Antoine Bristielle

De EverybodyWiki Bios & Wiki
Aller à :navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Antoine Bristielle est professeur agrégé de sciences sociales, chercheur en science politique à l'Institut d'études politiques de Grenoble[1] et directeur de l’observatoire de l’opinion de la fondation Jean-Jaurès. Spécialiste de l'usage politique d'internet et des réseaux sociaux, il a notamment publié deux enquêtes sur les soutiens au professeur Didier Raoult et sur les groupes Facebook anti-masques[2]. Il étudie également les dynamiques d'opinion au sein de la société française.

Famille, jeunesse et formation[modifier]

Antoine Bristielle est diplômé de l'Institut d'études politiques de Strasbourg et agrégé de sciences sociales[3].

Chercheur en science politique au laboratoire Pacte, une unité mixte de recherche du CNRS, de l’université Grenoble-Alpes et de l'Institut d'études politiques de Grenoble, implantée principalement sur les sites universitaires de Grenoble.

Carrière[modifier]

Ses recherches portent sur la modification de la communication politique via l'apparition des nouveaux moyens de communication et sur l'impact de ces transformations sur le rapport des jeunes à la politique.

En 2020, Antoine Bristielle a mené une étude auprès des membres de plusieurs groupes Facebook anti-masques. Il a obtenu et analysé plus de 800 réponses à son questionnaire sociologique, concernant notamment le vote des personnes à l’élection présidentielle française de 2017, leur situation sociale et professionnelle, leurs opinions ou convictions[1].

Depuis la rentrée 2021, il contribue en tant que chroniqueur pour l'émission Quotidien.

Ouvrages[modifier]

  • À qui se fier ? De la crise de confiance institutionnelle à la crise sanitaire (Fondation Jean-Jaurès / Éditions de l’Aube, 2021)[4],[5],[6].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Lucie Soullier, « « La défiance imprègne notre société » : le discours antimasque, nouveau terreau complotiste », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Bristielle Antoine », sur le1hebdo.fr (consulté le 11 avril 2021)
  3. Antoine Bristielle, « Antoine Bristielle », sur Pacte, laboratoire de sciences sociales (consulté le 11 avril 2021)
  4. « Antoine Bristielle | HuffPost », sur www.huffingtonpost.fr (consulté le 11 avril 2021)
  5. « Expert », sur Fondation Jean-Jaurès (consulté le 11 avril 2021)
  6. Librairie Filigranes, « A QUI SE FIER ? BRISTIELLE ANTOINE DE L AUBE 9782815943192 SCIENCES HUMAINES SOCIETE ACTUALITE », sur Librairie Filigranes (consulté le 11 avril 2021)

Liens externes[modifier]

  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur de script : la fonction « tout » n’existe pas.
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 101 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • https://twitter.com/a_bristielle

Erreur Lua dans Module:Catégorisation_badges à la ligne 170 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Autres articles du thème Sciences humaines et sociales sciences humaines et sociales : Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réfléxivités - Fonds Yan Thomas, Institut d’études sociales et médiatiques, Aquagymologie, Albert Assaraf, Christian Gatard, Inculture(s) 1 : L'éducation populaire, monsieur, ils n'en ont pas voulu..., Nouvelles perspectives en sciences sociales


Cet Article wiki "Antoine Bristielle" est issu de Wikipedia. La liste de ses auteurs peut être visible dans ses historiques et/ou la page Edithistory:Antoine Bristielle.