Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Mustapha Akrim

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Mustapha Akrim (en arabe مصطفى أكريم) est un artiste plasticien marocain.

Biographie[modifier]

Mustapha Akrim est né en 1981[1] à Salé au Maroc[2]. Il étudie les beaux-arts à l'institut des beaux-arts de Tétouan[1], où il obtient son diplôme en 2008[3].

Cet artiste pluridisciplinaire revendique une pratique artistique critique et politique qui œuvre à proposer une vision plus moderne du Maroc[4],[5]. Il a exposé dans différents musées dont le MACBA[6] à Barcelone, le MUCEM[7] à Marseille, le New Museum of Contemporary Art [8] à New York, à la Kulte Gallery[9] et au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain[10] à Rabat.

Bibliographie[modifier]

  • Mustapha Akrim, IQRAA – Work in Progress, Kulte éditions, 2013 (ISBN 978-9954915417)
  • Mustapha Akrim, Collective Memory – 70-85, Kulte éditions, 2015 (ISBN 978-9954366769)

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Siham Jadraoui, « Exposition «Mémoire collective 70-85» à Rabat: Mustapha Akrim «re-raconte» l’histoire », sur aujourdhui.ma, (consulté le 2 avril 2017).
  2. « Peinture - Mustapha Akrim : "Un dialogue entre passé et présent" », sur afrique.lepoint.fr, (consulté le 2 avril 2017).
  3. « Dessine-moi le Maroc », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 5 juin 2017)
  4. (en) Gitti Salami et Monica Blackmun Visona, A Companion to Modern African Art, John Wiley & Sons, (ISBN 9781118515051, lire en ligne)
  5. « Art contemporainUn nouveau concept de galerie », L'Economiste,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juin 2017)
  6. « Mustapha Akrim. Sous nos yeux at MACBA », sur u-in-u.com (consulté le 26 octobre 2016)
  7. « Mustapha Akrim | MuCEM - Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée », sur www.mucem.org (consulté le 28 octobre 2016)
  8. (en-US) « Here and Elsewhere », Wall Street International,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2016)
  9. « Akrim interroge le dirham en tant qu’objet d’histoire », L'Economiste,‎ (lire en ligne, consulté le 5 juin 2017)
  10. « Le Musée Mohammed VI accorde sa première carte blanche à Faouzi Laatiris », Le Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juin 2017)

Liens externes[modifier]

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Art contemporain art contemporain : Centre d'art contemporain Raymond Farbos, Babis Kandilaptis, Ikiou, Xavier Delucq, Jp.carp, Jean Guillaume Le Roux, Jérôme Sorolla

Cet Article wiki "Mustapha Akrim" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.