Monica Beverly Hillz

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Monica Beverly Hillz est une drag queen, personnalité de la téléréalité et activiste trans américaine, connue à l'origine pour son apparition dans la saison 5 de RuPaul's Drag Race. Elle est la troisième concurrente transgenre de l'émission, après Sonique dans la saison 2 et Carmen Carrera dans la saison 3[1],[2].

En 2014, elle est choisie comme l'une des « 30 Under 30 » Windy City Times, pour son « activisme LGBTQIA », et Bustle la nomme comme l'une des anciennes candidates de RPDR « les plus populaires »[3],[4]. En 2015, Hillz se produit aux MTV Video Music Awards avec Miley Cyrus sur "Dooo It! " aux côtés d'autres drag queens et d'ancienne de RPDR[5],[6].

Biographie[modifier]

La mère de Monica Beverly Hillz est Elsie De Jesus (HEY-Zeus) et grandi sous le nom de Juan DeJesus Anaya[7]. Elle est d'origine portoricaine. À partir de l'âge de quatre ans, elle est élevée par sa tante maternelle Gladys à Chicago dans le Latino Side Northwest. À l'école, elle est victime de brimades physiques, d'autres élèves lui mettent des coups de pied, de poing et des gifles. À cause de ce harcèlement, elle tente de mettre fin à ses jours en deuxième année et abandonne ses études[7]. Gladys meurt quand Hillz a 15 ans, laissant cinq enfants orphelins. À ce moment-là, Hillz revient vivre chez sa mère. À Chi-town, Hillz commence à se produire dans des clubs gays latino-américains avant de revenir au Kentucky, où elle devient artiste dans l'unique bar gay d'Owensboro[3],[8]. Elle lutte contre la pauvreté, aggravant les problèmes auxquels elle est confrontée depuis l'adolescence[9].

À l'âge de 17 ans, Hillz assiste à son premier drag show. Après avoir décidé de se produire elle-même, Hillz choisie le nom de «Monica », en hommage à l'actrice de Bollywood, Monica (actrice) (en), puis à Beverly Hills, la ville du comté de Los Angeles où Hillz voulait vivre[10]. Hillz considère que son look de drag est un mélange d'Aaliyah et de Faith Evans, et qu'en tant, elle ressemble au chanteur Bruno Mars[11]. Elle est inspirée par Carmen Carrera, Amanda Lepore, Calpernia Addams et Maria Roman[12].

Alors qu'elle vit dans l'Illinois, Hillz travaille à Macy's pendant un an où elle est discriminée par certains collègues. En tant qu’escort, Hillz a des problèmes de sommeil, des cauchemars et des regrets[13]. L'affaire de son coming out révèle que l'émission de Rupaul établit provoque un changement de culture entre les communautés trans et drags en en brouillant les limites[14].

Carrière[modifier]

RuPaul's Drag Race[modifier]

En 2013, Hillz est candidate pour la cinquième saison de RuPaul's Drag Race[15]. Elle avait déjà auditionné pour la saison 1 et la saison 3 sans succès[10]. Pendant l'émission, le public fait régulièrement référence à son « excessive distraction »[16],[17]. La raison devient claire lorsque Hillz révèle sa transidentité pendant au cours de l'épisode 2 au cours de laquelle elle finit dans les deux derniers. Rupaul avait déclaré préceédemment qu'il n'accepterait probablement pas une femme trans dans une performance de drag queen. S'adressant aux juges, elle déclare : « Je sens que je ne suis pas ici. Je tente si fort de garder un secret. Je ne suis pas qu'une drag queen, je suis une femme transgenre »[18],[19],[20]. Les producteurs déclarent que la révélation n'est pas un artifice pour le show ; ils découvrent que Hillz s'identifie comme transgenre lors du tournage de l'épisode. Les juges invités Kristen Johnston et Juliette Lewis répondent à cette annonce avec des déclarations de soutien[21]. Comme le producteur Tom Campbell le déclare : « Nous l'avons découvert en même temps que tout le monde. Cela n'a été révélé à aucun moment lors du casting et tout le monde l'a appris en même temps. »[22],[23]. Son compatriote Jinkx Monsoon qualifie Hillz de « héros » lors de cette annonce[12],[18].

