Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...

Centre de soir Denise-Massé

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher



Le Centre de soir Denise-Massé est un organisme communautaire en santé mentale de Montréal qui offre un accueil de soir et de fin de semaine dans un lieu à caractère informel et non-médical pour des personnes qui ne sont pas neurotypiques, qui vivent de la désorganisation sociale ou de l'instabilité résidentielle. Il a été fondé en 1989 et a été nommé en hommage posthume à Denise Massé, une infirmière psychiatrique qui a oeuvré dans le quartier Centre-Sud.

Mission et objectifs[modifier | modifier le wikicode]

Le Centre de soir Denise-Massé offre un accueil de soir et de fin de semaine pour des personnes vivant avec des problèmes de santé mentale, de désorganisation sociale ou d'instabilité résidentielle, permettant de créer un réseau d'appartenance et d'entraide tout en prévenant et en soulageant la détresse ainsi que l'isolement social.

Centre de soir Denise-Massé en juin 2017

L'objectif général de l'organisme est l'amélioration et le maintien de la qualité de vie de ses membres.

Les objectifs spécifiques de l'organisme se déclinent comme tels :

  • Briser l'isolement social en répondant à un besoin d'appartenance et de socialisation
  • Créer un milieu d'appartenance et d'identification propice à la réinsertion sociale
  • Soutenir l'acquisition, le développement ou le maintien d'habiletés sociales
  • Favoriser la conscience des habiletés individuelles de chacune et chacun en encourageant la prise de responsabilités et la prise de pouvoir individuelle
  • Sensibiliser la population à une image positive et diversifiée de la santé mentale dans la communauté environnante et au Centre.

Philosophie[modifier | modifier le wikicode]

L'organisme met de l'avant des valeurs comme l'esprit de communauté (par exemple via un code de vie), l'acceptation mutuelle et le respect des différences. La démocratisation des prises de décision et la prise de parole des membres sont encouragées, notamment au sein des espaces suivants : les assemblées générales annuelles, les conseils d'administration, les réunions mensuelles, les réunions d'activités, les rencontres participatives (comme les rencontres participatives de la cantine, les rencontres participatives des balises d'activités), les comités permanents et ponctuels ainsi que les Cafés Vie de groupe.

Accueil de soir[modifier | modifier le wikicode]

Souhaitant s'inspirer de l'approche alternative en santé mentale, le Centre de soir Denise-Massé accueille les personnes qui le fréquente dans leur globalité et sans égard à leur diagnostic.

Les personnes qui côtoient le Centre peuvent compter sur le soutien d'une équipe d'intervention sur place qui reçoit les membres individuellement ou en groupe.

Le Centre se démarque par ses heures d'ouverture en soirée tant en semaine que les fins de semaine — du mercredi au dimanche de 17h à 22h[1]. L'arrivée et le départ de chaque personne se fait de manière libre et sur une base volontaire.

Portes d'entrée du Centre de soir Denise-Massé

Lieux[modifier | modifier le wikicode]

Salle principale

Les locaux sont divisés en plusieurs espaces, afin de répondre au plus de besoins possible :

  • La salle principale
  • La cuisine — qui permet le partage de repas conviviaux
  • Un local informatique avec un accès Internet
  • Une salle de visionnement
  • Une salle d'activités
  • Les bureaux du journal Vision du Centre
  • Des bureaux de rencontre
  • Une terrasse extérieure.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Le Centre de soir Denise-Massé ouvre ses portes pour la première fois le 4 novembre 1989 sous l'initiative de l'organisme promoteur de projets en santé mentale Communauté et santé mentale (COSAME). Sa fondation résulte d'une réflexion des membres de COSAME, des organismes et des intervenants du quartier Centre-Sud sur les besoins particuliers des personnes ayant des problèmes chroniques de santé mentale dans le contexte particulier du mouvement de désinstitutionnalisation au Québec[2],[3],[4].

En 1989, l'organisme est situé dans un petit local au troisième étage d'un bâtiment sur la rue Beaudry et reçoit entre 7 et 8 personnes 2 soirs par semaine (le samedi et le dimanche).

