Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Laboratoires des Mascareignes

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Logo Laboratoires Mascareignes

Le Groupe Laboratoires Mascareignes fut créé en 2005 par Sylvie Méliet qui est toujours directrice générale aujourd’hui. Le siège social est basé à Mapou, à l’Ile Maurice où réside la fondatrice et une filiale a été créé en France, à Dinard, en Bretagne. Ces laboratoires se concentrent sur l’élaboration de soins dermatologiques pour des problèmes de peau spécifiques comme le psoriasis, l'eczéma et l'acné.

Les Laboratoires Mascareignes ont découvert les vertus de l’huile de Carapa procera, reconnue par l’ethnopharmacopée[1][réf. insuffisante]. En procédant à l’enregistrement de l’huile dans les nomenclatures internationales (CAS – INCI), les laboratoires mettent en lumière cette huile très méconnue jusqu’ici.

Historique[modifier]

La fondatrice, Sylvie Méliet est atteinte de psoriasis depuis son adolescence. Comme la plupart des personnes psoriasiques, elle a testé de nombreux traitements, de la cortisone aux bains de boue de la Mer Morte en passant par diverses crèmes réputées magiques, sans grand changement sur ses squames.

En 2004 elle part avec une amie en Guinée qui lui parle d’un remède ancestral à base de plantes contre les problèmes de peau. C’est avec du scepticisme que Sylvie Meliet essaie le soin. Après un mois de traitement, elle n’a pas plus de traces, ses squames ont disparu.

L’ingrédient principal de ce remède est l’huile de Carapa procera

Les mois suivants, elle cherche à déterminer l’origine exacte du soin en Guinée. Ses recherches ont abouti dans la région de la Guinée forestière. C’est la région la plus boisée de Guinée et comporte tous les atouts pour une végétation luxuriante : humidité, chaleur et cours d’eau[2].

En 2005, les Laboratoires des Mascareignes sont fondés pour partager avec le grand nombre de personnes le soin naturel qui a soigné Sylvie Méliet.

De 2005 à 2007, les premiers soins sont élaborés puis testés sur les peaux psoriasiques et acnéiques pour attester de leur efficacité et de leur tolérance dermatologique.

En 2008, l’huile de Carapa procera est enregistrée à l’INCI, permettant de l’utiliser en tant qu’ingrédient cosmétique reconnu et pouvant figurer dans la liste des ingrédients.

Fin 2008, la première gamme voit le jour, elle se nomme Pso Natura, Pso pour psoriasis et Natura pour Nature. Les soins de la gamme ont une composition naturelle, respectueuse de la santé, de l’environnement et des animaux.

Le premier soin est le Complexe Régénérateur Moussant Pso Natura, qui n’est autre que le remède de Guinée, la recette de départ. Suivront ensuite la Crème Riche car l’hydratation des peaux psoriasiques est essentielle, le shampoing pour lutter contre le psoriasis du cuir chevelu et des gélules pour traiter de l’intérieur.

Il s’avère que l’huile de Carapa procera donne également de très bons résultats sur l’acné. Dans la foulée, la deuxième ligne de soins est créée, Akno Natura, Akno pour acné et Natura pour Nature. Le credo est le même, proposer des soins naturels de qualité pour traiter autrement mais efficacement l’acné juvénile et de l’acné de l'adulte. Elle développe donc un soin très similaire à la recette ancestrale de Guinée, le Complexe Régulateur Moussant. Les années qui suivent, elle complétera la gamme par une Crème Matifiante, une lotion anti-acné et des Gélules Peau Pure.

En 2011, elle fonde avec l’Iman du village l’ONG Gnon Kany « aimons-nous les uns les autres »[3], pour favoriser le développement de l’huile de Carapa procera et pour protéger les femmes du village, traditionnellement chargées du pressage des noix et de la conception de l’huile[4].

La même année, la fondatrice souhaite conforter l’efficacité du Complexe Régénérateur moussant et décide de le soumettre à des études cliniques pour qu’il devienne un dispositif médical.

En 2012, elle ouvre la filiale française, Labomasca Europe qui se situe à Dinard, en Bretagne.

Outre les deux Complexes Régénérateur Moussant qui sont fabriqués à Maurice dans un laboratoire aux normes ISO, les autres soins sont fabriqués en France.

