Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


François Lacq

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Demander une suppression de contenu

Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

François Lacq, né à Nay en 1892 et mort en 1973 au même endroit, est un skieur français, exerçant la profession de médecin. Il est président de la Fédération française de ski de 1930 à 1937.


Biographie[modifier]

Études[modifier]

Son père, est originaire de Ferrières. Il fait donc ses études, dans un premier temps, à Lestelle-Bétharram puis à Bayonne au lycée Saint-Louis-de-Gonzague[1]. Cet institut est alors dirigé par un de ses oncles prêtres[1]. La médecine l'intéresse, il part donc à Bordeaux pour entreprendre ses études où en parallèle dans le B.E.C (Bordeaux étudiants club) il pratique le rugby à XV et la natation[2].

Rugby[modifier]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (mars 2019)
Motif avancé : En quoi cette rencontre est encyclopédique : rencontre banale entre 2 clubs de villes ou villages

Le match qui restera ancré dans les mémoires est celui du à quinze heures. Son équipe, le N.E.C de Coarraze rencontre sur le « champ Tournier » l'équipe des Papillons de Pontacq devant une nombreuse assemblée. Le N.E.C compte dans ses rangs plusieurs joueurs, qui, étudiant à Bordeaux, opèrent dans la deuxième équipe du Bordeaux-Etudiant-Club : Begarie, Chassaing, Garrigue, Gilbert et François Lacq. La match se termine sur une égalité de cinq à cinq. Lacq participe à ce score en transformant un essai. Demi-d'ouverture, il fait preuve d'une adresse et d'une pénétration incroyable. Son plus grand défaut a été de ne pas avoir eu confiance en ses trois-quarts et de pousser trop loin son action personnelle. Depuis ce match, l'équipe de Coarraze n'a cessé de monter les échelons et de se défendre très courageusement. François Lacq et quelques-uns de ses camarades, comme le talonneur Feez et le demi de mêlée Lassus sont félicités de nombreuses fois pour leur jeu brillant. Il est alors interrompu dans ces exploit par la Première Guerre mondiale.

Guerre et après guerre[modifier]

Il est mobilisé d’ à . François Lacq est aussi talentueux dans ce milieu que dans toutes les choses qu'il entreprend puisqu'il est décoré de la Croix de guerre et deviendra plus tard Chevalier de la Légion d'honneur. Suite à cela, il présente sa thèse sur le réflexe oculo-cardiaque en 1920 et s'associe avec son père Flavien Lacq après son installation à Nay. À la fin de sa carrière il aura pratiqué plus de cinq mille accouchements dans la région en tant que médecin accoucheur. Il fonde une famille, se marie en 1925 et aura cinq enfants.

Son investissement dans le sport[modifier]

Déçu de ne pas avoir pu aller plus loin avec son équipe la N.E.C il se consacre au sport dans sa ville. Dans une premier temps, il s'intéresse à l'escalade qu'il pratique jusqu'en 1930 mais il n'oublie pas son passé et préside un moment le club de rugby de Caorraze.

Ski[modifier]

Il développe sa passion pour le ski est devient un grand sportif en cumulant de 1921 à 1930 les titres de champion des Pyrénées de ski. Il fait de nombreuses ascensions de sommets pyrénéens, dont quelques premières comme la Petit Aiguille avec Joseph Noudé, le . Puis il réalise la troisième ascension de la Grande aiguille d'Ansabère en 1927[3]. La même année il est nommé membre actif en adhérent au groupe des jeunes (G.P.S) d'Arlaud en 1924.

Liste des références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 « François Lacq, docteur et sportif », sur www.villedenay.fr (consulté le 28 mars 2019).
  2. « François Lacq », sur aiguillesdansabere.free.fr (consulté le 28 mars 2019).
  3. « Les précurseurs du ski dans les Pyrenees », sur eau-dans-les-pyrenees.pireneas.fr (consulté le 28 mars 2019).

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Ski ski : Emily Nishikawa, Ski féminin


Cet Article wiki "François Lacq" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:François Lacq.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.