Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Patrice Mortier

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Patrice Mortier, né en 1962 à Bourg-en-Bresse dans l'Ain, est un artiste peintre contemporain français. Il vit et travaille en Saône-et-Loire et à Lyon. Il a étudié l’art à la Krabbesholm Højskole (en) au Danemark. Sa peinture figurative est marquée par l'utilisation de la photographie et des images numériques issues de webcams dès les années 1990.

Biographie[modifier]

Patrice Mortier naît en 1962 à Bourg-en-Bresse[1]. À 17 ans, il rencontre Paul Rebeyrolle en Côte-d'Or qui lui fait découvrir la peinture.

En 1982, il part au Danemark et étudie l'art à la Krabbesholm Højskole (en) de Skive. À son retour, il s’installe à Lyon en 1987. De 1990 à 2000, il occupe un vaste atelier dans la cité des artistes au Fort du Bruissin[2] à Francheville (agglomération lyonnaise).

En 1993, le Musée de Barcelonnette lui propose sa première exposition personnelle "Paysage architectonique" (avec le soutien de la DRAC PACA).

Vers le milieu des années 1990, il s'approprie les techniques liées à Internet et aux nouveaux logiciels de création d'image qu' il intègre dans l’élaboration de ses peintures. Il travaille avec des captures d’écrans d’après des images filmées, télévisuelles et issues du Net. En 1994, il réalise une série de 14 peintures tels des écrans lisses et brillants, intitulée "Sortie d’atelier". Cette série sera exposée au MAMAC à Nice, au salon de Montrouge, puis à la Triennale d’art contemporain de Sofia en Bulgarie.

En 1996, il est invité au Symposium de la Nouvelle Peinture[3],[4] au Canada avec Pierre Faucher et une dizaine d’artistes de toutes nationalités. Lors de sa résidence, il réalise une série de 12 peintures qui seront acquises par le Musée d’Art Contemporain de Baie Saint Paul.

Cette même année, il se rend à New York. Il se déplace essentiellement en taxi et découvre les caméras embarquées et par la suite, la restitution de leurs images sur le Net. Celles-ci deviendront pour lui une source d’inspiration déterminante qui orientera son travail vers une importante production de paysages urbains issue de webcam qui restent aujourd’hui encore, emblématiques de son œuvre. Selon plusieurs critiques, "il passe pour être l’un des précurseurs de la peinture à partir d’images numériques"[5],,[6].

En 1997, il participe à l’exposition « Portes ouvertes » au Musée d’Art Contemporain de Lyon lors du G7. Cette année marque le début de sa collaboration avec la Galerie Houg lors d'une exposition avec Stéphane Braconnier. Celle-ci lui organise ensuite une dizaine d’expositions et le présente sur diverses foires d’art contemporain (FIAC , One man show en 2001 (Paris) ; ARCO (Madrid) ; Artissima (Turin) ; Balelatina (Basel) ; ART FAIR Rotterdam ; Drawing Now Art Fair (Paris) ; Art Paris …qui lui confèrent une notoriété nationale[7],,[8],[9],,.

Progressivement, , il crée un langage et un registre formels dont les sujets s’inspirent directement de la vie quotidienne et de l’actualité, faisant référence aux webcams et aux caméras de surveillance alors en plein développement.

Fin des années 1990, le collectionneur d'art Paul Dini soutient régulièrement l’artiste et lui achète plusieurs œuvres issues de différentes séries. Celle-ci intégreront la collection[10] permanente du musée Paul Dini à Villefranche -sur -Saône entre 2001 et 2010.

Patrice Mortier a également réalisé plusieurs commandes d’œuvres monumentales, notamment un panorama installé dans le patio du Centre d'affaires Grand Compte du Crédit Agricole (Lyon) et dans l’espace d'accueil de l’Hôtel Ibis de Perrache (ex hôtel Terminus) à Lyon.

