Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Nuvola France flag.svg La France championne du monde ! Bravo les bleus ! Simple Soccer Ball.svg

Channel One Revisited Dub

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à : navigation, rechercher

 

Channel One Revisited Dub

Album de The Revolutionaries
Sortie 1995
Enregistré 1978
Durée 29:17
Genre Reggae, Dub
Producteur Top Beat Int.
Label Reggae Retro Records

Channel One Revisited Dub est un album de The Revolutionaries, enregistré entre 1976 et 1978 aux studios Channel One, et sorti sous le label Reggae Retro Records en 1995.

En août 2007 sort l'album Channel One Revisited, crédité à Peter Marshall & The Revolutionaries, qui reprend les dubs ci-dessous, chacun étant augmenté de la version vocale de Peter "Elrico" Marshall, enregistrée en 1995 et produit par Martin Campbell et Top Beat.

Channel One Revisited Dub[modifier | modifier le wikicode]

  1. I see you dub
  2. Give my heart dub
  3. Arms of dub
  4. Key dub
  5. Each dub
  6. Heart and Soul dub
  7. Loved dub
  8. City dub
  9. Outer dub

Channel One Revisited[modifier | modifier le wikicode]

  1. These Arms Of Mine
  2. Arms Of Dub
  3. Never Give My Heart
  4. Give My Heart (dub)
  5. Heart And Soul
  6. Heart And Soul (dub)
  7. Lord Take Up The Key
  8. Key (dub)
  9. Every Time I See You
  10. I See You (dub)
  11. Each Night
  12. Each (dub)
  13. Never Loved A Girl
  14. Loved (dub)
  15. Living In The City
  16. City (dub)
  17. Other (dub/bonus track)
  • Portail du reggae Portail du reggae

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 154 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Cet Article wiki "Channel One Revisited Dub" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou sa sous page Channel One Revisited Dub/edithistory.