Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Légion des Damnés

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Modèle:Infobox Chapitre Space Marine (Warhammer 40,000)

La Légion des Damnés est un des chapitres Space Marines les plus mystérieux dans l'univers de fiction de Warhammer 40,000. Il s'agirait d'une légion de Space Marines revenus du Warp sous l'aspect de spectres alors qu'elle avait été déclarée Perditia.

Des origines de la Légion des Damnés[modifier]

Les Fire Hawks[modifier]

Les origines de la légion des damnés remontent à la création d'un chapitre nommé les Fire Hawks. Probablement issus du chapitre de première fondation des Ultramarines, les Fire Hawks font partie de la fondation maudite, projet qui avait pour but de créer des astartes (space marines) améliorés mais qui échoua, aboutissant à la malédiction de toute la fondation. Les Fire Hawks subirent cette malédiction peut-être plus encore qu'aucun des autres chapitres de la fondation. Après avoir aidé à vaincre les Astral Claws (aujourd'hui devenus les Red Corsairs) lors de la guerre de Badab, les Fire Hawks furent envoyés dans le sous-secteur du monde de Crows (année 963 du M41) pour y chasser les bandes de pirates eldars qui plongeaient les planètes du secteur dans l'anarchie et pour y rétablir la loi impériale. Ils partirent du système de Piraeus, à 120 années-lumière de leur destination avec tous leurs vaisseaux et leur forteresse spatiale, mais ne parvinrent jamais à atteindre leur but. Le chapitre fut déclaré Perditia plusieurs années plus tard.

La réapparition[modifier]

Ce n'est que bien plus tard que l'Imperium entra à nouveau en contact avec les Fire Hawks. En plusieurs endroits de la galaxie et à des moments cruciaux, lors de batailles qui semblaient perdues d'avance, les forces impériales reçurent le soutien inattendu de puissants alliés qui apparaissaient sans prévenir sur le champ de bataille et anéantissaient les forces ennemies avant de se retirer. Il s'agissait de spaces marines, dont l'armure était peinte en noir et couverte de symboles mortuaires tels que des flammes et des ossements. Ils ne semblaient appartenir à aucun chapitre connu (les Fire Hawks n'ayant pas ces couleurs et cette héraldique avant de disparaître)et il était impossible de retrouver la moindre trace d'eux à la fin de la bataille, pas plus qu'il n'était possible de découvrir comment ils étaient arrivés au combat si discrètement...

Tigurius, chef archiviste des Ultramarines, est l'une des rares personnes à avoir pu assister à l'intervention de ces marines. Quelques inquisiteurs ont tenté de rentrer en contact avec la Légion des Damnés (ou même de capturer plusieurs légionnaires) lorsqu'elle faisait une apparition, mais aucun n'a jamais réussi, les circonstances se liguant toujours contre eux pour les empêcher d'approcher les space marines. De plus, les Légionnaires Damnés semblent être muets. Seuls quelques objets ont pu être retrouvés derrière la légion, en particulier une bannière des Fire Hawks portant l'inscription "In dedicato imperatum ultra articulo mortis" (Pour l'Empereur au-delà de la mort) et quelques autres reliques qui révélèrent à l'Administratum le tragique destin de cette légion.

Les Fire Hawks, à la suite de leur saut Warp, auraient été pris dans une tempête Warp d'une intensité rare et auraient perdu la totalité de leur flotte, mis à part un seul vaisseau, l'Absolu, qui parvint à sortir du Warp pour arriver quelque part à l'est de la galaxie, bien loin du sous-secteur du monde de Crows.

La Légion des Damnés à travers les âges[modifier]

Au tout début...[modifier]

Selon la première version de Warhammer 40,000, la légion des damnés respecte l'historique suivant :

Peu après leur sortie de la tempête, une maladie se serait déclarée chez les quelque 200 frères survivants, probablement issue du Warp et qui faisait peu à peu pourrir les corps des space marines, leurs offrant par la même occasion une force supérieure à celle du marine standard ainsi qu'une immunité aux pouvoirs et créatures du Warp, autres que matériels. Toutes leurs recrues, ainsi que leurs serviteurs et une bonne partie du quartier général seraient morts dans la tourmente Warp. Leur matériel génétique perdu, la maladie se chargea d'achever la moitié des survivants pendant toute la durée que leur prit le retour vers l'Imperium. Les derniers Fire Hawks seraient alors devenus la Légion des Damnés, abolissant toute forme de hiérarchie dans le chapitre. Chaque space marine aurait repeint son armure à sa façon, reprenant généralement le thème mortifère des ossements et des flammes. La légion anéantie se serait jetée dans le combat contre les ennemis de l'Imperium en attendant sa dernière heure...

Après quelques modifications[modifier]

La Légion des Damnés a subi quelques modifications impressionnantes à partir de la version 2.

En premier lieu, une figurine en édition limitée, le sergent Centurius, est mise en vente pour célébrer l'ouverture du centième magasin de Games Workshop. Cette figurine remettrait en quelque sorte en cause le fait que la légion soit dépourvue de hiérarchie.

Finalement, le chapitre va devenir une force énigmatique, à l'aspect fantomatique, et capable de se téléporter à souhait. L'historique énoncé ci-dessus n'est alors plus tout à fait respecté, et il est impossible à ce jour de déterminer ce que sont exactement les marines de la Légion des Damnés.

Quelques précisions[modifier]

Le Tarot de l'Empereur[modifier]

C'est grâce à ce jeu de carte ouvragé, utilisé par de nombreux archivistes, seigneurs et gouverneurs, que la Légion déterminerait où et quand elle doit se rendre pour secourir les guerriers de l'Imperium dans le besoin. Personne ne peut critiquer cette méthode puisqu'il a été découvert que chaque intervention de la Légion a sauvé les forces de l'Imperium d'un grand danger.

Détails sur les Fire Hawks[modifier]

Les Fire Hawks sont un chapitre de la 21e fondation (M36), appelée aussi "Fondation Maudite". Ils descendraient des Ultramarines et leur monde d'origine serait Zhoros. Cette planète à subi un bombardement d'ogives thermiques pendant l'âge de l'apostasie qui en a fait un monde mort et explique le symbole du champignon nucléaire qu'arboraient les Fire Hawks sur leurs épaulières avant de disparaître dans le Warp. La couleur des armures du chapitre était le jaune et le orange (qu'ils arboraient souvent en motifs de flammes). Après leur reconversion, c'est le noir qui a servi de couleur de fond.

Bibliographie[modifier]

  • (en) Pete Haines et Graham McNeill, Warhammer 40,000 Codex: Space Marines, Nottingham, Games Workshop, , 4e éd. (ISBN 1-84154-526-0)



Autres articles de l'univers Warhammer 40,000 : Rogal Dorn, Abaddon le Fléau, Œil de la terreur, White Scars, World Eaters, Black Legion (Warhammer 40,000), Sanguinius, Word Bearers, Officio Assassinorum, Gardes Tyranides, Garde impériale (Warhammer 40,000), Valhalla (Warhammer 40,000), Moyen Âge technologique (Warhammer 40,000), Tau (Warhammer 40,000), Khârn le Félon, Codex Astartes, Armageddon (Warhammer 40,000), Alpha Legion, Kroot, Raven Guard, Adeptus Mechanicus, Lorgar, Arlequins (Warhammer 40,000), Crimson Fists, Chevaliers Gris (Warhammer 40,000)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Warhammer 40,000 : Genestealers, Primarque, Emperor's Children, Vaisseaux mondes, Iron Warriors, Angron, Horus (Warhammer 40,000)

Cet Article wiki "Légion des Damnés" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.