Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Christine Roimier

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Christine Roimier, née le , est une femme politique française.

Biographie[modifier]

Christine Roimier est diplômée de la Faculté de droit de Caen, en études juridiques générales. Elle est conjoint collaborateur d'un chef d'entreprise jusqu'en 1993 et chargée de mission au Comité d'expansion de l'Orne, "Orne développement".

En 1989, elle devient conseillère municipale d'Alençon sous l'étiquette UDF puis divers droite. Première adjointe d'Alain Lambert, elle lui succède à la tête de la ville le 31 mai 2002, lorsqu'il est nommé ministre dans le premier gouvernement de Jacques Chirac. Elle est présidente de la Communauté urbaine d'Alençon de 2004 à septembre 2008, puisqu'elle n'est pas candidate à sa propre succession aux élections municipales.

En septembre 2013, elle se déclare de nouveau candidate comme tête de la liste « Unis et Fiers d'Alençon » pour les élections municipales de mars 2014, contre le député-maire sortant (84 voix d'écart au deuxième tour) [1].

Élue conseillère départementale en 2015 sur le canton d'Alençon 2, en binôme avec Patrick Lindet, elle est vice-présidente du Conseil départemental de l'Orne et présidente de la commission de la culture, des sports, de la jeunesse et de la formation. Se consacrant pleinement à ce portefeuille stratégique pour l'avenir de l'Orne[réf. nécessaire], elle est présidente de l'association pour la promotion et la gestion du site universitaire d'Alençon-Damigny (APGSU).

En avril 2017, elle se déclare candidate aux élections législatives sur la circonscription Alençon-Domfront, avec Bernard Soul, Maire de Domfront en Poiraie, son suppléant, à la suite de « l'appel des 100 » (d'élus, anciens élus expérimentés et de la population)[2]. Ainsi, elle défend être la candidate naturelle du Centre et de la Droite, provenant d'une investiture " des rues et des chemins du Bocage et du Pays d'Alençon"[3].

Références[modifier]

  1. « Municipales. Christine Roimier tête de liste à droite », Ouest-France, 23 septembre 2012
  2. «Législatives. Christine Roimier poussée à être candidate», 2017, sur actu.fr [lire en ligne]
  3. « Législatives : Christine Roimier, candidate de la Droite et du Centre », sur actu.fr, 2017, [lire en ligne]

Voir aussi[modifier]

  • Liste des maires d'Alençon

Liens externes[modifier]

  • Site de Christine Roimier, candidate aux élections municipales 2014 à Alençon : christineroimier.fr

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Orne Orne : Jérôme Nury, Famille du Moulin de la Bretèche, Le Carrefour du rock

Autres articles du thème Politique française politique française : Philippe Malpezzi, Éric Richermoz, Réfléchir et agir, Technologos, Paul Victor Nice, Gil Avérous, Rassemblement du peuple franc-comtois


Cet Article wiki "Christine Roimier" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Christine Roimier.