (collaboration C.Jallais). Cirque d’Hiver, Paris

1984

  • Livre-Objets, Centre National d’Arts Plastiques, Paris

Bibliographie[modifier]

Catalogues - Publications[modifier]

« Atoms of Time », New Delhi, Inde 1990

« Visions of Hong Kong », Hong Kong, Texte de Wucius Wong 1997

« Space in Time, Hong Kong », 1998

« City/Community: Singapore Art Today », Nokia Singapore Art 1999

« Wandering through the Wonder, the Phenomenology of Nathalie Junod Ponsard's Cosmic geometry », Texte de Venka Purushothaman. The Substation, Singapour 2000

« Nathalie Junod Ponsard », Essais et textes de T. Sasitharan, Gunalan Nadarajan et Venka Purushothaman. Singapour 2001

« Histories identities technologies spaces », Singapore Art Today 2002 (Biennale d'art visuel). Singapour

« Over Here (There) », Critique d'art MA Greenstein. Guggenheim Gallery, Chapman University. Los Angeles, Californie, États-Unis. 2002

« Nuit Blanche, Un parcours artistique nocturne », Brochure éditée par la Ville de Paris. 2002

« Je veux édition d'art », Éditions One Star Press. Paris 2003

« Lumière Subjective », Livre d'exposition. Éditions du 15- Y P Art Expo. Paris 2003

« Ready-Made Color », Journal d'exposition. Centre d'art Passerelle. Brest 2003

« Vertigo in limbo », in Techniques & Architecture par Marie-Christine Loriers. Jean-Michel Place, novembre 2004

« Luzboa, Biennale de la lumière à Libonne », Extramuros et l’Institut Franco-Portugais. Décembre 2004

« Art/light Nathalie Junod Ponsard », International Lighting Review. Janvier 2006

« Les géométries spectrales de Los Angeles, Centre Pompidou » par Matthieu Poirier. Techniques & architecture. Paris 2006

« Luce di Pietra : Un parcours d’art contemporain franco-italien », texte

« Déferlante, Nathalie Junod Ponsard » de Christophe Kihm, texte d’Henry-Claude Cousseau. Skira 2007

« Icone Lucenti : Nuovi Territori Dell'arte » de Chiara Fagone

« Reflective Icons: New Art Landscapes », Editore Design Diffusion 2009

« Light Art in Italy », Gisella Gellini, Francesco Murano Maggioli Editore. Rimini, 2009

« Circulations Spatiales », Galerie Delacroix, textes de Marie-Christine Vandoorne. Tanger 2010

« Décor et installations », Texte de Françoise Ducros, Mobilier national, Éditions Dilecta 2011

« Biennale la science de l’art 2011 », Catalogue d’exposition. Texte de Damien Schoëvaert, Karine Lemaire. Direction de la Culture de l'ESSONNE 2012

« Light works, Experimental light art », par Francesco Murano Milan 2012, Éditions Maggioli Editore

« Monumental : Monuments historiques et création artistique », texte de Bernard Schotter, Éditions du Patrimoine, Centre des Monuments nationaux. 2012

« L’épaisseur de la lumière » Catalogue, texte de Matthieu Poirier, Damien Schöevaert. Fondation EDF. Paris 2013

Textes[modifier]

Venka Purushothaman : « Wandering through the Wonder : The Phenomenology of Nathalie Junod Ponsard's Cosmic Geometry ». Singapour 2000

Venka Purushothaman : « Outside the Aquarium of the Modern World ». Singapour 2001

Gunalan Nadarajan : « The Geometry of Public Institutions ». Singapour 1999

M.A. Greenstein : « Over Here (There) ». Los Angeles 2002

Marie-Christine Loriers : « Vertigo in Limbo ». Paris 2004

Agnès Violeau : « Let There be Light » Nathalie Junod-Ponsard, ou L’éblouissement poétique ». Paris 2005

Christophe Kihm : « Déferlante de Nathalie Junod Ponsard ». Paris 2007

Marie-Christine Vandoorne : « Circulations spatiales ». Tanger 2010

Françoise Ducros : « Nathalie Junod Ponsard, Etendues latérales ». Paris 2011

Damien Schoëvaert : « Nathalie Junod-Ponsard : Refuge, Waiting Area ». Paris 2012

Matthieu Poirier : « Ambiance ». Paris 2013

Damien Schoëvaert : « Dans l’Épaisseur de la lumière ». Paris 2013

Entretiens[modifier]

Entretien avec Isabelle de Maison Rouge, Espace Fondation EDF 2013

Entretien avec Yi Liu, art historian, The Art Newspaper. Beijing, Chine, Avril 2014