En 2000 et 2001, il est sélectionné pour participer à "L’art sur la place" un événement innovant piloté par la Biennale d’art contemporain de Lyon[11]. Accueilli pendant deux ans en résidence artistique dans un quartier de Vaulx-en-Velin, ce projet associant les habitants au processus créatif d’une œuvre inaugurera une démarche participative que l’artiste réactivera par la suite. Depuis 2011, il collabore régulièrement avec l’Association Hors Limites sur des projets d'arts participatifs auprès de divers publics, y compris des publics empêchés ou éloignés de l'offre culturelle.

Entre 2015 et 2018, il réalise une série de grands formats noir et blanc sur l’enfermement suite à une résidence dans un centre pénitencier.

En 2019, il entreprend un important travail pictural qu'il expose sous le titre de "Instantanés" à la Galerie Houg à Lyon[6].

Commandes[modifier]

  • École Normale Supérieure de Lyon (1% artistique finaliste).
  • Peinture murale, Quartier liberté à Chalon-sur-Saône.
  • Peinture numérique dans la cour intérieure du Centre d'affaire Grand Compte du Crédit Agricole à Lyon.
  • La devise de la république à Givry.
  • Installation éphémère monumentale sur l'ascenseur de l'Office du Tourisme du Grand Bornand.
  • Installation éphémère monumentale sur l’ascenseur du Parking de l'Hôtel de ville de Annecy.
  • Peinture numérique monumentale dans le gymnase du Centre de réadaptation de la Croix Rouge Française à Couches.
  • Peintures numériques monumentales dans l'espace d'accueil de l'Hôtel Ibis Perrache.

Expositions personnelles (sélection)[modifier]

  • 2019 Instantanés, Galerie Houg, Lyon, France
  • 2018 Histoire(s) d'enfermements, Tribunal de Grande Instance, Chalon sur Saône, France
  • 2017 Another world, Galerie B+, Lyon, France
  • 2016 Fort du Bruissin, Francheville, France
  • 2014  Webscope, Galerie Houg, Lyon, France
  • 2011 Galerie Roy Sfeir, Paris, France
  • 2011 Construire la ville, La galerie d’art contemporain, Talant, France
  • 2010 Zéropolis, Olivier Houg Galerie, Lyon, France
  • 2007 Favoris, Olivier Houg Galerie, Lyon, France
  • 2006 Galerie Arkos, Clermont-Ferrand, France
  • 2005 Art Image, Chalon sur Saône, France
  • Maison des expositions, Genas, France
  • 2004 La Visitation, Périgueux, France
  • 2003 La Halle, Lieu d’Art Contemporain, Pont en Royans, France
  • 1993 - 2003, Fort du Bruissin, Francheville, France
  • Hospices Généraux, Lille, France
  • 2002 Galerie Arkos, Clermont-Ferrand, France
  • 2001 Fiac 2001, Paris, France
  • Galerie Diastole-Systole, Verdun, France
  • Musée international de Romans-sur-Isère, Romans-sur-Isère, France
  • Olivier Houg Galerie, Lyon, France
  • 2000 Galerie Arkos, Clermont-Ferrand, France
  • 1999 Galerie Cottard-Olsson, Stockholm, Suède

Expositions collectives (sélection)[modifier]

