Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Jean-Claude Mejstelman

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Jean-Claude Mejstelman est un pianiste et compositeur de musique français né le à Livry-Gargan (93). Il a accompagné de nombreux musiciens comme Serge Lama, Gérard Depardieu, Gilbert Lafaille, Rika Zaraï, Rémy Bricka ou encore Yves Lecoq, et travaillé pour les défilés des maisons de haute-couture Chanel et Givenchy ainsi que pour le théâtre, la télévision, la radio et le cinéma[1].

Biographie[modifier]

Jean-Claude Mejstelman naît le , d'un père polonais et d'une mère ukrainienne. Ses parents sont tailleurs. Très tôt, il développe un intérêt pour la musique, et plus particulièrement le piano. Après avoir étudié au Conservatoire russe de Paris Serge-Rachmaninoff, il termine ses études à la Schola Cantorum. Repéré par Mireille Hartuch, il entre au Petit Conservatoire de Mireille où il assiste et participe à certaines émissions.

Années radio[modifier]

Il travaille pour différentes émissions[2], notamment sur France Inter avec le générique de l'émission phare, le Téléphone Sonne, ou encore en 2001 L'as-tu lu mon P'tit Loup présentée par Denis Cheissous[3].

Les Vamps[modifier]

En 1984, il rencontre Nicole Avezard et Dominique de Lacoste, alors réalisant du théâtre de rue avec leurs personnages qui deviendront quelques années plus tard le célèbre duo des Vamps. Dès leurs premiers spectacles, Jean-Claude Mejstelman compose leurs musiques. Rapidement, certains thèmes deviendront récurrents, notamment la chanson de fin de spectacle des deux comédiennes. Avec leur producteur et leur metteur en scène, il les suit de leurs débuts à leur apogée dans leurs tournées et les plus grandes salles de France.

Il les accompagne jusqu'à leur séparation, en 2006.

La télévision[modifier]

Jean--Claude Mejstelman compose pour de nombreuses émissions[4], en France comme à l'étranger[5]. Il écrit la musique des émissions d'Ushaïa de Nicolas Hulot[6], mais aussi de Thalassa pour France 3[7]. Il compose le générique du Droit de Savoir, diffusé de 1990 à 2008 sur TF1. Dans la même lignée, il réalise entre 2005 et 2012 les musiques des épisodes de Verdict, l'émission documentaire consacrée au monde judiciaire[8]. Il travaille avec Ligne de Front, la maison de production de Bernard de La Villardière pour plusieurs émissions de Zone Interdite et Enquête Exclusive. Suite à ces collaborations, il compose la musique de plusieurs films du Grand Reporter Géraud Burin des Roziers, comme Retour à l'instinct primaire, diffusée en , ainsi que des coproductions internationales pour la télévisions[9] . En 2018, il a travaillé sur le film documentaire Mai 68, les coulisses de la révolte d'Emmanuel Amara, récompensé au Festival international du film d'Histoire [10].

Discographie[modifier]

  • 1980 : Ils ont dit moteur…, disque de Gérard Depardieu, paroles d'Élisabeth Depardieu, musique de Jean-Claude Mejstelman[11].
  • 1992 : Charette, ou la victoire des vaincus, tiré de la comédie musicale du même nom de Jacques Duparc au Puy-du-Fou, composée à sa création par Jean-Claude Mejstelman.
  • 2014 : Entrée libre, dans l'album Mire de Barre avec le saxophoniste Daniel Huck.

