Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Hélène Nepomiatzi

De EverybodyWiki Bios & Wiki





Hélène Népomiatzi
Naissance (55 ans)
Paris
Nationalité française
Pays de résidence France
Profession
Créateur de mode
Formation
Studio Berçot
Distinctions
ANDAM Fashion Award

Hélène Népomiatzi est une créatrice parisienne née en 1965. Elle est reconnue pour ses sacs à main[1],[2] et accessoires caractérisés par une fantaisie qui signe avec humour ses créations.

Parcours[modifier]

Formation[modifier]

Diplômée du Studio Berçot en 1986, elle choisit la voie des accessoires, sans doute influencée par son grand-père disparu pendant la guerre qui fabriquait des fermoirs pour sacs[3].

Débuts[modifier]

Elle se met à dessiner des sacs en freelance. Elle crée chez Karl Lagerfeld, Thierry Mugler, Charles Jourdan, Tiffany, Givenchy, Lanvin, Paco Rabanne, Chloé[4][réf. insuffisante]. Un parcours éclectique et formateur dans des maisons aux styles différents. Elle crée simultanément sa marque.

31 Février[modifier]

En 1987 se dessine une aventure plus personnelle. Elle crée la marque 31 février en binôme avec Marc Gourmelen. Le nom fait référence à l’idée d’une date qui n’existe pas, comme une journée arthurienne. La marque est vendue chez Maria Luisa puis repérée par la presse qui s’intéresse à ces sacs originaux pensés avec une pointe d’humour et dans des styles variés : Le sac berceau avec une anse en corne de bélier, un sac télescopique[5][réf. insuffisante] (un exemplaire au Musée des Arts décoratifs), les sacs à zips, un sac hutte, un casino, un cadre doré… De multiples objets détournés de leur univers et de leur fonction première deviennent des sacs. Parmi les collections : Soir de Paris (Prix de l’Andam[6][réf. insuffisante]), Retour des îles – Arsène Lupin, Passeport pour le transsibérien, À l’ombre du soleil, La vigne et le vin, Marché et supermarché, L’autostoppeuse, Top secret, Nos amis les bêtes, Zanzibar, Carpediem, 31 Fevrier Airlines, Zanzibar et une dernière collection : 2001 Odyssée de l’espace. Les chaussures sont commercialisées à partir de 1996. Dans un esprit Pop, cette aventure durera jusqu’en 1998.

Entre deux[modifier]

Après l’aventure 31 Février, Hélène Népomiatzi travaille en freelance pour différentes marques notamment chez Céline période Michael Kors, en tant que senior designer s’occupant des sacs et de la petite maroquinerie (1999-2000) et pour la licence japonaise Moitié Moitié by 31 Février. Chez Nina Ricci avec Nathalie Gervais, elle est directrice du studio accessoires en 2001-2002.

Hélène Népomiatzi[modifier]

En 2003, elle recommence une marque qui cette fois finira par porter son nom. Elle imagine d’abord des porte-monnaie en cuir (qui habillent toute la silhouette, cagoule, robe, sac, chaussure). 6996 un nom palindromique et une série de trois silhouettes, chacune développée autour d’un élément répété de manière obsessionnelle : Pursy avec ses fermoirs en laiton, Irony décorée de fers de soulier et Handy avec sa bijouterie en forme de mains. Avec une thématique autour de l’argent naît également Fort Knox, l’humoristique Piggy Bank en forme de cochon et celui auquel il ne faut pas toucher : Grisby en 2007. Le sac Allumettes va de paire avec le modèle Dynamite. Retour à une forme d’inspiration fantasque, détournements d’objet, sacs à histoires.

Collaborations[modifier]

Hermès Petit h[modifier]

En parallèle, elle crée des objets pour Hermès petit h[7][réf. insuffisante]. Notamment un épouvantail d’intérieur et un bureau mural.

Christofle[modifier]

Création d'un livre d'argent pour l'ouverture du magasin Christofle de New-York.

Caddie[modifier]

Création d'une collection de trolley pour la marque Caddie[8][réf. insuffisante].

Atelier Notify[modifier]

Collaboration avec le designer Ron Arad dans le cadre des rétrospectives[9] qui lui ont été consacrées au MoMA et au Centre Pompidou en 2008

Institut Français de la Mode[modifier]

Depuis 2014, Hélène Népomiatzi intervient dans la formation des designers accessoires de l'IFM[10].

Notes et références[modifier]

  1. Carton Magazine
  2. Business Madame
  3. David Nepomiatzi
  4. Dictionnaire de la Mode au XXème Siècle - Éditions du Regard (ISBN 2-84105-025-4)
  5. Le Sac à Main Éditions du May (ISBN 2-906450-61-8)
  6. MODERNES Éditions Naïve (ISBN 978-2-35021-195-4)
  7. Magazine "Numéro" n°172 avril 2016
  8. Poussette Helene Nepomiatzi
  9. Ron Arad : No Discipline
  10. Liste des enseignants IFM

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Mode mode ET Paris Paris : IOMA, Castelbajac Paris, Aux États-Unis (malletier), Lancaster Paris

Autres articles du thème Mode mode : Fawnia Mondey, Avril (cosmétique), Collège de Paris, Destination beauté, Classe américaine, Don Vebole, Jeune cadre dynamique

Autres articles du thème Paris Paris : Bruno North, Société des amis des universités de Paris, IONIS 361, Papy3D Productions, La Maison verte (lieu d'accueil), Cité Rébeval, Hubworkair


Cet Article wiki "Hélène Nepomiatzi" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Hélène Nepomiatzi.