  • 2019 Métropolitain Veduta, médiathèque de Francheville, France
  • 202432 kilomètres, Centre international de l’estampe URDLA, Villeurbanne, France[12]
  • 2017 Vagabondage,  Musée Paul Dini, Villefranche-sur-Saône, France
  • 2015, Biennale d'Issy, Musée de la carte à jouer, Issy les Moulineaux, France
  • 2014 Galerie Houg, Shown or to be shown, Lyon, France
  • 2012  Musée Paul Dini, Villefranche-sur-Saône, France
  • 2011  Galerie Favardin & de Verneuil, Paris, France
  • Centre international de l’estampe, URDLA, Villeurbanne, France
  • 2010  Art Paris, Grand Palais, Paris, France
  • 2009 Douanes papier, Olivier Houg Galerie, Lyon, France
  • Salon du dessin contemporain, Paris, France
  • 2008  Le Magasin CNAC/ Musée de Peinture, Grenoble, France
  • Drawing Now, Paris, France
  • 2007  Balelatina Art Fair, Basel, Suisse
  • Sovereign Art Fondation, Londres, Angleterre
  • ARCO, Madrid, Espagne
  • Quelle actualité ? Musée Paul Dini, Villefranche-sur-Saône, France
  • 2006  Olivier Houg Galerie, Lyon, France
  • 2005  Paysages et jardins, Musée Paul Dini, Villefranche-sur-Saône, France
  • Art 45 Galerie G. Verney Carron, Galerie O. Houg, Lyon, France
  • Vidéo Formes, Clermont-Ferrand, France
  • Acte 1, Thones, France
  • 2004  Centre d’Art Contemporain Louis Aragon, Oyonnax, France
  • Collection publique, Fort du Bruissin, Francheville, France
  • Tableaux différent, Braconnier/Mortier, Galerie O. Houg, Lyon, France
  • 2003  COURLY délégation parisienne, Paris, France
  • FIAC 2003, Paris, France
  • 2002  Galerie Arkos, Clermont-Ferrand, France
  • 2001  Artissima, Turin, Italie
  • Musée Paul Dini, Villefranche-sur-Saône, France
  • Connivence, l’Art sur la place, 6ème Biennale d’Art Contemporain, Lyon
  • Art fair Rotterdam, Nederland
  • 2000  Evénement O.V.(T).L.N., URDLA, Villeurbanne, France
  • L’Art sur la place, 5ème Biennale d’Art Contemporain, Lyon, France
  • Photo-Gravure, FNAC Bellecour, Lyon, France
  • Galerie Arkos, Clermont-Ferrand, France
  • URDLA, Villeurbanne, France
  • 1999 Espace d’Art Camille Lambert, Juvisy sur Orge, France
  • Musée d’Art Contemporain de Baie Saint Paul, Canada

Publications[modifier]

  • Instantanés, galerie Houg, Lyon, édition Blurb, 2019
  • Another World, galerie B+, texte de Danièle Perez, édition Blurb, 2017
  • Patrice Mortier, Hors Limites, textes de Cécile Fromont, Olivier Houg, édition Blurb, 2016
  • Zeropolis, Galerie Olivier Houg, 2010
  • Une histoire de la peinture à Lyon et en Rhône-Alpes depuis 1865, texte de Sylvie Carlier, Lucie Cognat, édition IAC, 2008
  • Regards croisés sur la peinture contemporaine en France, texte de Alain Rosenbach, édition du Riaux, Paris, 2007
  • The Sovereign European Art Prize, préface de Peter Blake, Londres, 2007
  • S. Carlier, M. Vergely & P. Banasiak, Entretien avec P. Mortier, Paysages et jardins, édition musée Paul Din, 2005[13]
  • L’art debout, un dérèglement nécessaire, préface de J.C. Lallias, Patrice Mortier, p. 109 à 113, édition CRDP de Bourgogne, 2004
  • Laurent Sauvage S., L’Usage de la toile, Catalogue de l’exposition CtrlS, Périgueux
  • Marie de Brugerolle, La fabrique du réel, édition . La Halle / Fort du Bruissin, Lyon, 2003
  • Levez les yeux, édition Odile Jacob multimédia, 2002
  • Les mars de l'art contemporain, Galerie Arkos, p. 2, édition les mars, Clermont Ferrand, 2002
  • Goy B., «Le choix d'un collectionneur,p 72 ; 79, édition Musée P. Dini, 2001
  • Hauviette Bethemont, Patrice Mortier, paysages urbains, édition Musée de Romans,2001
  • B. Gouttenoire., «Lyon, le paysage des peintres» p. 110 à 112, édition La Taillanderie, 2000
  • FIAC 2001, Patrice Mortier, galerie Olivier Houg, p. 154 à 157, édition Fiac, Paris
  • PHOTO-GRAVURE, la photo comme estampe ?, texte de Malek Abbou, p. 36 ; 86 ; 87, édition Urdla, 2000
  • Ghaddab K., Paysages-Urbains» Marie-Hélène Fabra, Patrice Mortier, Moo Chew Wong, édition Espace d’Art Contemporain de Juvisy sur Orge, 1999
  • Gabrielle N., Complicité 2, édition Ville de Poncin, 1999
  • Belle S., Portrait d’artiste, p. 238 édition Utopia, 1999
  • Houg O. & Mortier P. (entretien), Paysage, édition O. Houg, 1998
  • COLLECTIONS URBAINES - ART CONTEMPORAIN, Textes de J. Bonniel, M. Lambert, C. Peillod, édition SICAC, 1998
  • Couve J. «Peindre c’est faire demain», Mortier, édition Artrium, 1997[14]
  • Couve J., «Risquer l’inconnu ou l’autre multiplié» préf. O. Houg, Galerie O. Houg, 1997
  • Lammerich Y., «Redessiner les frontières de la peinture», édition C. A. de Baie St Paul. Canada, 1996
  • Salon de Monrouge, MIDI PILE, préface de Yves Michaud, p. 154, édition salon de Montrouge, 1996
  • INTERNATIONAL TRIENNAL OF PAINTING, SOFIA 96, p. 109, édition Bulgarski houdozhnik, Bulgarie, 1996
  • Rémy L., Sortie d’atelier, galerie Evelyne Guichard, 1995
  • 14ème Biennale de l'umam, texte de Claude Fournet, p. 23, édition direction des musées de Nice, 1995
  • Homps, H., Patrice Mortier, Paysage architectonique, édition Musée de la vallée, Barcelonnette, 1993

