Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Du vent, des larmes et autres berceuses

De EverybodyWiki Bios & Wiki


Demander une suppression de contenu

Du vent, des larmes et autres berceuses est le 6e album de Bernard Haillant, paru en 33 tours en 1984 et réédité en CD dans le coffret Je vous enchanterai les mots en 2007.

Tous les textes et musiques sont de Bernard Haillant sauf Signe de vie, texte et musique de Charles Gancel (qui faisait partie du groupe Crëche 2e mouture), Berceuse Croque-Lune, dont le texte du refrain est de Céline Marol, et Berceuse de l'Oiseau Rouge, dont les paroles sont un collage de textes de JeanPico.

Les interprétations sont de Bernard Haillant, avec la participation de ses filles Fanny et Marie-Reine (et leurs cousins Claire, Sylvaine, Laure, Anne et Mathieu pour « Devinette »), ainsi que d'Angélique Ionatos et des Chanteclercs de Guénange sur Berceuse Croque-Lune ; les arrangements sont de Bernard Gérard, Patrice Caratini, et Bernard Haillant.

Titres[modifier]

  1. L'homme qui pleure
  2. Signe de vie
  3. Devinette - 1re interruption
  4. J'suis plus un enfant
  5. Devinette - 2e interruption
  6. Berceuse croque-lune
  7. Bing bang boum boum
  8. La girouette
  9. Du frêle esquif
  10. Eau salée
  11. Musikhêne
  12. Berceuse de l'oiseau rouge
  13. Mon copain qu'imitait les oiseaux
  14. D'une mort douce
  15. Ballade du vent qui passe

Tonalité générale[modifier]

Après Des mots chair, des mots sang, résolument orienté vers la chanson à texte[réf. nécessaire], Bernard Haillant revient à des chansons plus standard : L'homme qui pleure, Ballade du vent qui passe, voisinant avec d'autres morceaux plus étonnants, comme le dialogue-chanson Devinette, le rap acoustique Bing bang boum boum, la chanson-collage Berceuse de l'Oiseau Rouge, l'instrumental Musikhêne, et un texte parlé, Mon copain qu'imitait les oiseaux.

Thématique[modifier]

Bernard Haillant retrouve ses thèmes de prédilection : humanisme (L'homme qui pleure), humour grinçant (Bing bang boum boum), temps qui passe (Du frêle esquif), communion avec la nature (Eau salée), mort (D'une mort douce) et enfance (Berceuse Croque-Lune et Berceuse de l'Oiseau Rouge).

Musiques et arrangement[modifier]

Les arrangements de Bernard Gérard s'appuient principalement sur un quatuor à cordes, tout en intégrant des bois et des cuivres d'harmonie. Patrice Caratini élargit son champ d'action : alors qu'avec Marc Fosset, dans l'album précédent, leurs arrangements se limitaient à leurs deux instruments – guitare et contrebasse – ici, il intègre en plus marimbas, violoncelle, accordéon. Quant à Bernard Haillant, il élargit lui aussi la palette de ses instruments, à partir de son expérience scénique.

Instrumentistes[modifier]

À cette époque, Haillant développe un spectacle complet seul en scène. Il joue de la guitare et de la flûte, mais aussi d'autres instruments : carillon tubulaire sur la Lettre d'une petite écolière à son ancienne institutrice, magnétéléphone pour Dick le Mélanésien, boîte à musique à bande (avec des cartons troués comme pour les orgues de barbarie, confectionnés par Haillant) pour J'suis plus un enfant, et sanza (piano à pouce) pour Eau salée.

Sur le disque, Bernard Haillant reprend ces deux instruments tout en ajoutant un accompagnement : un duo de flûte sur J'suis plus un enfant et, sur Eau salée, un jeu de verres musicaux. On trouve en outre de l'orgue à bouche sur Musikhêne.

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Musique musique : Os Modeloz, Une carrière en plomb, M&O Music, Milli Vanilli Greatest Hits, Compositeur, Eko Lsa, Sarah Lou


Cet Article wiki "Du vent, des larmes et autres berceuses" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Du vent, des larmes et autres berceuses.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.