Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Christian Kozar

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Christian Kozar, né le à Poids-de-Fiole (France) et mort le (à 75 ans) à Neuilly-sur-Seine, est un dirigeant d'entreprise français.

Biographie[modifier]

Origines familiales et formations[modifier]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2021)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Christian Kozar est le fils de Antoine Kozar [1] Autrichien né à dobrepolje (Podgora) le 10 décembre 1916, dans ce qui deviendra plus tard la Slovénie, et de Colette Verguet. Il est l'aîné des 6 enfants et effectue ses études à Nogna (Jura), puis en 1954 en sixième à l'école des enfants de troupe d’Autun (Saône-et-Loire)[2] AET[3].

En 1961, Christian Kozar est engagé volontaire à École militaire de Strasbourg pour intégrer les commandos Marcel Bigeard. Les accords d'Evian signés, une orientation au sein de l'armée suivra. Diplômé de l’école supérieure de l’armée de terre, officier de l’armée de terre pendant 20 ans, il commandera le 60E RI de Lons-le-Saunier.

Carrière[modifier]

De 1982 à 1985, il est chargé de mission auprès du Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie et est détaché auprès du ministère de l'Intérieur. En 1985, il est nommé commissaire délégué de la République (sous-préfet) pour la région des Iles Loyautés en Nouvelle Calédonie.

Le , il est nommé Magistrat conseiller au Tribunal administratif puis affecté le au Tribunal administratif de Clermont Ferrand.

Le , il est nommé Chef de bataillon.

Le , il est appelé pour participer comme négociateur à la mission du dialogue en Nouvelle Calédonie [4],[5],[6] Les_Médiateurs_du_Pacifique [7], puis sera affecté comme conseiller technique auprès du ministre des Dom Tom Louis Le Pensec.

Le , il devient chargé de mission auprès du Préfet des Yvelines, premier sous-préfet en France chargé de la Ville auprès de la "Vallée de la Seine".

Le , il devient directeur de cabinet du PDG de la RATP et directeur du département "environnement et sécurité" auprès de Christian Blanc, la RATP est alors confrontée à une situation de grève sans précédent. Christian Kozar participera au sein de la Ratp à la création du Pôle Environnement et Sécurité avec la création du GIPR qui deviendra le GPSR et la mise en place de système de sécurisation des réseaux, création du système de géolocalisation des équipes SIEL et Siel[8],[9],[10].

En 1993, il est directeur de cabinet du PDG d'Air France Christian Blanc, puis directeur général de la division intercontinentale d'Air France, directeur des escales de Paris et créateur du Hub d'Air France qu'il mettra en place avec le yield management[11],[12][réf. insuffisante].

Il est ensuite directeur général de Canal+ Pologne puis Belgique jusqu'en 2002[13],[14]

Le , il devient directeur général de Numéricable (filiale de Canal plus) puis Directeur Général Canal plus Pologne et Belgique jusqu'en 2002[15],[16],[17],[18],[19].

En 2002 il rejoint le groupe La Poste comme directeur adjoint auprès du PDG Jean-Paul Bailly et directeur général du courrier[20],[21],[22] permetytra et négociera un . Il est Directeur de la Poste Grand Public et du Développement Territorial qui deviendra ensuite l'Enseigne puis le Réseau[23],[24].

Le , il crée son entreprise de conseil pour dirigeant AGK Conseil. "État, action public et service publics" État 2025[25],[26].

Il est impliqué au sein du Forum annuel postal Africain[27].

Distinctions[modifier]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2021)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Chevalier de l'ordre national du Mérite en 1989
  • Chevalier puis Officier de la Légion d'honneur en 1994 puis en 2003

Bibliographie[modifier]

  • Christian Kozar et Christophe Faurie, Le Manifeste du leader : se préparer au changement,

Références[modifier]

  1. « Généalogie de Antoine KOZAR », sur Geneanet (consulté le 17 janvier 2021)
  2. « Nogna - Nécrologie. Adieu à Christian Kozar », sur www.leprogres.fr (consulté le 11 janvier 2021).
  3. Association AET, AET Magazine, Autun,
  4. « Mission du dialogue », Vidéo,‎ , http://www.michelrocard.org/app/photopro.sk/rocard/detail?d
  5. « Drame d'ouvéa », Ouest France,‎ , https://www.ouest-france.fr/normandie/temoignage-l-ancien-patron-du-gign-n-pas-digere-le-drame-d-ouvea-6012913
  6. Christian Blanc, La force des racines kanaks, paris, odilejacob, , p. 35, 146, 205 et autres pages
  7. « La Nouvelle-Calédonie sur les tracaes des médiateurs », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 1er mars 2020)
  8. « Graffiti illégal : cette nuit où des tagueurs ont ravagé la station Louvre-Rivoli », sur Télérama.fr (consulté le 1er mars 2020)
  9. « RATP mouvement », les Echos,‎ , https://www.lesechos.fr/1991/02/ratp-mouvements-940924
  10. « RATP Mouvements », sur Les Echos, (consulté le 1er mars 2020)
  11. JT Info Air France
  12. « Lumni | Enseignement - La station de métro Louvre est recouverte de tags », sur Lumni | Enseignement (consulté le 1er mars 2020)
  13. http://www.strategies.fr/guides-annuaires/nominations/r58066W/christian-kozar-directeur-general-de-canal-polska.html
  14. https://www.lesechos.fr/1998/09/christian-kozar-799328
  15. « Nominations », Stratégies,‎ (lire en ligne)
  16. (pl) « CHRISTIAN KOZAR DYREKTOREM GENERALNYM CANAL+ POLSKA I CYFRA+ », sur tv.pl.canalplus.com (consulté le 1er mars 2020)
  17. « Guide des agences », sur Stratégies (consulté le 1er mars 2020)
  18. « Christian Kozar, directeur général de Canal+ Polska », sur Stratégies, (consulté le 1er mars 2020)
  19. « Christian Kozar », sur Les Echos, (consulté le 1er mars 2020)
  20. « Georges Lefebvre, Marc-André Feffer, Christian Kozar, Nicolas Routier », Les Échos, no 19071 du 13 janvier 2004
  21. « Nomination », les Echos,‎
  22. https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/les-reseaux-de-jean-paul-bailly_1453200.html
  23. « Christian Kozar, directeur général de La Poste Grand Public et du développement territorial », sur www.20minutes.fr (consulté le 1er mars 2020)
  24. Francès, Le marketing direct multi-canal : Prospecter, fidéliser et reconquérir le client (Fonctions de l'Entreprise), Tapa Blanda,
  25. Gouvernement France, « France 2025 », Comité,‎ (lire en ligne)
  26. Chistian Kozar Christophe Faurie, « Le manifeste du leader », slideshare,‎ (lire en ligne)
  27. « Forum and House of Delegates Agenda », AORN Journal, vol. 105, no 2,‎ , p. 143 (ISSN 0001-2092, DOI 10.1016/j.aorn.2016.12.015, lire en ligne, consulté le 1er mars 2020)

Voir aussi[modifier]

Articles connexes[modifier]

  • Air France
  • Canal+ 1 (Pologne)
  • La Poste (entreprise française)

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur de script : la fonction « tout » n’existe pas.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Entreprises entreprises : Marc Dufour (homme politique), Nebopan, André Besnier, Le Conservateur (entreprise), Apache Aviation, Anthony Babkine, Ciralsa


Cet Article wiki "Christian Kozar" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Christian Kozar.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.