Bienvenue sur EveryBodyWiki ! Créez un compte ou connectez vous pour participer, améliorer ou créer un article, une biographie (la vôtre ?), une page entreprise...


Benoît Lengelé

De EverybodyWiki Bios & Wiki

Erreur Lua dans Module:Bandeau à la ligne 249 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Demander une suppression de contenu

Le chevalier Benoît Lengelé est un médecin, anatomiste et chirurgien belge, né à Bruxelles.

Biographie[modifier]

Professeur titulaire de la chaire d'anatomie humaine de l'Université catholique de Louvain, il y est également chef du département de morphologie expérimentale.

S'intéressant dès le début de ses études de médecine à la morphologie du visage, il réalise de nombreux travaux de recherche sur le développement embryonnaire du crâne, la croissance de la face et les modifications du visage lors du vieillissement, dont il traite dans sa thèse d'agrégation et sa leçon inaugurale.

Poursuivant par ailleurs une formation de chirurgien plasticien, il effectue en 1991 un séjour comme interne dans le service de chirurgie maxillo-faciale du CHU d'Amiens, où il rencontre Bernard Devauchelle et Sylvie Testelin. Avec ses collègues, il développe alors plusieurs nouvelles techniques visant à reconstruire par microchirurgie des parties spécifiques de la tête et du cou, comme le larynx et la lèvre inférieure. Ensemble, ils arrivent toutefois à la conclusion que les résultats obtenus par ces autotransplantations sont imparfaits et émettent l'idée qu'une allogreffe de visage pourrait être utilisée pour réparer des malades souffrant de défigurations sévères.

Le , Benoit Lengelé réalise ainsi avec Bernard Devauchelle et Sylvie Testelin à Amiens la première allogreffe partielle de la face pour réparer le visage mutilé d'Isabelle Dinoire, une jeune femme gravement mordue par un chien lui ayant arraché le nez, les lèvres et le menton.

Benoit Lengelé est en outre artiste, si bien que la revue Louvain, faisant de lui la personnalité scientifique belge de l'année 2006, le décrit comme « le Maître de l'Art du Portrait »[1].

Il fut anobli par Albert II de Belgique en 2009.

Notes et références[modifier]

  1. « Portrait minute : Benoît Lengelé, maître dans l'art du portrait » sur le site Internet de l'UCL, le 31 mai 2006, consulté le 27 janvier 2013.

Article connexe[modifier]

  • Greffe de visage

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles des thèmes Belgique Belgique ET Médecine médecine : Arthur Claus, Paul Masoin, Jean-Pierre Schenkelaars

Autres articles du thème Belgique Belgique : Gabriel Lefebvre, Prix d'Histoire duc d'Arenberg, Diane Drory, Service d'information sur les études et les professions, Consociation, Étienne de Callataÿ, D6bels Music Awards

Autres articles du thème Médecine médecine : Dossier d'intervention ultérieure, Gregory Pariente Foundation, Olivier Chambon, Dominique Boulbès, Inter-syndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale, Jean Charmoille, Claire Mounier-Vehier

Cet Article wiki "Benoît Lengelé" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques.


Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.