Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Alain Girard (journaliste)

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Demander une suppression de contenu


Alain Girard est un journaliste français ayant notamment travaillé pour l’hebdomadaire La République de Seine-et-Marne et le quotidien Ouest-France. Adhérent du Syndicat national des journalistes (SNJ) à partir de 1978, il en a été le premier secrétaire général de 2005 à 2011.

Biographie[modifier]

Alain Girard est né le à Héricy (Seine-et-Marne). Après avoir suivi des études en mathématiques appliquées à l’Université Paris VI, il est venu au journalisme par le biais de la photographie. D’abord correspondant de l’hebdomadaire régional La République de Seine-et-Marne, à Melun, il débute comme journaliste professionnel le 1er septembre 1977, au sein de ce même journal. Il suit alors une formation par alternance de deux ans au CFPJ (Centre de formation et de perfectionnement des journalistes). Dans le même temps, il prend sa carte au Syndicat national des journalistes.

En 1983, il rejoint la rédaction du premier quotidien français, Ouest-France, d’abord comme secrétaire d’édition au siège, puis reporter à la rédaction départementale de Rennes de 1986 à1995, Lamballe de 1995 à 2000, et enfin Saint-Nazaire jusqu’à son départ à la retraite en  février 2012. En 1988, avec Vianney Chaudemanche, il relance à Ouest-France la section SNJ qui était en sommeil depuis trois ans. Il est délégué syndical SNJ de 1988 à 2012, et fait plusieurs mandats au Comité national, puis au Bureau national du syndicat.

En octobre 2005, il en est élu premier secrétaire général[1] et s’attèle à la modernisation de l’organisation, tant sur le plan du fonctionnement interne que de la communication. Au nom du SNJ, il siège aux États généraux de la presse écrite, organisés en 2008 par la Présidence de la République ; il y défend notamment le dossier des droits d’auteur[2] et dépose plusieurs motions dont une sur la formation des journalistes[3]. C’est également sous son mandat qu’est actualisée la charte de déontologie des journalistes[4], originaire de 1918 et dont la précédente version datait de 1938.

Du fait de son départ proche à la retraite, Alain Girard quitte la tête du SNJ en octobre 2011, tout en restant un militant actif. D’octobre 2011 à octobre 2013, il est encore trésorier national adjoint, puis membre du Comité national jusqu’en octobre 2015. Il constitue, avec Yannick Dedieu et Martine Doriac, la délégation qui négocie au nom du SNJ l’amélioration du régime de prévoyance et la mise en place d’une complémentaire santé pour les journalistes rémunérés à la pige. L’accord de branche[5] du 24 septembre 2015 qui en résulte porte sa signature.

Notes et références[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Journalisme journalisme ET Syndicalisme syndicalisme : Joseph Coppé

Autres articles du thème Journalisme journalisme : Laure-Anne Berrou, Charlotte Gabas, Timothée de Rauglaudre, Paul Gasnier, Cengiz Er, Louis Bretonnière, Jean-Michel Hennebert

Autres articles du thème Syndicalisme syndicalisme : Pierre Antonini (syndicaliste), Syndicat professionnel d'études, de conseil, d'ingéniérie, d'informatique et de services, Union syndicale des agents des corps de chancellerie, Étudiants FGTB, Syndicat national unifié des personnels des forêts et de l'espace naturel, FO-magistrats, SUD Michelin


Cet Article wiki "Alain Girard (journaliste)" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Alain Girard (journaliste).


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.