Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Brigitte Raynaud

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Demander une suppression de contenu

Demander une suppression de contenuErreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Brigitte Raynaud, née à Evreux le , est une magistrate française.

Parcours professionnel[modifier]

Elle a débuté sa carrière de magistrat comme substitut du procureur de la République à Metz en 1987, en charge de la chambre commerciale du tribunal de grande instance et des procédures en droit pénal des affaires[réf. nécessaire]. Nommée substitut du procureur de la République à Paris en 1993, elle rejoint, la même année, le Ministère de la Défense comme juge d’instruction au tribunal aux armées de Paris[réf. nécessaire]. Elle a instruit des affaires impliquant les militaires français en dehors du territoire de la République, en qualité d’auteurs ou de victimes d’infractions pénales. Elle a instruit l'affaire du génocide commis contre les tutsis, pour complicité de crimes contre l’humanité et complicité de génocide[1],[2]. Elle est allée en mission à Kigali dans ce cadre. Elle a également instruit l’affaire dite du « bombardement de Bouaké » en Côte d’Ivoire, commis en novembre 2014 et ayant causé la mort de neuf soldats français et de nombreux blessés au sein des troupes françaises[3]. Dans le même temps, elle a aussi instruit une autre affaire criminelle dite affaire Mahé, en Côte d’Ivoire également[4].

En mars 2006, elle devient administrateur civil hors classe au Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du développement Durable et de l’Aménagement du Territoire. Elle prend le titre de Chef du département de la prévention de la délinquance et de la citoyenneté au Secrétariat Général du Comité Interministériel des Villes (ex-Délégation Interministérielle à la Ville)[réf. nécessaire].

De mars 2010 à mars 2014, Brigitte Raynaud occupe le poste de Secrétaire générale du Conseil National des Villes, instance consultative de 55 membres présidée par le Premier ministre, ayant pour mission d’émettre des avis et recommandations sur la politique de la ville et les réformes en faveur des banlieues[réf. nécessaire].

Brigitte Raynaud a été nommée Premier vice-procureur au Tribunal de Grande Instance de Paris le 1er mars 2014, au pôle financier et commercial, en charge des procédures collectives auprès du tribunal de commerce de Paris et du suivi du droit pénal des affaires financières[5].

Au 1er juillet 2016, elle a pris les fonctions de Directrice générale des services du Conseil départemental des Ardennes[6].

Au 1er juillet 2019, elle est nommée substitut général au parquet général de la Cour d’Appel de Paris, au service central des politiques judiciaires et de l'action publique de proximité qui a pour fonction d’assister la procureure générale dans sa mission de bonne application de la loi, d’animation et de coordination des politiques judiciaires sur l’ensemble du ressort judiciaire couvrant neuf tribunaux judiciaires, en assurant l’interface avec la chancellerie[7].

Notes et références[modifier]

  1. « RFI - France – Rwanda - Information judiciaire pour complicité de génocide », sur www1.rfi.fr (consulté le 20 mai 2020)
  2. Christophe Ayad, « L'improbable procès des soldats de Turquoise au Rwanda », sur Libération.fr, (consulté le 20 mai 2020)
  3. « Bouaké : la juge relance l'enquête au Togo », sur Libération.fr, (consulté le 20 mai 2020)
  4. Renaud Lecadre, « Affaire Poncet : la prison évitée in extremis », sur Libération.fr, (consulté le 20 mai 2020)
  5. Décret du 11 décembre 2013 portant nomination (magistrature) (lire en ligne)
  6. « Brigitte Raynaud a pris ses fonctions de Directeur Général des Services Départementaux », sur Conseil Départemental des Ardennes (consulté le 20 mai 2020)
  7. Décret du 4 juillet 2019 portant nomination (magistrature) (lire en ligne)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Droit droit : Robert Kolb, Liste de personnalités ayant exercé la profession d'avocat, Francesco Rubino, Hedi Chouchane, Institut national des formations notariales site d'Angers, Affaire Benjamin Griveaux, Loi modifiant le Code du travail


Cet Article wiki "Brigitte Raynaud" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Brigitte Raynaud.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.