Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Gilles Sainati

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Gilles Sainati, né le [1], est un magistrat français, membre du Syndicat de la magistrature, dont il fut le secrétaire général entre 1998 et 2000, puis vice-président en 2001, 2002 et 2004.

Biographie[modifier]

Docteur en droit, sa thèse de droit de l'informatique soutenue à l'université Montpellier 1 en 1986, intitulée Décentralisation et systèmes experts : Applications d'urbanisme communal[2], est une recherche d'épistémologie juridique et un essai d'utilisation de cette technique d'intelligence artificielle en démontrant les limites.

Il intègre l'École nationale de la magistrature en 1986. Ses différents articles qui traitent de la justice insistent sur ce qu'il considère être la décadence de l'État de droit et le rétrécissement des libertés publiques en France entre 1995 et 2009.

Sur la politique de répression des toxicomanes, il critique vivement la MILDT qui selon lui « empêcherait l'émergence d'un véritable débat et le retour des expériences innovantes de terrain »[3].

Publications[modifier]

  • 2001 : La Machine à punir : pratiques et discours sécuritaires, codirection avec Laurent Bonelli, éd. L'Esprit frappeur, 292 p. (ISBN 2-84405-152-9), rééd. 2004 (ISBN 2-84405-211-8)
  • 2007 : La Décadence sécuritaire, avec Ulrich Schalchli, éd. La Fabrique, 105 p. (ISBN 978-2-913372-65-8) (chap. V. [lire en ligne])
  • 2010 : Les mauvais jours finiront, 40 ans de combats pour la justice et les libertés coordination du livre pour les 40 ans du Syndicat de la magistrature. La Fabrique éditeur avril 2010
  • 2011 : Contre l'arbitraire du pouvoir, 12 propositions ouvrage collectif La Fabrique éditions février 2012

Notes et références[modifier]

  1. notice BnF no FRBNF12286008
  2. Catalogue - Gestion : informatique et mathématiques, sur le site de l'Atelier national de reproduction des thèses.
  3. Gilles Sainati, « Fouilles dans les établissements scolaires, images d'un échec de la lutte contre la toxicomanie », sur Mediapart, 30 décembre 2008.

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur de script : le module « Bases recherche » n’existe pas.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Droit français Droit français : Secrétaire rédacteur à l'Assemblée nationale, Tribunal de grande instance de Dijon, Association française de droit de l'urbanisme, Jean-Marie Huet, Thomas Hollande, Tribunal de grande instance de Strasbourg, Jean Paul Lacave-Laplagne-Barris


Cet Article wiki "Gilles Sainati" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Gilles Sainati.