Bien que distraite, Hillz s'en sort lors de la première semaine. Rupaul déclare que Hillz ressemble à Lady Miss Kier , le magazine L'Étoile qualifiant son visage de « fabuleux »[24]. Au cours de la deuxième semaine, Hillz finit dans les deux dernières et lyp sinc contre Serena ChaCha sur Only Girl (In the World) de Rihanna. Hillz remporte la bataille et Serena ChaCha est renvoyée chez elle. La semaine suivante, Hillz est la troisième candidate éliminée de la saison. Elle se retrouve dans les deux dernières places et affronte Coco Montrese (en)[25].

Hillz indique qu'après avoir participé à l'émission de Rupaul et avoir été affublée par ce dernier de qualifictifs comme «she male« et «tranny» elle n'a plus pu supporter d'entendre ces formulations considérées comme transphobes[26].

Après RuPaul's Drag Race[modifier]

En , Hillz est le sujet d'une série de photos intitulée WERKS, réalisée par Nestor Photography. Le spectacle a lieu à la boutique de Chicago de la créatrice Michelle Tan. Parmi les autres drag-queens présentées dans la série, on peut citer Gia Gunn (saison 6), Dida Ritz (saison 4) et Jade Jolie (saison 5)[27].

En 2015, Hillz rejoint d'autres drag-queens pour filmer le clip vidéo de la reprise de (Here it Comes) Around Again de la chanteuse Glenn Stewart, interprétée à l'origine par RuPaul. Parmi les autres drag-queens ayant participé à la vidéo, on retrouve Jujubee (en) (saison 2), Kelly Mantle (saison 6), Jade Sotomayor (saison 1), Jade Jolie (saison 5), Joslyn Fox (saison 6) et Jaidynn Diore Fierce (saison 7)[28],[29],[30].

Hillz apparaît dans de nombreux médias, dont le podcast gay Feast of Fun (en)[31]. En 2015, Lawrence La Fountain-Stokes, érudit portoricain gay, fait un discours intitulé « The Drag of Poverty » dans lequel il présente les expériences de Hillz par rapport à celles d'autres artistes portoricains, notamment Erika Lopez (en) et Holly Woodlawn. La conférence fait partie d’un projet de livre sur lequel travaille La Fountain-Stokes, intitulé Translocas: Trans Diasporic Port Rican Drag[32].

Hillz continue de se produire et à faire des apparitions en 2015[33],[34],[35]. dont lors de la première DragCon, qui s'est tenue du 16 au au Los Angeles Convention Center[36].

Activisme[modifier]

En 2014, Hillz et Carmen Carrera, une autre ancienne candidate de RPRD, se prononcent toutes les deux contre le langage transphobe inclus dans RPRD. Les phrases incluaient « she-male » et « tranny », ce que Hillz considère comme « pas mignonnes du tout »[37],[38]. En 2018, elle critique de nouveau RuPaul après ses commentaires sur les participantes trans de l'émission, les considérant comme « non-trans » tant qu'elles n'ont pas subi de chirurgie. Monica Beverly Hillz répond en lui rappelant que la chirurgie n'a rien à voir avec le fait d'être une personne transgenre[39],[40].

Lorsque des rumeurs non confirmées commencent à circuler selon lesquelles Caitlyn Jenner étaient en train de transitionner, In Touch Weekly publie une couverture avec Caitlyn (alors connu sous le nom de Bruce) avec un maquillage photoshoppé. La couverture est largement critiquée et Hillz publie une déclaration dans laquelle elle déclare : « Je pense que c'est tellement mauvais à bien des égards pour eux de se moquer et de faire de telles choses à quelqu'un... Ils ne savent rien excepté gagner de l'argent et se moquer des transsexuels. Ils ont besoin de s'éduquer au lieu de faire des bêtises comme ça. »[41].

Filmographie[modifier]

Année Spectacle Rôle
2012 TheQU : Dida Ritz & Monica Beverly Hillz talk Vogue for Tots Elle-même[42]
2012 I AM MONICA: Monica Beverly Hillz Documentary Elle-même
2013 RuPaul's Drag Star 12e place (éliminée au 3e épisode)
2013 RuPaul's Drag Race: Untucked! 3 épisodes
2013 SocialScope Interview: Monica Beverly Hillz Gets Personal in New SocialScope Interview Elle-même[43]

Publications[modifier]

  • (en-US) « Perspective | I’m a trans woman and a drag queen. Despite what RuPaul says, you can be both. », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le 30 juin 2022).

