Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Syndicat unitaire et pluraliste du personnel

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Demander une suppression de contenu

Syndicat unitaire et pluraliste du personnel
Cadre
Zone d’influence Drapeau de la France France
Fondation
Fondation Janvier 1993
Identité
Siège Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Membres Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web www.supper.org


Le Syndicat unitaire et pluraliste du personnel (SUPPER) est un syndicat français des personnels notamment du Groupe Thales mais aussi d'autres entreprises ayant une activité proche tel que Sextant ou Alcatel.

Depuis janvier 1998, il est membre de l'Union syndicale Solidaires.

Historique[modifier]

SUPPer est né, en janvier 1993, d'une scission de la CFDT de Thomson-CSF à Malakoff[1] Une section est ouverte cette même année à Massy.

Par la suite le SUPPer créé des sections un peu partout en France et s'implante à :

  • 1994 : Moirans sous le nom de Trait d’Union
  • 1997 : Pessac, Velizy-Villacoublay et Meudon
  • 1998 : Fleury les Aubrais et Bagneux. Les syndicats Trait d’Union et Syndicat Autonome des Travailleurs de Marcq adhèrent au SUPPer.
  • 2000 : Premier délégué syndical SUPPer à Sextant.
  • 2001 : Guyancourt
  • 2002 : Le SATM de Lambersart se transforme en SUPPer
  • 2005 : Brest, Limours et Conflans-Sainte-Honorine
  • 2007 : Bagneux (ATM)
  • 2008 : Ymare

Élections et représentativité[modifier]

  • 1998 : lors des élections aux Conseils d’Administration de Thomson-CSF, SUPPer obtient 14 % des voix tant dans le collège non cadre que cadre et devient 3e organisation dans chaque collège[1].
  • 2004 : lors des élections des administrateurs salariés du Groupe Thalès, SUPPer obtient 15 % des voix tant dans le collège non cadre et 10,5 % dans le collège cadre et reste 3e organisation dans chaque collège. Il est représentatif dans certaines branches du Groupe Thalès mais pas pour l'ensemble du groupe[2].
  • 2010 : lors des élections des administrateurs salariés du Groupe Thalès, SUPPer obtient ....
après les élections qui auront lieu en novembre 2010

Revendication[modifier]

  • augmentation générale de 135€ par mois
  • égalité salariale entre hommes et femmes
  • diminution des écarts salariaux au sein du groupe (par des hausses de salaires et non des baisses)
  • prise en charge des frais de transport

Notes et références[modifier]


Liens internes[modifier]

Lien externe[modifier]



Autres articles de l'univers Union syndicale Solidaires : SUD INSEE, SUD Banques, SPASMET Solidaires, Solidaires Assurances, SUD Centres d'appels, Syndicat national autonome de la banque de France Solidaires, SUD Peugeot Citroen, SUD Culture Solidaires, Solidaires Douanes, SUD Aérien, SUD Chimie pharma, SUD Santé-Sociaux, SUD Emploi, SUD-Solidaires Route, SUD Recherche EPST, SUD Travail - Affaires sociales, SUD Caisse d'épargne, SUD VPC, Solidaires Justice, Syndicat national unifié des personnels des forêts et de l'espace naturel, Solidaires concurrence, consommation, répression des fraudes et service commun des laboratoires, SUD CDC, SUD Michelin, SUD Protection Sociale, Solidaires à l'industrie et au développement durable

  • Portail du syndicalisme Portail du syndicalisme

Cet Article wiki "Syndicat unitaire et pluraliste du personnel" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.