Notes et références[modifier]

  1. Musée Paul Dini et Sylvie Carlier, « Patrice Mortier », dans La collection : une histoire de la peinture à Lyon et en Rhône-Alpes depuis 1865, , 187 p. (ISBN 9782916373096, lire en ligne), p. 150
  2. Hauviette Bethemont, « Un fort pour les artistes », Lyon Capital,‎ , p. 25
  3. Yvonne Lammerich, Symposium international de la nouvelle peinture au Canada, Baie St Paul, La vie des arts, (ISSN 0042-5435, lire en ligne)
  4. Pierre Paul Noreau, « La peinture comme mémoire », Le soleil - art visuel -,‎ (lire en ligne)
  5. Sandrine Peyre, « Zéropolis », sur www.paris-art.com (consulté le 21 mai 2020)
  6. 6,0 et 6,1 Olivier Houg, Instantanés, Lyon, Blurb, , 24 p. (ISBN 978-1-71-426218-2, lire en ligne)
  7. C.-H. C., « Et encore un peu plus de numérique », Le Monde Informatique n° 910,‎
  8. Jacques Moran, « Perspectives : Les jeunes créateurs à l'honneur », l'Humanité hebdo,‎
  9. Henri François Debailleux, « Fiac, la vidéo au premier plan », Libération,‎ , p. 37
  10. Musée Paul Dini et Sylvie Carlier, La collection: une histoire de la peinture à Lyon et en Rhône-Alpes depuis 1865, Musée Paul Dini, (ISBN 978-2-916373-09-6, lire en ligne)
  11. Virginie Millot, Faire "oeuvre collective" aux frontières des mondes de l'art (Rapport de recherche), ARIESE Université lumière Lyon 2, , 225 p. (lire en ligne)
  12. Jerome Dupeyrat, « CRYSTAL MAZE VIII.BIS – CONFIDENCES POUR CONFIDENCES »
  13. S. Carlier, M. Vergely & P. Banasiak, « Paysages et jardins »
  14. Auditorium, Patrice Mortier, peintures : [exposition], Artrium-Auditorium de Lyon, 13 mars-11 avril 1997, Artrium, (lire en ligne)

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Art contemporain art contemporain ET Peinture peinture : Paris Tonkar magazine, Tschann, Jean-Michel Crapanzano, Jérôme Sorolla, Frob, Ellipse orange évidée par sept disques, Alainjuno

Autres articles du thème Art contemporain art contemporain : Alainjuno, Alain Pino Hernandez, Singapore Art Fair, Javier Jaén Benavides, Iaroslav Levtchenko, Peinture-peinture, Anne Le Moal

Autres articles du thème Peinture peinture : Franyó Aatoth, Kasam, Giovanni Nocentini, Maurice Izard, Aelita Andre, Rikke Kiil, Écoline


Cet Article wiki "Patrice Mortier" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Patrice Mortier.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.