Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Joakim Yama

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Joakim Yama (né à Lyon en 1973) est un compositeur français d'electro, d'ambient et de new age.

Biographie[modifier]

Attiré très tôt par la musique, il étudie le solfège et pratique plusieurs instruments.

C'est vers le son qu'il se dirige en 1993, en entrant au conservatoire en classe d'acousmatique. C'est la révélation : le son est une matière que l'on peut travailler...

Ses premières compositions seront influencées par les ténors de la scène électronique (Jean-Michel Jarre, Vangelis, Klaus Schulze, Kitaro, Patrick O'Hearn, etc.), mais aussi par les maîtres de la musique acousmatique (Pierre Henry, François Bayle, Denis Dufour, etc.).

Son intérêt pour les différentes cultures, sa passion de l'Asie confèrent à son travail des climats variés et des ambiances descriptives proches de la musique de film.

Discographie[modifier]

  • 1993 : Arkéo
  • 1994 : Mirage
  • 1995 : Opium
  • 1996 : CyberSpace
  • 1997 : Astralia
  • 1998 : Joakim Yama (compilation)
  • 2000 : Yamantaka
  • 2003 : VoRTeX
  • 2006 : EliXiR
  • Joakim YAMA
    2009 : dREaM
  • 2012 : M!ND
  • 2018 : voXys (single)
  • 2019 : ToTeM

Références[modifier]

Liens externes[modifier]

  • Erreur de script : le module « Bases musique » n’existe pas.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème 50px musique électronique : Extended play, The Clamps, Miniman (musicien), Goetia, The Old Shit, Dday One, Instrument de musique assisté par ordinateur


Cet Article wiki "Joakim Yama" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Joakim Yama.