Un dispositif médical[modifier]

Pour attester les résultats de l’ethno-pharmacopée sur l’huile de Carapa porcera, Sylvie Méliet a fait réalisé des études cliniques sur le Complexe Régénérateur Moussant Pso Natura afin qu’il devienne un dispositif médical. Elle a également fait des études sur la Crème riche restructurante Pso Natura et le taux d’hydratation et sur le Complexe régulateur Moussant Akno Natura.

Pso Natura Complexe Régénérateur

32 patients tous atteints de lésions cutanées telles les rougeurs et les squames, à un stade léger à modéré

Les démangeaisons sont apaisées 100 %
La peau tiraille moins 100 %
Traces lissées, à la vue et au toucher 97 %
Peau visiblement plus saine 94 %
Je retrouve ma pigmentation naturelle 98 %
Efficacité globale notée par le dermatologue 94 %

 

Pso Natura Crème Riche Restructurante

Test sur 10 femmes. Moyenne d'âge 54 ans. Type de peau : sèche à très sèche.

Après 1 heure 91 %
Après 2 heures 69 %
Après 4 heures 43 %

 

Akno Natura Complexe Régulateur

Étude menée sur 20 personnes, hommes et femmes, ayant une peau à imperfections.

Effet désincrustant 79 %
Peau assainie 79 %
Peau lissée 74 %

  

L’huile de Carapa procera[modifier]

Graine de Carapa procera

Le Carapa procera est un arbre de la famille des méliacées et une sous espèce du Carapa. Il existe de nombreuses variétés[5]. Ces arbres poussent à l’état sauvages en Amérique du Sud et en Afrique, la variété procera quant à elle se trouve en Afrique et plus précisément en Afrique de l’ouest[6].

Les vertus de l’huile que cet arbre fournit est reconnue de l’etnopharmacopé. Elle est utilisée pour ses propriétés médicinales (problèmes de peau, régénération de l’épiderme, cicatrisante, antiseptique, antibactérienne) et pour ses usages domestiques (répulsif, bois)[7].

Les Laboratoires Mascareignes sont les dépositaires de l’inscription aux répertoires INCI et CAS de l’huile de Carapa procera. Cet enregistrement permet l’utilisation de l’huile dans des produits cosmétiques.

Notes et références[modifier]

  1. « Pantes et recettes naturelles : traiter le corps et la peau | La Carapa Procera », sur www.carapaprocera.com (consulté le 5 avril 2017)
  2. Fanta Reine Sheirita Tiétiambou Anne Mette Lykke Gabin Korbéogo Adjima Thiombiano Amadé Ouédraogo, « Perceptions et savoirs locaux sur les espèces oléagineuses locales dans le Kénédougou, Burkina Faso », Bois et forêts des tropiques, n° 327,‎ , p. 48 (lire en ligne)
  3. « Biographie Numerique Sylvie Meliet Evolubook », sur www.evolubook.com (consulté le 5 avril 2017)
  4. Natalie WEBER Philippe BIRNBAUM Pierre-Michel FORGET Mathieu GUEYE David KENFACK, « L’huile de carapa (Carapa spp., Meliaceae) en Afrique de l’Ouest : utilisations et implications dans la conservation des peuplements naturels », Fruits, vol.65,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  5. « Carapa.org - Espèces », sur www.carapa.org (consulté le 5 avril 2017)
  6. « Carapa.org - procera », sur www.carapa.org (consulté le 5 avril 2017)
  7. « Huile ancestrale de carapa pour les problèmes de peau », sur www.alternativesante.fr (consulté le 5 avril 2017)

Liens externes[modifier]

Sources[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Entreprises entreprises ET Pharmacie pharmacie : Registrar Corp, Novagali Pharma, Abionyx Pharma

Autres articles du thème Entreprises entreprises : Boombotix, Babyloan, Vencorex, Zygote (entreprise), Faiveley Plast, Philippe Veran, IntraCherche

Autres articles du thème Pharmacie pharmacie : Faculté de médecine et de pharmacie d'Agadir, Marc Girard, Novagali Pharma, Agrégat de point de vente, Pancrinol, Laboratoire d'automatique, de génie des procédés et de génie pharmaceutique, Shamil Omarov

Cet Article wiki "Laboratoires des Mascareignes" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.