Bibliographie[modifier]

  • (en) Lawrence La Fountain-Stokes, Translocas: The Politics of Puerto Rican Drag and Trans Performance, University of Michigan Press, (ISBN 978-0-472-05427-5, lire en ligne).
  • Davide Passa, « "You all are sisters! We are all family!" The construction of parenthood in 'RuPaul's Drag Race' », Linguaculture, vol. 12, no 2,‎ , p. 127–144 (ISSN 2285-9403 et 2067-9696, DOI 10.47743/lincu-2021-2-0199, lire en ligne, consulté le 30 juin 2022).
  • (en) Jim Daems, The Makeup of RuPaul's Drag Race: Essays on the Queen of Reality Shows, McFarland, (ISBN 9780786495078, lire en ligne).

Sources[modifier]

  1. (en) Erin Grant, « Owensboro Drag Queen Sashays Away On RuPaul's Drag Race », WBKR,‎ (lire en ligne)
  2. Julianne Escobedo Shepherd, « RuPaul Runs the World », SPIN,‎ (lire en ligne)
  3. 3,0 et 3,1 (en) « Windy City Times 30 Under 30 to be honored June 26 », Windy City Times,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « 'RuPaul's Drag Race' Queens Close Out MTV Video Music Awards With Miley Cyrus! », World of Wonder,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Meet All 30 Of Miley's Day-Glo Dancers From Her Insane VMA Performance », MTV,‎ (lire en ligne)
  6. 7,0 et 7,1 (en) Angela Oliver, « Owensboro Man to Compete on TV Drag Show », CoHost,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Monica Beverly Hillz Shares The "T" (Interview) », Drag Queens Galore,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « THE DRAG OF POVERTY: ERIKA LOPEZ, HOLLY WOODLAWN, AND MONICA BEVERLY HILLZ, WELFARE QUEENS », University of Washington,‎ (lire en ligne)
  9. 10,0 et 10,1 (en) Ian Maloney, « Rupaul's Drag Race Season 5 – Monica Beverly Hillz », Hotspots Magazine,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « QUEEN PLEASE Q&A: MONICA BEVERLY HILLZ », DLNQNT,‎ (lire en ligne)
  11. 12,0 et 12,1 (en) Noah Michaelson, « Monica Beverly Hillz, 'RuPaul's Drag Race' Contestant, Discusses Coming Out As Transgender », Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  12. (en) Jase Peeples, « Monica Beverly Hillz Talks Life Before Drag Race », Advocate,‎ (lire en ligne)
  13. (en) Niall Brennan et David Gudelunas, RuPaul’s Drag Race and the Shifting Visibility of Drag Culture: The Boundaries of Reality TV, Springer, (ISBN 978-3-319-50618-0, lire en ligne)
  14. (en) « 10 Trans Queens That Made History On 'RuPaul's Drag Race' in the U.S. », sur www.out.com, (consulté le 30 juin 2022)
  15. (en) Ruth Boulet, « RuPaul's Drag Race Lip Synch Extravaganza Eleganza Recap », Channel Guide Mag,‎ (lire en ligne)
  16. (en) Alexandra Kacala, « Hunty Games: Monica Reveals She's Trans and Jinkx Spoofs Mimi Imfurst », Philly Mag,‎ (lire en ligne)
  17. 18,0 et 18,1 (en-GB) « 13 trans Drag Race icons who opened doors and left us gagging », sur PinkNews | Latest lesbian, gay, bi and trans news | LGBTQ+ news, (consulté le 30 juin 2022)
  18. (en) Ava Laure Parsemain, The Pedagogy of Queer TV, Springer, , 261 p. (ISBN 9783030148720)
  19. (en) Alaska Thunderfuck 5000, My Name's Yours, What's Alaska?: A Memoir, Chronicle Books, (ISBN 978-1-7972-0843-5, lire en ligne)
  20. (en) « Another reason why 'Drag Race' is the best reality show on TV », Dallas Voice,‎ (lire en ligne)