En 1990, le Centre de soir devient incorporé en organisme de charité.

En 1991 est créée par André Denis l'œuvre qui est devenue le logo du Centre de soir Denise-Massé en 1996. Au cours de l'année, le Centre commence à accueillir des personnes le vendredi soir. Vers la fin de 1991, c'est un accueil de 5 soirs par semaine que l'organisme offre (mercredi au dimanche soir).

En 1993, l'organisme est récipiendaire du prix de développement de la Fondation des maladies mentales.

En 1994, une première édition du journal Vision du Centre est publiée.

Le 9 décembre 1996, l'organisme déménage au coin des rues Amherst et Robin.

En 1997, le Centre de soir Denise-Massé aide à la mise sur pied du Suivi communautaire Le Fil.

En 1998, l'organisme, en collaboration avec le centre de jour St-James et la Maison des Amis du Plateau Mont-Royal, fait une sortie publique pour dénoncer le désengagement et le désinvestissement de la Ville de Montréal envers les populations vulnérables, les personnes sans domicile fixe ou vivant de la désorganisation sociale et les personnes vivant des problèmes de santé mentale[5].

En 2000, le Centre de soir Denise-Massé connaît une fréquentation d'environ 80 personnes par soir.

En 2002, l'organisme achète la bâtisse au 1713 rue Amherst.

En 2005 sont inaugurés les locaux de l'étage Jacqueline-Massé.

En 2016 a lieu la première participation des membres et de l'équipe du Centre de soir Denise-Massé à la marche annuelle Montréal marche pour la santé mentale qui vise à sensibiliser la population aux enjeux et aux préjugés discriminatoires envers les personnes vivant avec une maladie mentale et les personnes qui leur viennent en soutien.

Denise Massé[modifier | modifier le wikicode]

Denise Massé a œuvré pendant 25 ans comme infirmière psychiatrique, dont de nombreuses années à l'hôpital Saint-Luc. Elle était connue et appréciée de ses patientes et de ses patients, ainsi que du réseau des ressources pour les personnes souffrant de problèmes de santé mentale. On lui reconnaissait son engagement social et communautaire, son implication généreuse, sa chaleur et son dévouement. Elle est décédée à 51 ans des suites d'un cancer.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Centre de soir Denise-Massé - Horaires », sur arrondissement.com (consulté le 5 juillet 2017)
  2. Marie-Paule Labrecque-Marceau, « La coordination des plans de services », Santé mentale au Québec, XII, I,‎ , p. 108-116. (ISSN 0383-6320)
  3. Santé mentale au Québec - Dossier : Aspects de la désinstitutionnalisation, Montréal, Communauté et Santé Mentale (COSAME) Inc., , 185 p. (ISSN 0383-6320)
  4. Association canadienne pour la Santé mentale - Filiale de Montréal, Hébergement et santé mentale : entre l'hôpital et la rue (Actes du colloque), Montréal, Association canadienne pour la santé mentale - Filiale de Montréal, , 64 p. (ISBN 2-9803257-0-8)
  5. Lilianne Lacroix, « Montréal retire son aide à 3 centres pour sans-abri », La Presse, Montréal,‎ , p. A6 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


    Thème(s) :
  • Portail de Montréal Portail de Montréal
  • Portail de la psychologie Portail de la psychologie

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 154 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Montréal : Michel Leblanc (économiste), Le Théâtre de Quartier, Le Grand Déblocage, NEUF Architectes, École de la Montagne Rouge, Conseil jeunesse de Montréal, Jazz Confidences : 30 ans de festival à Montréal

Autres articles du thème psychologie : Bibliographie en programmation neuro-linguistique, Syndrome du scotchage, Méthode fonctionnelle de construction des tests en psychologie, Technique de syncronie, Jean Charmoille, Psychologie & Critique Sociale, Thought-terminating cliché


Cet Article wiki "Centre de soir Denise-Massé" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou sa sous page Centre de soir Denise-Massé/edithistory.