Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


J. Douglas Willms

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

J. Douglas Willms est un chercheur et professeur d'université canadien, il est le président de The Learning Bar Inc. Il est aussi membre de la National Academy of Education des États-Unis[1], président de la International Academy of Education[2] et membre de la Société Royale du Canada[3].

Biographie[modifier]

JD Willms a enseigné de 1995 à 2018 à l’Université du Nouveau-Brunswick[4], où il a été titulaire pendant 8 ans de la Chaire en développement humain de l’Institut Canadien de recherches avancées et pendant 14 ans de la Chaine de recherche du Canada en Littératie et développement humain[5].

Willms obtient un diplôme d’ingénieur physique du Collège Militaire Royal du Canada en 1972. Après une brève carrière dans les Forces armées canadiennes, il bifurque vers le domaine de l’éducation. Il reçoit un brevet d’enseignement spécialisé en 1975, une maîtrise en psychologie de l’éducation en 1978, tous les deux de l'Université de la Colombie-Britannique[4]. Il enseigne ensuite tour à tour aux niveaux primaire, secondaire et universitaire avant de poursuivre ses études à l’Université Stanford, où il complète respectivement en 1980 une maîtrise en sciences statistiques, en 1981 un diplôme en évaluation des programmes d’éducation et en 1983 un Doctorat en éducation. De 1983 à 1995, il occupe divers postes à l’Université d'Édimbourg, où il devient directeur de recherche honoraire en 1988, et à l’Université de la Colombie-Britannique, où il devient professeur en 1993. Pendant toute sa carrière, Willms agit à titre de conseiller pour la Banque Mondiale[6],[7], l’OCDE[8],[9], l’UNESCO[10], la Banque interaméricaine de développement et Statistique Canada[11]. En 2004, M. Willms fonde The Learning Bar Inc dans le but de concrétiser et de démocratiser ses recherches sur le développement et l’évaluation des enfants. La compagnie emploie présentement plus de 70 personnes au Canada et en Australie, tout en procurant des services de recherche et d’évaluation dans d’autres pays.

Recherche[modifier]

La contribution à la recherche de Doug Willms s’étend sur quatre décennies et touche une foule de thèmes, dont les domaines de développement de l’enfant, la santé infantile, l’alphabétisation des jeunes, la responsabilité des systèmes scolaires et l’évaluation des réformes nationales. Ses plus récentes recherches l’ont amené à développer un cadre d’évaluation dénommé « Prospérité éducative », qui détermine un ensemble limité et cohérent d’indicateurs servant à évaluer le développement de l’enfant de sa conception jusqu’à la fin de son adolescence. Ce cadre d’évaluation a été adopté par l’OCDE pour son programme PISA pour le développement ainsi que par neuf pays[réf. nécessaire].

Références[modifier]

  1. (en-CA) « US National Academy of Education », sur thelearningbar.com (consulté le 25 septembre 2018)
  2. (en-US) « Willms inducted as President of the International Academy of Education - Newsroom », Newsroom,‎ (lire en ligne, consulté le 25 septembre 2018)
  3. (en) Brad Janes, « Willms inducted as President of the International Academy of Education », University of New Brunswick,‎
  4. 4,0 et 4,1 (en) « Jon Douglas Willms », sur University of New Brunswick
  5. (en) « Dr. J. Douglas Willms », sur PREVNet - Canada's Authority on Bullying
  6. (en) « From Early Childhood Development », sur The World Bank,
  7. (en) « The roots of failure: two new studies link poverty and illiteracy. Power to the parents », sur www.readabstracts.com (consulté le 25 septembre 2018)
  8. « PISA 2015 Assessment and Analytical Framework - Science, Reading, Mathematic, Financial Literacy and Collaborative Problem Solving - en - OECD », sur www.oecd.org (consulté le 25 septembre 2018)
  9. (en) Christy English, « UNBF's Douglas Willms author of OECD report on student disaffection in schools », University of New Brunswick,‎
  10. (en) « Learning Divides: Ten Policy Questions about the Performance and Equity of Schools and Schooling Systems », sur UNESCO,
  11. (en) Government of Canada, Statistics Canada, « The CRISP-NLSCY files - ARCHIVED », sur www150.statcan.gc.ca (consulté le 25 septembre 2018)

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Éducation éducation ET Canada Canada : Omnium financier

Autres articles des thèmes Canada Canada ET États-Unis États-Unis : Société misogyne, Twilight Sparkle, Rainbow Dash, Spike (My Little Pony)

Autres articles du thème Éducation éducation : MOOC Gestion de Projet, Hélène Gaudin, Erasmus Expertise, Nicolas Ligneul, École secondaire publique Mille-Îles, Ascencia Business School, Virtual Training Company

Autres articles du thème Canada Canada : Un chien pour Noël, Tomasz Walenta, D'amour et de glace, Trinity Likins, L'Académie, Yvette Dudley-Neuman, Prix Elizabeth Mrazik-Cleaver

Autres articles du thème États-Unis États-Unis : Kiss Army, Coca-Cola BlāK, Bauer Catfish, Les Obstacles de la vie, Spike (My Little Pony), Fondation Monsanto, Le Gang Kennedy


Cet Article wiki "J. Douglas Willms" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:J. Douglas Willms.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.