Patrice Sartre

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher



Officier général francais 2 etoiles.svg Patrice Sartre
Naissance 4 novembre 1947
Marseille, France
Origine Drapeau de la France France
Arme Troupes de marine
Grade Général de brigade
Commandement RICM
Chef d'état-major des forces françaises à Djibouti
Conflits ex-Yougoslavie
République centrafricaine
République démocratique du Congo
Rwanda
Distinctions Legion Honneur Commandeur ribbon.svgCommandeur de la Légion d'honneur
Ruban de l'Ordre national du mérite (france).PNGChevalier de l'ordre national du Mérite

Patrice Sartre, né le , est général de brigade (2s) de l'armée de terre française. Saint-Cyrien, issu des Troupes de Marine, spécialité cavalerie légère blindée, sa carrière a alterné affectations en unité de combat dans diverses opérations, en état-major, en cabinet, en ambassade et dans les services du Premier ministre.

Biographie[modifier]

Inscrit en cachette[réf. nécessaire] au concours d'entrée à Saint-Cyr (option sciences) il y est reçu et intègre l'école en 1967 (promotion Gabriel Brunet de Sairigné).

Comme officier subalterne, il a servi en unité en France, au Niger, et en Allemagne.

Comme commandant d’un régiment blindé des troupes de marine, il a pris part à différentes opérations de paix : ex-Yougoslavie, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda[1]. Il a été chef d’état major des Forces françaises à Djibouti (FFDj), plate-forme des opérations aux Comores et dans les Îles Hanish (sur demande du SG/ONU).

Patrice Sartre a été chargé des affaires africaines à la Délégation des Affaires stratégiques du Ministère de la Défense puis chef de la mission militaire française auprès du Conseil de Sécurité des Nations unies. Il a enfin été conseiller Défense du Secrétaire général de la Défense Nationale (SGDN), chargé des questions d’antiterrorisme et de maintien de la paix puis conseiller de défense du ministère des Affaires étrangères de 2007 à 2010[2].

Nommé général de brigade le , il quitte le service dix mois après pour la société Sagem, devenue ensuite Safran Defense & Security, qu'il quitte fin 2015. Il se spécialise alors dans la conformité des entreprises à l'exportation de produits stratégiques.

Décorations[modifier]

Legion Honneur Commandeur ribbon.svg Commandeur de la Légion d'Honneur
Ruban de l'Ordre national du mérite (france).PNG Chevalier de l'Ordre national du Mérite
Croix de la Valeur militaire avec palme et étoile

Références[modifier]

  1. « La France, le Rwanda et le génocide des Tutsi (1990-1994) - Rapport remis au Président de la République », sur Vie publique.fr (consulté le 30 mars 2021)
  2. (en) Patrice Sartre, « Making UN Peacekeeping More Robust: Protecting the Mission, Persuading the Actors », International Peace Institute,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Histoire militaire histoire militaire ET Armée française Armée française : Élie Joseph Verrier, Jean-Louis Mourrut

Autres articles du thème Histoire militaire histoire militaire : Mohammed El Hassouni, AL fajer L-10, Henry Marie Auguste Boyer de Bouillane, Raymond Rullier, Étienne Renard, Dalaise, Joseph-Marie-Edouard Potiron de Boisfleury

Autres articles du thème Armée française Armée française : Liste de généraux français du XXIe siècle, Jean Joseph Louis Leydet, Henri Goybet, Michel Thévenin, Association nationale des réserves de l'armée de terre, Edmond Bourgeois, Jacques Guillemin de Monplanet


Cet Article wiki "Patrice Sartre" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Patrice Sartre.