  21. (en) Chris Spargo, « Monica Beverly Hillz Comes Out As Transgender On 'RuPaul's Drag Race' », Logo,‎ (lire en ligne)
  22. (en) Tanner Stransky, « 'RuPaul's Drag Race' react: Monica Beverly Hillz talks to EW about her shocking runway revelation », Entertainment Weekly,‎ (lire en ligne)
  23. (en) Todd O'Dowd, « The Idiot Box – "RuPaul's Drag Race" Season 5, Episode 1 », l'etoile Magazine,‎ (lire en ligne)
  24. (en) Tommy D., « 'RuPaul's Drag Race 5' Episode 3: 'Think Pink' », Homorazzi,‎
  25. (en) Cameron Crookston, « The Cultural Impact of RuPauls Drag Race: Why Are We All Gagging? », Linguaculture, vol. 12, no 2,‎ , p. 127–144 (ISSN 2285-9403 et 2067-9696, DOI 10.47743/lincu-2021-2-0199, lire en ligne)
  26. (en) Alisa Hauser, « Ru Paul 'Drag Race' Contestants Star in Bucktown Shop's Photo Gallery », DNA Info,‎ (lire en ligne)
  27. (en) « One Country Music Artist. 9 Drag Queens. One Epic RuPaul Cover. », Queerty,‎ (lire en ligne)
  28. (en) « Seven Sickening "Drag Race" Alum Reunite For Country RuPaul Cover Song », Logo,‎ (lire en ligne)
  29. (en) « Around Again Video - Press Release », Glenn Stewart,‎ (lire en ligne)
  30. (en) Felion, Mark. "FOF # 1771 - Monica Beverly Hillz Spillz le thé." Feast of Fun , 8 avril 2013.
  31. (en-US) « Larry La Fountain-Stokes Presents “The Drag of Poverty” », sur The Tacoma Ledger, (consulté le 27 janvier 2019)
  32. (en) « New Year Rung In With Monica Beverly Hillz », Drag Queens Galore,‎ (lire en ligne)
  33. (en) « Over the Rainbow », Gilda's Club,‎ (lire en ligne)
  34. (en) « 2015 LFC DRAG SHOW », Hey Event,‎ (lire en ligne)
  35. (en) « RuPaul's DragCon: Who Will Be There & What's Happening?! Find Out Here! NEW QUEENS & WOWLEBRITIES ADDED! », WOW Report,‎ (lire en ligne)
  36. (en-US) James Michael Nichols, « Carmen Carrera And Monica Beverly Hillz Address 'Drag Race' Transphobia Allegations », Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 27 janvier 2019)
  37. (en) « Trans 'Drag Race' Alum Says 'Some Things Need to Be Changed' », sur The Advocate, (consulté le 27 janvier 2019)
  38. (en) « ‘Drag Race’ Contestant Monica Beverly Hillz Responds to RuPaul’s Transitioning Comments: “Our Bodies Do Not Equate Our… », sur www.intomore.com (consulté le 27 janvier 2019)
  39. (en) Condé Nast, « These Trans and Cis Female Drag Queens Have Some WORDS for RuPaul », sur them. (consulté le 27 janvier 2019)
  40. (en) « News Everyone Hates 'In Touch' Magazine's Offensive Bruce Jenner Cover », Frontiers Media,‎ (lire en ligne)
  41. (en) « Dida Ritz & Monica Beverly Hillz talk Vogue for Tots », TheQu,‎ (lire en ligne)
  42. (en) « Monica Beverly Hillz Gets Personal in New SocialScope Interview », SocialScope Interview,‎ (lire en ligne)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème États-Unis USA : La Double Vie de mon mari, Un voisin intrusif, David Garlitz, Le Pire des mensonges, Gordon G. Chang, Traquées, Requiem assassin

Autres articles du thème LGBT LGBT : Zenith Foundation, Scandal in the Vatican, Trans Homos DZ, Salon rainbow Attitude, Banky Edwards, Wokistan, Liste d'acteurs jouant dans des films pornographiques gays


Cet Article wiki "Monica Beverly Hillz" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Monica Beverly Hillz.