Théâtre[modifier]

  • 1986 : Sonate en solitudes majeures du maestro, Théâtre de la Bastille, mise en scène de Julius-Amédée Laou[12].
  • 1988 : Les Vamps.
  • 1990 : Autant en emportent les Vamps.
  • 1992 : Adieu les Vamps.
  • 1995 : Lâcher de Vamps.
  • 1996 : Chaud les Vamps.
  • 2004 : Ah ben, les r'voilà.[13]

Cinéma[modifier]

  • 1984 : Solitaire à micro ouvert, de Julius-Amédée Laou[14] .
  • 1985 : Mélodies de brume à Paris, de Julius-Amédée Laou[15],[16].
  • 1986 : Julie, 6 ans, de Denys Granier-Deferre[17].
  • 1987 : La vieille quimboiseuse et le majordome, de Julius-Amédée Laou[18],[19],[20].
  • 1987 : Pauvre Bête, de Jo Camacho[21].
  • 2005 : Oceans' twenty : au fil du Vendée Globe[22]
  • 2017 : Age of Thanks, mini-série en 4 épisodes[23].

Notes et références[modifier]

  1. La Saison cinématographique, U.F.O.L.E.I.S., (lire en ligne)
  2. Félicie (1966- ) Auteur du texte Dubois, La cathédrale des ondes : 116, avenue du Président-Kennedy / Félicie Dubois ; photogr. de Perrine Le Maignan, (lire en ligne)
  3. Félicie Dubois, La Cathédrale des ondes: Bon anniversaire ! 116, avenue du Président-Kennedy, FeniXX, 244 pages p. (ISBN 2402319690), p. Chapitre VIII
  4. Télévision française, la saison ..., Corlet-Télérama, (lire en ligne)
  5. « Jean-Claude Mejstelman », sur data.bnf.fr (consulté le 4 novembre 2019)
  6. PointCulture, « | PointCulture », sur www.pointculture.be (consulté le 22 décembre 2018)
  7. « France télévision distribution », sur data.bnf.fr (consulté le 23 décembre 2018)
  8. « Jean-Claude Mejstelman », sur IMDb (consulté le 23 décembre 2018)
  9. (ru) « Jean-Claude Mejstelman (Jean-Claude Mejstelman) », sur КиноПоиск (consulté le 4 novembre 2019)
  10. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire », sur www.film-documentaire.fr (consulté le 23 décembre 2018)
  11. « Gérard Depardieu - Ils Ont Dit Moteur... Coupez ! », sur Discogs (consulté le 4 novembre 2019)
  12. « Sonate en solitudes majeures du maestro - Spectacle - 1986 », sur data.bnf.fr (consulté le 4 novembre 2019)
  13. « CultureWok - Les Vamps : Ah ben, les r'voila, Jean-Louis Cap », sur CultureWok (consulté le 22 décembre 2018)
  14. « Le GREC », sur www.grec-info.com (consulté le 4 novembre 2019)
  15. « Mélodie de brumes à Paris (1985) », sur www.unifrance.org (consulté le 4 novembre 2019)
  16. Julius Amédé Laou, Filip van de Riet et Jean Menaud, Sonate en solitudes majeures, L'Avant-Scène, (lire en ligne)
  17. « Mejstelman, Jean-Claude », sur IdRef (consulté le 23 décembre 2018)
  18. « LA VIEILLE QUIMBOISEUSE ET LE MA », sur www.cinema-francais.fr (consulté le 23 décembre 2018)
  19. Les cinémas d'Afrique : dictionnaire., Paris, Karthala, , 600 p. (ISBN 9782845860605), p. 289
  20. (en) « La Vieille Quimboiseuse et le majordome (1987) », sur en.unifrance.org (consulté le 4 novembre 2019)
  21. « G.R.E.C / Pauvre bête », sur www.grec-info.com (consulté le 23 décembre 2018)
  22. Christian Deleau et Jean-Claude Mejstelman, « Oceans' twenty au fil du Vendée Globe: [édition 2004-2005 », Nefertiti production [éd., distrib.], (consulté le 4 novembre 2019)
  23. Age of Tanks (lire en ligne)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Musique musique : Nice to Meet Ya Tour, Le Son de l'air, Perrie Edwards, Nicolas Laugero Lasserre, Jonny M, Chris Rime, Paul Léger


Cet Article wiki "Jean-Claude Mejstelman" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Jean-Claude Mejstelman.



Compte Twitter EverybodyWiki Follow us on https://twitter.com/EverybodyWiki !