Wiki-valley-lg-cyan 200px.png Créez votre propre base de connaissance privée ou publique et gérez les connaissances de votre projet ou entreprise de manière collaborative. (Annonce)


Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Karim Seghair

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Karim Seghair
Description de l'image Karim-seghair.jpg.
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Réalisateur
Scénariste
Dialoguiste
Auteur de théâtre

Karim Seghair[1],[2] est un acteur, réalisateur et scénariste français. Il naît et grandit à Nice, dans les années 1960. Dans son enfance, il habite à moins de cinq cents mètres des Studios de la Victorine.

Biographie[modifier]

Il intègre (aux côtés de Mimie Mathy et d’autres) en tant qu’élève l’Atelier Michel Fugain aux Studios de la Victorine où, pendant plus de deux ans, il va recevoir une formation pluridisciplinaire dans le spectacle vivant.

Il s’envole ensuite pour parfaire son expérience à New York, où il suivra les cours de danse de Franck Hatchett au studio Jojo’s Dancer’s sur Broadway et en même temps des cours d’art dramatique à l'Actors Studio en tant qu’auditeur libre dans la classe de Shelley Winters.

Il joue dans des pièces du théâtre américain, Un tramway nommé désir de Tennessee Williams, Vu du pont d’Arthur Miller, Des souris et des hommes de John Steinbeck.

Il décide ensuite de s’essayer au one-man-show avec son premier spectacle, Mais qui jouait du saxophone ? Il en écrira cinq autres : Faut faire un style, Un Broadway nommé désir, Rien ne sert de dormir, faut se lever le matin, Si t’étais dans le show-bizz, ça se saurait, Spaghetti-beur, et jouera dans les plus prestigieux cafés-théâtres parisiens du moment : le Théâtre de Dix-Heures, Les Blancs Manteaux, Le Petit Casino, Le Plateau 26, le Café de la Gare, Le Carré-Blanc, Le Cithéa, et tournera ses shows dans tout l’hexagone pendant plus de quinze années.

Parallèlement il apparaît dans des émissions d’humour La Classe sur France 3, Le Retour de Guignol, sur Canal+, et pendant plusieurs mois en tant que chroniqueur humoristique sur MCM dans l’émission Zoom-zoom.

Il se fait repérer par Guy Montagné et rejoint la distribution d’une pièce de boulevard Programme minimum, mise en scène de Francis Perrin.

Il n’oublie pas pour autant la musique et crée un groupe avec lequel il jouera dans les lieux parisiens très prisés des jazzmen, Le Sunset, Le Baiser salé, Le Caf-Conc.

Ce qui l'amène à signer un single pour Baxter-Polygram, Vas-y z’y vas, il y fera sa promotion dans des émissions de télévision telles que Salut les copains sur TF1, Faites comme chez vous sur M6.

Puis un album de quatre titres, K. Rim's 2 Galpi, pour Guest Records.

Puis il fait ses premiers pas devant la caméra dans des courts métrages, Sur le fil d’Antoine Reyes et Le Jour de grâce de Myriam Donasis qui l’amènent à jouer dans de multiples séries télévisées : Le Tuteur d’Édouard Molinaro, Le Négociateur de Gilles Béhat, P.J. de Gérard Vergez et Claire de la Rochefoucauld, Group Flag et Diane femme flic d’Étienne Dhaene, Rose et Val de Christian Bonnet, Boulevard du Palais de Marc Angelo.

Fort de cette expérience il se dirige vers le cinéma avec tout d’abord des petits rôles dans L'Unique de Jérôme Diamant-Berger, Ragazzi de Mama Keïta, Le Onzième Commandement de Mama Keïta, L'Emmerdeur de Francis Veber, puis les rôles deviennent plus importants avec Le Fleuve et Le Sourire du serpent de Mama Keïta et enfin il décroche le rôle principal masculin aux côtés de Catherine Frot et Tchéky Karyo dans le film Coup d'éclat de José Alcala.

Il revient au théâtre en tant que metteur en scène avec L'Accord parfait, Le Passage et The New Spot. Il enseigne également le théâtre et anime des Master Class[3] dans toute la France depuis 2011.

Enfin il écrit et réalise ses propres films avec Double Peine, L'Anniversaire et Loin du cœur.

En 2017, il crée la collection 5.2.5 des films très courts de cinq minutes dont le premier est Finte apparenze, en même temps il finalise l’élaboration de son premier long métrage.

Filmographie[modifier]

comme acteur[modifier]

  • 2011 : Coup d'éclat de José Alcala : Kacem
  • 2009 : L'Emmerdeur de Francis Veber : le gradé
  • 2005 : Le Sourire du serpent de Mama Keïta : Léo
  • 2002 : Le Fleuve de Mama Keïta : Abder (prix de la critique au Festival de Paris 2003)
  • 1997 : Le Onzième Commandement de Mama Keïta : le boiteux
  • 1991 : Ragazzi de Mama Keïta et Yvan Taieb : Pauli
  • 1988 : Waps de Mama Keïta : Tony
  • 1987 : L'Unique de Jérôme Diamant-Berger : le soliste

Courts métrages

  • 2003 : Le Transfert de Mama Keïta : le coach
  • 2000 : Le Jour de grâce de Myriam Domazise : l'employé (avec Marie Dubois)
  • 1995 : Sur le fil : Jean-Pierre Collodi
  • 1993 : The Game d'A. Reyes : le joueur

comme réalisateur[modifier]

  • 2017 : Finte apparenze avec Noella Finzi, Natacha Daunizeau, Tony Mastropietro - KS Production
  • 2016 : Loin du cœur avec Marie Le Cam, Valentina Sauca - Kinterfin
  • 2015 : L'anniversaire avec Valentina Sauca, Matteo Duraz - L.M.K.S
  • 2013 : Double peine avec Noella Finzi, Nicolas Giraud - C.L.K.T

Télévision[modifier]

  • 2012 : J'ai envoyé ma fille en prison : Michel
  • 2011 : Boulevard du Palais : Malik Hassad
  • 2011 : Un boxeur pas comme les autres : Mohamed
  • 2007 : Le Tuteur : Mourad
  • 2007 : PJ : Ichem Bennasser
  • 2005 : Rose et Val : le taximan
  • 2005 : Diane, femme flic : Kamel Nedjari
  • 2004 : Groupe flag : le catcheur
  • 2003 : Le Négociateur : le garagiste
  • 2002 : Le Tuteur : Tonio

Théâtre[modifier]

Auteur et metteur en scène
  • 2013 : The New Spot
  • 2008 : L'Accord parfait
  • 2005 : Vu de l'autre côté de la mer
Comédien
  • Vu du pont d'Arthur Miller
  • Des souris et des hommes de John Steinbeck
  • Un tramway nommé désir

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Karim Seghair sur AllocinéErreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • (en) Karim Seghair sur l’Internet Movie Database

Notes et références[modifier]

  1. « Fichier d'autorité international virtuel », sur viaf.org (consulté le 7 novembre 2017)
  2. « Ressources de la BNF, INSI », sur data.bnf.fr (consulté le 7 novembre 2017)
  3. « A la Roseraie, l'art bouscule les préjugés », Ouest France,‎ (ISSN 0999-2138, lire en ligne)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Réalisation audiovisuelle réalisation audiovisuelle : Joe Cranston, Bigger Than Fiction, Philippe Dupuis-Mendel, Bertrand Delaire, Raoul Fayard, Bi Gan (réalisateur), Théo Hellermann


Cet Article wiki "Karim Seghair" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Karim Seghair.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !