Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


White Scars

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Modèle:Infobox Chapitre Space Marine (Warhammer 40,000)

Dans l'univers de fiction de Warhammer 40,000, jeu de figurines fantastiques développé par la société Games Workshop, les White Scars est un Chapitre Space Marine.

Les White Scars sont l'incarnation de la puissance en mouvement. Chevauchant leurs montures mécanisées, ils fondent sur l'ennemi dans un tonnerre de feu et de fureur, hurlant leur allégeance à l'Empereur et à leur Primarque Jagathaï Khan. Les White Scars n'ont peur de rien, ne reculent jamais, et sont spécialement désignés pour être le fer de lance des grandes offensives impériales…

Description et organisation[modifier]

Réputés pour être les maîtres de la guerre de mouvement, les Marines du Chapitre White Scars, issu de la Première Fondation, présentent un aspect physique de type mongoloïde: il n'est pas rare de voir des White Scars arborer une longue queue de cheval et tous portent une cicatrice à la joue, qu'ils se font eux-mêmes lors d'un rituel ayant lieu lorsqu'ils quittent les scouts pour devenir des marines à part entière.

Leur monde d'origine, Chogoris, est une planète de steppes verdoyantes et de montagnes vertigineuses. À l'origine cavaliers et nomades, les humains qui devaient devenir White Scars formaient à l'arrivée de leur Primarque, Jagathaï Khan, un peuple dirigé par une caste aristocratique que le Primarque mit à genoux au cours d'une longue série de conquêtes. Depuis lors, les habitants de ce monde sont retournés à un état de nomadisme tribales mais toujours commandés par un Khan, qui même s'il n'a pas la présence du Primarque Jagathaï Khan reste un personnage craint et idolâtré. Les White Scars vénèrent autant l'Empereur que le Khan, l'Unificateur des Peuples. Leur emblème, l'éclair, représente leur philosophie de la vie et de la guerre. La rapidité, la puissance et l'au delà sont des composantes de la culture White Scars.

Leur formation de combats sont différentes des autres Chapitres, car elle intègre un très grand nombre de motos de guerre et pas un seul Dreadnought, car ce sarcophage biomécanique ne correspond pas aux croyances de vie après la mort du peuple de Chogoris. Les conflits inter-tribaux au sein même des White Scars sont assez fréquents, même si l'organisation interne du Chapitre fait que les Marines issus des différentes tribus ne sont en théorie pas camarades dans les mêmes unités. Jagathaï Khan avait enseigné l'importance de la vitesse aux Chogoriens qui ont intégré totalement ce précepte dans leur méthode de combat. Les White Scars sont sans doute le Chapitre le plus mobile et le plus réactif de tous, même comparé à la Ravenwing des Dark Angels. Ils sont adeptes des assauts rapides et décisifs, et c'est pourquoi les White Scars sont souvent appelés à l'aide pour des missions d'attaques sur un objectif précis à détruire dans un laps de temps limité.

Les White Scars ont participé à de nombreux conflits depuis l'Hérésie d'Horus, où il défendirent avec fureur la porte du palais impérial sur Terra, lançant des raids motorisés hors de la citadelle, au milieu de la marée chaotique. Ils furent aussi célébrés lors d'une série de campagnes lancées pour libérer un système entier aux mains des Orks, et plus tard furent à nouveau à l'honneur lors de l'assaut de la citadelle Mortiis [réf. nécessaire], une forteresse Chaotique réputée imprenable, sur la planète Drakul, qu'ils enlevèrent en moins d'une journée de combat, alors que les troupes du Chapitre Benedictors (deux compagnies au total) assiégeaient sans succès ce même lieu depuis plus d'un an. Un fort contentieux anime depuis les relations (peu fréquente il faut bien le dire) entre ces deux Chapitres [réf. nécessaire].

Les Chapitres descendant des White Scars appliquent les doctrines barbares et sauvages de leur Chapitre Fondateur, sans toutefois atteindre le niveau d'agressivité des White Scars. Quant à Jagathaï Khan, il a disparu il y a fort longtemps, ainsi que ses guerriers d'élites, dans une tempête Warp alors qu'il pourchassaient une flotte de pirates Eldars Noirs. Les White Scars ont de très nombreuses légendes à ce propos, dont celle de la lutte éternelle de leur Primarque contre les Eldars Noirs au cœur même de leur empire, est la plus connue.

Chapitres successeurs[modifier]

Les chapitres issus de la Légion des White Scars sont les suivants :

  • Destroyers ;
  • Marauders ;
  • Rampagers ;
  • Storm Lords.

Notes et références[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • (en) Pete Haines et Graham McNeill, Warhammer 40,000 Codex: Space Marines, Nottingham, Games Workshop, , 4e éd. (ISBN 1-84154-526-0)



Autres articles de l'univers Warhammer 40,000 : Death Guard, Kroot, Warp (Warhammer 40,000), Iron Warriors, Adeptus Mechanicus, Thousand Sons, Nécron, Guerriers-Aspects, Moyen Âge technologique (Warhammer 40,000), Chevaliers Gris (Warhammer 40,000), Adepta Sororitas, Fulgrim, Horus (Warhammer 40,000), Armageddon (Warhammer 40,000), Sanguinius, Psyker, Emperor's Children, Officio Assassinorum, Salamanders, Vaisseaux mondes, Squats (Warhammer 40,000), Space Marines du Chaos, Red Corsairs, Crimson Fists, Lion El'Jonson

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Warhammer 40,000 : Black Legion (Warhammer 40,000), Red Corsairs, Alpharius, Gardes Tyranides, Leman Russ, Valhalla (Warhammer 40,000), Khârn le Félon

Cet Article wiki "White Scars" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.