Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Jailbird

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Jailbird
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Metal industriel, stoner rock, desert rock, hard rock
Années actives Depuis 1993
Composition du groupe
Membres Franck Ackermann
Jerem Deff
Mike Chatillon
François Gossaert
Anciens membres Erwin


Jailbird est un groupe de rock et metal industriel français. Il est souvent comparé à d'autres groupes comme Ministry, et Killing Joke[1].

Biographie[modifier]

Débuts (1993-1999)[modifier]

Jailbird est formé en 1993 en une formation rock 'n' roll classique, par les deux instigateurs franco-allemand : Franck et Erwin Ackermann (batterie, guitares, basse et chant). Le style était du rock dans un style Noir Désir, croisé avec les Stooges. Le chant en français, ils parcourent tout le Nord de la France, et, sortent une démo-tape Sous hypnose. Mais à la suite d'une divergence d’opinion, le groupe change de formation en 1996, avec Franck au chant et Erwin à la guitare, le tout sur fond de machines et de samplers. C’est alors qu’ils sortent une première démo-tape 'Psalmodies' avec laquelle ils passeront sur les ondes radios du Nord de la France, de la Belgique et entament une suite de concerts en première partie de Mass Hysteria, Spicy Box, Forlorn Emotion, Mortuary, et d’autres encore, sur des scènes comme le Splendid Jeanlain (Lille), Aeronef (Lille), Kultur Haus (Allemagne), et autres lieux de Belgique.

À la suite de cela, ils enregistrent une seconde démo-tape, Konzept (avec des textes en allemand), qui les fera tourner en première partie de Das Ich, Collapse, Godflesh, Portobello Bones, Burning Heads, Out, Hint et devait ouvrir pour System of a Down (qui annule leur tournée européenne la semaine avant). Un producteur français, Thunder Production, prend contact avec eux pour les avoir vus sur scène, et veut les signer. Le rendez-vous est pris en pour enregistrer l’album …Inside Nonsense[2] aux studios Numérock à Reims. Pendant cet enregistrement, le label fait faillite et le groupe se retrouve en train d’enregistrer un album qu’ils devront finir par payer eux-mêmes. De ce fait, l’album ne sera jamais vendu, ni distribué, et ne servira que de support promotionnel pour le groupe, car ils n’ont ni producteur, ni label, ni distributeur. Le , alors qu’il revenait de son travail, Erwin est victime d'un accident de voiture et restera tétraplégique à vie (quadriplégie). Stand-by de Jailbird.

…Inside Nonsense (2001–2003)[modifier]

En automne 2001, Jailbird est contacté par un producteur Canadien, et signe sur le label Geska Records en mars 2002 pour une durée de cinq ans, et pour trois albums. Le premier album …Inside Nonsense sortira début au format digipack au Canada, aux États-Unis et Amérique du Sud via Metropolis Records. Cet album ne sera pas disponible pour l’instant en France, sauf en VPC. Inside Nonsense se place 5e dans les charts des radios québécoises, () loin devant Ben Harper et autre Nick Cave.

Scar Me (2004–2007)[modifier]

En juin 2004, première tentative de reformation avec de nouveaux musiciens. Échec, tant et si bien que Franck décide de se consacrer à d'autres projets musicaux. En juin 2004 sort l'album de remix Scar Me en version téléchargeable complète et gratuite sur internet, avec digisleeve.

Y participent les groupes comme Mlada Fronta, Psy, Ash, et Microtonner. En , l'hébergeur compte 350 téléchargements complet de l'album. Depuis février 2005, Franck succombe à plusieurs problèmes de santé (opération pulmonaire, péricardites à répétition, et cancer en stade avancé) qui l'oblige à stopper toute activité, notamment la musique.

Dernières activités (depuis 2008)[modifier]

En septembre 2008, après une grande traversée du désert, et en plein cancer, Franck décide de reprendre du service (malgré l'interdiction de ses cancérologues), et reforme Jailbird coûte que coûte, avec Mickey à la basse, JeremDeff à la guitare et Franek aux futs. Jailbird abandonne définitivement les machines et autres matériels hi-tech, pour laisser place au rock'n'roll. Jailbird revient avec un rock'n'roll brut de décoffrage.

Membres[modifier]

Membres actuels[modifier]

  • Franck Ackermann - guitare, chant
  • Jerem Deff - guitare
  • Mike Chatillon - basse
  • François Gossaert - batterie

Ancien membre[modifier]

  • Erwin - guitare, samples

Discographie[modifier]

  • 2002 : …Inside Nonsense
  • 2004 : Scar Me

Notes et références[modifier]

  1. (en) « Inside Nonsense (Geska Records) », sur In Music We Trust (consulté le 7 février 2017).
  2. (it) « Jailbird - …Inside Nonsense »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?), sur kronik.it (consulté le 7 février 2017).

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Metal metal ET Rock rock : Jean-Michel Labadie, Guillaume Gaguet, No More Brain (album), Chabane's Records, Hynnner, Chrysis (groupe), Joe Carducci

Autres articles du thème Metal metal : Nisea, Odium (groupe), Carpe Diem (album de Pretty Maids), Nydvind, Wildpath, Termination Bliss, Nereids

Autres articles du thème Rock rock : Anna Berthe, L'Enfance rouge, Rock, Atomic Sky, Les Visiteurs du soir (groupe), Brightside, Tom Buzz


Cet Article wiki "Jailbird" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Jailbird.