Notes et références[modifier]

  1. « Expositions 2010 - Circulations Spatiales », sur Institut français du Maroc de Tanger (consulté le 13 octobre 2015)
  2. (en) « Nathalie Junod Ponsard: The Thickness of light », sur ucca.org.cn (consulté le 12 octobre 2015)
  3. 3,0 et 3,1 « Junod Ponsard Nathalie », sur École_nationale_supérieure_des_arts_décoratifs (consulté le 28 février 2015)
  4. « Traverser la lumière, de Nathalie Junod Ponsard à la fondation EDF », sur etudiantdeparis.fr, (consulté le 12 octobre 2015)}
  5. « Emergente aux portes ouvertes de l’ENSAD 24-25 janvier 2014, Paris », sur Conception Lumière, (consulté le 28 février 2015)
  6. Arnaud Laporte dans l’émission "Multipistes" France Culture le 10 septembre 2003 à 22h15, au sujet de l’installation Voyage Hypnotique de NJP. Exposition au Centre d'art contemporain Passerelle à Brest dans Ready Made color.
  7. 7,0 et 7,1 Christophe KIHM, Critique d’art, texte “Déferlante de Nathalie Junod Ponsard” édité dans le catalogue d’exposition Luce di Pietra, Skira 2007 ISBN 978-88-6130-197-9
  8. 8,0 et 8,1 Mathieu Poirier, historien de l’art, critique et commissaire d’exposition. Texte « Ambiance » Édité dans le catalogue d’exposition « L’Epaisseur de la lumière » à l’Espace Fondation EDF. Édition Fondation EDF.
  9. Karine Maire, historienne de l’art, texte « Nathalie Junod Ponsard Refuge existentiel », édité dans Biennale La science de l’art, Expositions d’art contemporain en Essonne. Éditions Silvana Editoriale Spa, ISBN 978-29-5070-821-2 
  10. Damien Schoëvaërt-Brossault, Maître de conférences Université Paris-Sud, texte « Dans l'épaisseur de la lumière » Édité dans le catalogue d’exposition « L’Epaisseur de la lumière » à l’Espace Fondation EDF. Édition Fondation EDF, ISBN 978-2-909484-11-2, Karine Maire, texte « Nathalie JUNOD PONSARD Waiting area” Édité dans Biennale La science de l’art, Expositions d’art contemporain en Essonne. Éditions Silvana Editoriale Spa, ISBN 978-29-5070-821-2 
  11. « Vitry – Sur – Seine / Cité-reine du Street Art », (consulté le 18 octobre 2015)
  12. 12,0 et 12,1 « Tombée de métier d'un tapis de savonnerie », sur Mobilier national, (consulté le 28 février 2015)
  13. Collection du Musée d'Art Contemporain de Rome
  14. « Commande publique nationale - Œuvres in situ - Crépuscule persistant - Nathalie Junod-Ponsard », sur CNAP (consulté le 28 février 2015)
  15. Site officiel du Museo Palazzo delle Esposizioni
  16. « Visions expérimentales urbaines », sur ciren.org, (consulté en 18/102015)
  17. « École élémentaire Boileau, 63 rue Boileau, 16e », sur Mairie de Paris (consulté en 28/022015)
  18. La basilique Saint-Denis : l'art contemporain au chevet des rois sur historia.fr, numéro de septembre 2014 (consulté le 12 octobre 2015)
  19. "Nathalie Junod-Ponsard, Traverser la lumière", sur le site gouvernemental culture.fr
  20. Nathalie Junod Ponsard, l’épaisseur de la lumière, sur le site de Connaissance des arts
  21. Page "Traverser la Lumière", Fondation EDF
  22. Dominique Poiret, Arts. Nathalie Junod Ponsard investit la Fondation EDF avec une installation lumineuse sur next.liberation.fr, 11 octobre 2013 (consulté le 12 octobre 2015)
  23. Nathalie Junod Ponsard | Traverser la lumière sur artshebdomedias.com, 18 août 2013 (consulté le 12 octobre 2015)
  24. LE VIGAN : Exposition « Un Océan d’Air » de Nathalie Junod Ponsard, du 2 juillet au 16 septembre 2012 sur objectifgard.com, 9 juillet 2012 (consulté le 18 octobre 2015)

Voir aussi[modifier]

Articles connexes[modifier]

  • Art contemporain
  • Art contextuel

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Art contemporain art contemporain : Lostfish, Françoise Paviot, Charlotte Ducousso, Labomatic, Bande sonore, Frob, Paris Tonkar

Cet Article wiki "Nathalie Junod Ponsard" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.