Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Cheb Salih

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Cheb Salih
الشاب صاليح
Activité principale Chanteur
Musicien
Genre musical Chaâbi
Instruments Gasba
Années actives 1997-

Cheb Salih (arabe : الشاب صاليح) est un chanteur tunisien de chaâbi, originaire de la ville de Foussana. Il est l'un des pionniers de la gasba, musique folklorique traditionnelle tunisienne.

Biographie[modifier]

Largement inspiré par le légendaire chanteur Ismaïl El Hattab, Cheb Salih s'empare d'un style musical folklorique longtemps laissé à l'abandon. En effet, au cours des années 2000, Cheb Salih réussit à redonner à ce style son succès d'anta, un style dans lequel la flûte traditionnelle appelée gasba est harmonieusement mélangée aux percussions du tabl.

Grâce à cette renaissance, Cheb Salih devient une star en Tunisie et en Algérie. En 2007, il enregistre la chanson Khali ya khali, tube devenu un classique incontournable sur les stations de radio et chaînes de télévision tunisiennes comme Hannibal TV et TV7.

En 2008, Cheb Salih sort un album intitulé Sidi Boumedyen, dont la chanson Ayroni bik connaît elle aussi un large succès.

En 2010, il enregistre un album éponyme, sorte de recueil de poésies musicales folkloriques et traditionnelles, avec notamment les chansons Rahlou Bik ou Jady El Ghezlane avec la chanteuse marocaine Cheba Zanouba[1].

Sur scène, Cheb Salih est accompagné de joueurs traditionnels de gasba et d'une chorale, à laquelle s'additionnent des danseuses folkloriques, bousculant ainsi les habitudes musicales propre à ce style.

Discographie[modifier]

Les œuvres de Cheb Salih sont distribuées par streaming et MP3[2],[3].

  • 1997 : Cocktail Ya Mhayni W Ifarej Rabi ;
  • 1999 : Cocktail Aaraissi ;
  • 2002 : Malouliyet ;
  • 2003 : Idha Jiti ;
  • 2004 : Ya Mimti[4] ;
  • 2007 : Salih 2007 ;
  • 2008 : Sidi Boumedyen ;
  • 2010 : Malkoum.

Références[modifier]

  1. « Cheb Salih & Cheba Zanouba », sur vid305.com (consulté le 8 août 2017)
  2. (en) « Cheb Salih », sur yala.fm (consulté le 8 août 2017)
  3. « Cheb Salih », sur al-fann.net (consulté le 8 août 2017)
  4. (en) « Cheb Salih 2004 - Ya Mimti », sur last.fm (consulté le 8 août 2017)

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Tunisie Tunisie : Portail sports de combat/Bac à sable, Ahmed Bouhoula, Sadri Skander, Zied Berrima, Naoufel Bayoudh, Chiraz Bechri, Fondation Ramboug

Cet Article wiki "Cheb Salih" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.